Le FC Metz recrute !

Une soirée de regrets !

Dominateurs pendant toute la rencontre, les Grenats se sont finalement inclinés au bout du temps réglementaire contre l'ESTAC Troyes (0-1). 

Partager cet article :

Victorieux à Angers le week-end dernier, les Messins avaient véritablement lancé leur championnat en engrangeant leurs premiers points de la saison. De retour à Saint-Symphorien, les Grenats souhaitaient confirmer face à l’ESTAC Troyes.

Pour décrocher ce premier succès à domicile, Philippe Hinschberger devait se passer des services d’Eiji Kawashima (adducteurs), Emmanuel Rivière (ischio-jambiers), Jonathan Rivierez (blessure musculaire) ou encore de Yann Jouffre. L’entraîneur mosellan décidait ainsi d’aligner le même onze que face à Angers.

Au coup d’envoi, le spectacle était dans les tribunes avec un magnifique tifo déployé par la Gruppa Metz à l’occasion de ses cinq ans. Sur le terrain, les Grenats mettaient petit à petit leur jeu en place. Opa Nguette était le premier à se mettre en évidence en réalisant un festival sur son côté gauche avant d’être repris irrégulièrement à la limite de la surface de réparation (6°). Décidément très en jambe, l’ailier sénégalais s’essayait à la frappe de loin mais ne trouvait pas le cadre (14°). Quelques instants plus tard, Renaud Cohade prenait également sa chance mais le cuir échouait à quelques centimètres du montant (24°). Malgré une nouvelle tentative d'Opa Nguette repoussée par Mamadou Samassa (36°), les Mosellans devaient rentrer aux vestiaires sur un score de parité. 

Le second acte allait prendre une tournure des plus frustrantes pour les Messins. Dominateurs dans le jeu, les partenaires de Matthieu Dossevi allaient multiplier les occasions sans parvenir à trouver la faille. La faute notamment à un Mamadou Samassa. Le portier Troyen repoussait tour à tour les multiples tentatives d'Opa Nguette (56°, 77°, 83°), d'Ivan Balliu (63°) ou encore de Brian Fernandez (88°). Entre-temps, les Aubois avaient été réduits à dix après l'expulsion de Mathieu Deplagne (67°), auteur d'un mauvais tacle sur Matthieu Dossevi. Le poteau de Renaud Cohade (75°) était lui annonciateur d'une soirée où rien n'allait sourir au club à la Croix de Lorraine. En effet, alors que les Grenats tentaient d'arracher les trois points, Bryan Pelé s'échappait en contre et servait Samuel Grandsir qui trompait Thomas Didillon (0-1, 90°). Mian Bisevac et ses partenaires pouvaient nourir d'énormes regrets. 

Malgré ce cruel revers, les Messins devront vite s'en remettre et aller chercher des points des le week-end prochain à Nantes. 

La feuille de match

Revivez le live de la rencontre

A lire également

22oct2018

Billetterie

Supporters du FC Metz, si vous souhaitez venir encourager les Grenats à Lorient à l'occasion de la 12ème journée de Domino's Ligue 2 au Stade du...
Lire la suite

Album photos

Metz - Niort, les photos du match Voir le diaporama
Lire la suite