Pour l'honneur

Pour la dernière sortie de la saison en championnat, le club à la Croix de Lorraine reçoit les Girondins de Bordeaux à Saint-Symphorien. Un dernier match pour terminer, malgré tout, sur une note positive.

Partager cet article :

L’heure des au revoir est arrivé. Ce samedi, les Messins s’apprêtent à enfiler une dernière fois la tunique grenat pour l’exercice 2017/2018. Devant leur public, ils écriront la dernière ligne d’une saison très difficile à l’épilogue malheureux. 

Et si Frédéric Hantz dirigera son dernier match sur le banc messin, le coach mosellan ne préfère pas se projeter si loin et garde en tête le dernier objectif.  « Je suis focalisé sur le match de Bordeaux. C’est un adversaire qui est redoutable. Je suis concentré sur mon travail, sur la teneur du match. Pour l’avenir, on verra plus tard », a-t-il assuré en conférence de presse. Si son attention est portée sur ce dernier rendez-vous de Ligue 1 Conforama, le technicien de 51 ans a tenu à laisser un premier message positif pour le club grenat : « je souhaite sincèrement que le club rebondisse fort parce qu’il le mérite. Il dégage une force liée à son histoire et dans le quotidien il est très facile d’y vivre avec des gens passionnés et impliqués. Le club est très important dans la région et doit le rester ».

Avant de tourner la page, il faudra donc jouer une dernière rencontre. Comme à Amiens, Frédéric Hantz a dû jongler avec les contraintes pour composer son groupe. « La National 3 joue son maintien ce week-end. J’ai laissé des joueurs à José (Pinot) toute la semaine qui auraient mérité d’être avec nous. Il y a aussi beaucoup de contraintes vis-à-vis des règlements », a-t-il expliqué vendredi. Si les choix sont limités à plusieurs postes au vu des absences, ce ne sera pas le cas en ce qui concerne le gardien de but. « Eiji (Kawashima) et Thomas (Didillon) ont été deux maillons forts cette saison. La grande difficulté c’est que tu ne peux pas faire jouer deux gardiens sur le même match », a détaillé Frédéric Hantz avant d’annoncer celui qui gardera les buts contre Bordeaux : « C’est Eiji qui débutera contre Bordeaux. C’est un des trois capitaines de l’équipe, il a fait une saison pleine. Son engagement, son sérieux, son charisme ont toujours été exceptionnels ».

En face, les Messins retrouveront une formation bordelaise en pleine réussite et qui vise une place européenne au soir de cette 38èmejournée. Frédéric Hantz s’attend ainsi à un match compliqué face à des Marine et Blanc vainqueurs de leurs trois derniers matches : « très sincèrement, ce sera très difficile. Les joueurs qui sont dans le groupe font le métier jusqu’au bout et il faut respecter ça. On va essayer. Je suis là pour les aider à être les meilleurs possibles et à défendre les couleurs du FC Metz de la meilleure des manières ».

Ce dernier rendez-vous sera l’occasion pour les Messins d’offrir un dernier sursaut d’orgueil au public messin qui sera resté derrière sa formation jusqu’au bout.  « En 2018, malgré de grosses déceptions sportives, les supporters ont toujours été là et respectueux. Je les ai trouvés exemplaires par rapport à la situation, ils sont toujours venus en nombre nous soutenir à l’extérieur. Je leur dis merci », a tenu à rappeler Frédéric Hantz. Aux Grenats de les quitter pour quelques semaines sur une note positive. 

FC METZ – FC GIRONDINS DE BORDEAUX
38ème journée de Ligue 1 Conforama
Samedi 19 mai 2018 à 21h00
Saint-Symphorien
Match à suivre en direct et en intégralité sur Twitter @FCMetz et www.fcmetz.com (live-tweet), sur Direct FM 92.8 (live audio) et sur beIN SPORTS MAX 8. 

A lire également

21nov2018

Interview

Formé au FC Metz, David Oberhauser foulera à nouveau la pelouse du Stade Saint-Symphorien ce lundi. Mais cette fois, il défendra les buts du GFC...
Lire la suite

20nov2018

Coupe de France

Vainqueur au 7ème tour de la Coupe de France, sur la pelouse du Sarreguemines FC, les Grenats connaissent désormais leur prochain adversaire. À l'...
Lire la suite

Sélection nationale

Fortunes diverses pour les joueurs du FC Metz en sélection. Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal et Algérie qualifés pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019...
Lire la suite