Metz - Clermont, je réserve ma place

Matthieu Udol : "Le FC Metz, 17 ans de ma vie !"

Partager cet article :

Matthieu, le FC Metz est de retour dans l’élite nationale, un an seulement après l’avoir quittée. Vous, l’enfant de la ville et du club, avez dû apprécier cette remontée immédiate …

Matthieu Udol : « C’est déjà une grande fierté. C’est un objectif qu’on a su atteindre tous ensemble. Chacun a fait son maximum pour faire en sorte que le FC Metz retrouve la Ligue 1 Uber Eats aussi rapidement. Je sais ce que ça représente pour le club mais aussi pour toute la ville et la région. On a ressenti un vrai soulagement ».

Aviez-vous été personnellement touché quand l’équipe avait acté sa relégation ? 

M.U. : « J’ai vécu de loin la saison 2021-2022 après avoir été blessé (quatrième rupture des ligaments croisés, NDLR). Je n’ai pas pu aider mes coéquipiers sur le terrain et essayer de changer le destin. J’ai joué seulement une dizaine de matches. Cela a été forcément une très grosse déception individuelle et collective. Mais je suis fier qu’après ça, j’ai pu endosser un nouveau rôle dans le groupe ».  

Pensez-vous que ce passage en Ligue 2 BKT a permis au groupe d’apprendre et de gagner en maturité ? 

M.U. : « Oui, d’autant plus que notre parcours de la saison dernière a été fait de hauts et de bas, puis de très hauts à la fin. On avait un groupe jeune. Cela a permis à beaucoup de joueurs d’engranger de l’expérience. Mais il ne faut pas oublier que cette saison, le niveau et l’exigence sont différents ». 

Les scènes de joie qui ont suivi la victoire contre Bastia (3-2) en juin dernier sont encore dans les mémoires. Est-ce votre meilleur souvenir de joueur professionnel ? 

M.U. : « Clairement ! En termes d’émotions, c’était fort et incroyable de voir tout ce monde heureux. Quand on revit les moments difficiles qu’on a traversés la saison dernière, on se dit que l’issue était assez inattendue. On a eu la sensation d’avoir réussi à recréer un engouement que je n’avais jamais eu jusqu’ici. Cet engouement s’est poursuivi cet été, avec un nombre d’abonnés historique pour le FC Metz. C’est le plus beau moment que j’ai pu vivre ! »

On imagine que c’est pour vivre ce genre d’émotions que vous avez décidé de vous lancer dans le football …

M.U. : « Je ne me suis pas lancé dans le football uniquement pour cela ! Mais quand on en fait son métier et qu’on devient joueur professionnel, on le fait aussi pour gagner le plus de choses possibles et célébrer des moments de victoire ». 

Avant cela, quelles ont été les grands moments et les grandes victoires qui ont façonné votre carrière ? 

M.U. : « J’en ai connu plusieurs, dès l’école de football du FC Metz. Je me souviens qu’on a gagné plusieurs tournois, sous la direction de Jean-Pierre Goujard. Il y a eu aussi la Danone Cup que j’ai remportée sous les couleurs de l’Équipe de France en 2008, la Coupe Gambardella que j’ai eu l’honneur de disputer. Individuellement, je n’oublierai pas mes débuts avec l’équipe réserve et mes débuts avec l’équipe première, suivis de mon premier contrat professionnel, d’un titre de champion de Ligue 2 et de plusieurs saisons dans l’élite ».  

Aujourd’hui, que représente le FC Metz pour vous ?

M.U. : « C’est quand même 17 ans de ma vie ! Durant ma jeunesse, avant de m’y engager, je suivais déjà le parcours du club. J’ai tout connu. Des grandes peines, des moments de difficulté. Mais aussi des périodes de joie. C’est mon club de cœur. Je ne peux pas dire que c’est la première chose dans ma vie, parce qu’il y a ma famille et mes enfants. Mais le FC Metz occupe plus qu’une très grosse place ». 

Vous avez arboré le brassard de capitaine sur l’ensemble de la saison 2022-2023. Peut-on dire que c’était la suite logique des choses ?

M.U. : « Oui, on peut dire cela. Peut-être que si je n’avais pas connu mes différentes blessures, je l’aurais porté plus tôt. Je n’en faisais pas une attente particulière. Mais à l’arrivée, on peut y voir une continuité. J’avais déjà eu le brassard dans les équipes de jeunes du club. J’ai été amené à ce que cela arrive également avec l’équipe professionnelle. Pour mon histoire commune avec le FC Metz, je trouve le symbole est plutôt joli ! »

Ce vendredi marquera les retrouvailles entre l’équipe et le public de Saint-Symphorien, qui plus est, face à l’Olympique de Marseille. Les ingrédients d’une belle fête sont réunis …

M.U. : « On sait que cette saison, on va jouer dans un stade qui sera bien rempli. On aura droit à de belles affiches au fil des mois. On s’est battu pour en arriver là. Maintenant, on sait que les prochains matches ne seront pas simples à négocier. Mais qui n’aimerait pas affronter Marseille, Paris ou Lyon ? J’ai hâte de retrouver la compétition et notre arène ! »

Quel message aimeriez-vous adresser aux supporters ? 

M.U. : « Déjà, je voudrais les remercier pour le soutien qu’ils nous ont offert la saison passée. Cela nous a permis de faire réaliser un exploit en fin de championnat. J’espère que cette année, ils seront là pour nous soutenir jusqu’au bout pour qu’on obtienne un résultat positif ! »

A lire également

15avr2024

Actualités

Enchaînons à domicile, ensemble !  Après la belle victoire de nos Grenats face au RC Lens (2-1), les Messins retrouveront Saint-Symphorien le...
Lire la suite

Actualités

Ce dimanche 21 avril, le FC Metz se rendra sur la pelouse du Havre, dans le cadre de la 30ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Le coup d'envoi de la...
Lire la suite