Réouverture de la Boutique Officielle !

Un grand coup ! 

Partager cet article :

En 2023, se déplacer sur la pelouse de Geoffroy-Guichard ne relève pas d’une promenade de santé. Invaincue sur les dix dernières rencontres, l’ASSE attendait de pied ferme la venue du FC Metz en ce 22 avril. 32 000 personnes avaient d’ailleurs répondu présent à l’occasion de ce choc de la 32ème journée de Ligue 2 BKT, un record dans l’antichambre de l’élite. Autant dire que l’après-midi s’annonçait électrique dans le Forez ! 

Si un premier coup franc stéphanois n’aboutissait pas, le débordement de Mathieu Cafaro, conclu par une frappe tendue, obligeait Alexandre Oukidja à une première parade (4°). Après ces alertes locales, les Mosellans allaient mettre la pression dans la surface de Gauthier Larsonneur. Après une récupération haute, Georges Mikautadze, servi par Cheikh Tidiane Sabaly, ajustait du pied gauche le portier pour ouvrir le score (0-1, 10°) ! 

Le rouleau compresseur messin se mettait alors en marche, quand Koffi Kouao doublait la mise d’une sublime frappe croisée après une feinte de corps dévastatrice (0-2, 12°). Le latéral droit ivoirien en profitait pour inscrire son premier but sous le maillot grenat, et asseoir l’assise messine au cours de ce déplacement dans le Forez. Rapidement, Ibrahima Wadji pouvait permettre aux siens de retrouver de l’espoir, mais sa reprise était légèrement trop croisée (16°). 

Malheureuses sur un face à face raté de Lamine Camara face à Larsonneur (22°), les ouailles de Laszlo Bölöni bénéficiaient d’un pénalty, quand Victor Laubry accrochait Danley Jean Jacques sur un corner mosellan. Du pain béni pour Georges Mikautadze, qui prenait le gardien de l’ASSE à contre-pied sur le pénalty qui suivait (0-3, 25°). Le 19ème but de l’international géorgien ponctuait une entame de match tonitruante des Lorrains ! 

Dans la foulée, l’arbitre de la rencontre renvoyait les 22 acteurs aux vestiaires, suite à des échauffourées hors de la pelouse. Après une dizaine de minutes d’interruption, les débats pouvaient finalement reprendre. Et les Grenats de passer proche d’aggraver la marque, à l’image de ce retour parfait de Jimmy Giraudon sur Georges Mikautadze (35°), ou ce missile de Matthieu Udol qui passait à quelques centimètres du cadre (36°). 

Mais les Mosellans étaient cueillis à froid sur une réduction de l’écart de Niels Nkounkou, après une sortie aventureuse d’Alexandre Oukidja (1-3, 37°). Quelques instants plus tard, Lamine Camara pouvait enfoncer à nouveau le clou, et inscrire lui aussi son premier but en Grenat. Seul le poteau stéphanois pouvait l’en empêcher (40°).

Avec un double avantage à la pause, l’objectif était clair : tenir cette avance dans un Chaudron bouillant. La formation de Laurent Battles jouait d’ailleurs crânement sa chance, avec cette grosse situation d’Ibrahima Wadji dans la surface (51°). Idéalement trouvé par Georges Mikautadze, Ablie Jallow butait ensuite sur Gauthier Larsonneur (53°).

Regroupés dans leur moitié de terrain, les Messins voyaient l’ASSE multiplier les tentatives, comme cette frappe de Mathieu Cafaro, dans un angle difficile, qui passait de peu à côté (56°), ou la reprise de Jean-Philippe Krasso qui manquait également le cadre (65°).

Lamine Camara, à quelques centimètres de reprendre un centre travaillé de Matthieu Udol (73°), était renvoyé aux vestiaires pour un mauvais geste sur Mathieu Cafaro (79°). À dix durant les dix dernières minutes, les hommes de Laszlo Bölöni résistaient avec ardeur. Une réduction du score verte était heureusement annulée pour une main dans la surface messine (84°).

On imagine aisément, au coup de sifflet final, la bouffée d’oxygène qui a parcouru le peuple grenat, tant l’exploit du jour n’est pas mince ! Vainqueur sur la pelouse de l’ASSE, le FC Metz reprend temporairement la place de dauphin de Ligue 2 BKT, et surtout, confirme l’excellent état d’esprit affiché face à Bordeaux, leur principal concurrent direct au classement. 

Autant dire que la réception du Paris FC, le samedi 29 avril, promet une nouvelle fois une intensité exceptionnelle sur la pelouse de Saint-Symphorien !

AS SAINT-ÉTIENNE – FC METZ : 1 – 3 

32ème journée de Ligue 2 BKT
Samedi 22 avril à 15h00
Stade Geoffroy-Guichard

Buts pour Saint-Étienne : Nkounkou (37°) ; pour Metz : Mikautadze (10°, 25°), Kouao (12°)

Expulsion à Metz : Camara (79°)

Les compositions d’équipes

AS Saint-Étienne : Larsonneur – Sow – Giraudon – Pétrot – Nkounkou – Fomba (Chambost, 81°) – Bouchouari (Moueffek, 63°) – Lobry (Bamba, 63°) – Cafaro (Pintor, 81°) – Krasso – Wadji  

FC Metz : Oukidja - Kouao - Traoré - Candé - Udol – N’Doram – Jean Jacques – Camara – Sabaly (Maïga, 64°) – Jallow (Lô, 85°) – Mikautadze (Joseph, 82°)

A lire également

24fév2024

Web TV

À l'issue de la défaite à domicile face à Lyon (1-2), Laszlo Bölöni s'est présenté face à la presse. Découvrez sa réaction.
Lire la suite

Web TV

Vendredi soir, les Grenats sont tombés à domicile face à l'OL (1-2). Découvrez les réactions de Georges Mikautadze et Christophe Hérelle après ce...
Lire la suite

Programmation TV

La LFP a communiqué ce vendredi 23 février la programmation TV de la 26ème journée de Ligue 1 Uber Eats. À cette occasion, les Grenats iront défier...
Lire la suite