Metz - Clermont, je réserve ma place

Muselés

Partager cet article :

Toujours invaincu en championnat depuis octobre 2022, le FC Metz se déplaçait à Dijon ce samedi, avec l’espoir de conjurer le sort après quelques points lâchés çà et là ces dernières semaines. En Bourgogne, Lamine Gueye retrouvait notamment une place de titulaire sur le flanc droit de l’attaque messine, tandis que le trio Maïga -Jean Jacques – Atta était une nouvelle fois chargé d’animer l’entrejeu. 

Si la première offensive locale se concluait par une frappe lointaine de Mickaël Le Bihan captée par Alexandre Oukidja (7°), les Messins ne tardaient pas à se procurer une véritable situation.. Sur un centre de Lamine Gueye repoussé dans la surface, Arthur Atta décochait un tir puissant. Hélas pour les hommes de Laszlo Bölöni, Zargo Touré était présent pour écarter le danger (8°). 

Auteur d’un coup franc qui filait de peu à côté des cages du DFCO (10°), Fali Candé signait un retour parfait dans les pieds de Xande Silva, prêt à armer une frappe face aux cages mosellanes (16°). Tentant de trouver les espaces au sein de la défense adverse, Georges Mikautadze sollicitait Baptiste Reynet sur une tentative lointaine, sans davantage de réussite (21°). Trouvé par Lamine Gueye sur un centre travaillé, Lenny Joseph échouait quant à lui sur une madjer pourtant bien inspirée (29°). 

Insistants à l’approche de la pause, les Dijonnais se mettaient en évidence. Sur un gros temps fort des hommes d’Omar Daf, la frappe de Paul Joly frôlait la barre des Mosellans (42°). Au retour des vestiaires, la tendance se confirmait, à l’image de cette nouvelle frappe de Xande Silva, qui passait de peu à côté (46°). 

Il ne manquait cependant pas grand chose à Lenny Joseph pour reprendre de la tête un centre travaillé du nouvel entrant Youssef Maziz et ainsi apporter le danger sur les buts adverses (56°). Un frisson parcourait l’échine des Grenats, quand Zargo Touré faisait trembler les filets. Fort heureusement, l’homme en noir signalait, à juste titre, une main du défenseur bourguignon (64°).

Dans la foulée, ce même Zargo Touré s’employait pour stoppait la course de Lamine Gueye qui filait au but (65°). Les minutes défilaient, sans qu’aucune des deux formations ne parvienne à prendre l’ascendant. Entré en jeu, Xhuliano Skuka récupérait le ballon dans la moitié de terrain dijonnaise avant de s’ouvrir le chemin du but. Dans la surface de vérité, l’international albanais butait sur le portier du DFCO, qui empêchait le néo-Messin d’inscrire son premier but (84°). 

Le mot de la fin aurait pu revenir à Mickaël Le Bihan, esseulé au second poteau au bout du temps additionnel, qui manquait de peu le cadre messin (90+3°). Malgré la présence et les encouragements des nombreux supporters mosellans qui ont fait le déplacement en Côte-d’Or ce samedi, les Grenats n’ont pas trouvé la solution face au DFCO, et concèdent un deuxième match nul consécutif sans but marqué. La suite s’écrira à domicile samedi 25 février, face au Nîmes Olympique. 

DIJON FCO – FC METZ : 0 – 0 

24ème journée de Ligue 2 BKT
Samedi 18 février à 19h00
Stade Gaston-Gérard

Les compositions d’équipes

Dijon FCO : Reynet, Joly, Touré, Ndong, Fofana (Traoré, 88°), Thioune, Ahlinvi (Pi, 73°), Tchaouna (Walid, 81°), Silva (Aké, 88°), Le Bihan, Assalé (Soumaré, 73°)

FC Metz : Oukidja, Kouao, Traoré, Candé, Udol, Maïga (Nduquidi, 78°), Jean Jacques, Atta (Maziz, 46°), Mikautadze (Skuka, 77°), Gueye, Joseph (Sabaly, 60°)

A lire également

19mai2024

Interview

Ismaël Traoré, vous êtes âgé de 37 ans et vivez votre 17ème saison en professionnel. Quelle est votre formule magique ? Ismaël Traoré : « Chaque...
Lire la suite

Actualités

Pour cette 34ème journée de Ligue 1 Uber Eats, et la réception du Paris Saint-Germain, la parole est donnée à notre défenseur Ismaël Traoré dans la...
Lire la suite