Metz - Clermont, je réserve ma place

Difficile à avaler

Photo : Quentin Salinier / FCGB

Partager cet article :

Un mois après la réception sulfureuse de Guingamp (3-6), les vilains souvenirs ont refait surface, en Gironde cette fois. Au centre de l’attention : un prétendu contact entre Koffi Kouao et le Bordelais Vital Nsimba dans la surface mosellane, qui poussait Pierre Legat à accorder un pénalty à quelques secondes de la pause. Au ralenti, la décision semble sévère, mais le mal était fait. Du pain béni pour Josh Maja, qui ouvrait le score malgré la déviation d’Alexandre Oukidja (1-0, 45+1°). 

Un fait de jeu qui ponctuait un premier acte jusqu’ici équilibré, où chaque équipe disposait de son temps fort pour mettre la pression sur le camp adverse. Les Messins devaient attendre dix minutes pour se mettre en évidence. D’abord, sur une passe lumineuse d’Amine Bassi dans le dos de la défense qui obligeait Gaëtan Poussin à s’aventurer loin de sa surface (13°). Puis, sur un centre puissant de Matthieu Udol à destination de Lenny Joseph, capté par le portier girondin (14°). 

Les locaux avaient, à leur tour, des situations dangereuses à se mettre sous la dent, à l’image d’une frappe enveloppée de Dilane Bakwa qui flirtait avec la transversale (17°). Très sollicité ce samedi, et avec du répondant, Alexandre Oukidja ne se faisait pas surprendre sur une tête signée Stian Gregersen (18°). Idem sur une double opportunité girondine, mise en déroute par l’international algérien (26°). 

Avant le tournant du match, le gardien grenat s’imposait une nouvelle fois sur une chaude alerte dans sa zone (40°), mais ne pouvait que constater les dégâts sur un pénalty qui fera, une nouvelle fois, couler beaucoup d’encre. 

Évidemment sonnée par cette ouverture du score concédée au plus mauvais moment, la formation mosellane se montrait crispée au retour des vestiaires, sans trouver d’espace dans le camp adverse. Dans les vingt dernières minutes, le FC Metz se montrait néanmoins plus conquérant et audacieux, à l’image de cette aile de pigeon acrobatique de Lamine Gueye, qui passait de peu à côté (72°). 

Georges Mikautadze peu verni sur une tête qui passait de peu au-dessus (81°), Cheikh Tidiane Sabaly, tout juste entré sur la pelouse, était devancé par Gaëtan Poussin dans la surface bordelaise (83°), avant que la frappe puissante d’Ablie Jallow, lui aussi sorti du banc, ne tutoie le poteau droit (87°). 

Autant d’occasions infructueuses qui laisseront des regrets aux Grenats, puisque sur un contre rondement mené, Fransergio doublait la mise dans le but vide (2-0, 90+2°), scellant la victoire du club au scapulaire lors de cette 11ème journée de championnat.

Il n’y aura donc pas de succès bonifié, une semaine après avoir dompté le Pau FC (1-0), qui aurait relancé la machine messine. Il faudra pourtant relever la tête samedi prochain face à Sochaux, dans un Stade Saint-Symphorien amputé de ses supporters. 

GIRONDINS DE BORDEAUX – FC METZ : 2 – 0 

11ème journée de Ligue 2 BKT
Samedi 8 octobre à 15h00
Matmut Atlantique

Buts pour Bordeaux : Maja (45+2°, s.p.), Fransergio (90+2°)

Les compositions d’équipes

Girondins de Bordeaux : Poussin, Bokele (Michelin, 34°), Gregersen, Barbet, Nsimba, Ignatenko, Sissoko (Lacoux, 70°), Fransergio, Bakwa (Depussay, 81°), Davitashvili (Elis, 70°), Maja (Badji, 81°)

FC Metz : Oukidja, Kouao, Traoré, Candé, Udol, Maïga (Dia N’Diaye, 80°), N’Doram, Bassi, Gueye (Sabaly, 75°), Mikautadze, Joseph (Jallow, 65°)

A lire également

13juin2024

Actualités

Avant le début de la saison 2024-2025, la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) a récemment procédé à l'audition du FC Metz. Au terme de...
Lire la suite

Actualités

KEVIN VAN DEN KERKHOF - ALGERIE ALGERIE - GUINEE : 1-23ème journée éliminatoires Coupe d'Afrique Jeudi 6 juin à 21h00Stade Nelson Mandela OUGANDA -...
Lire la suite

10juin2024

Actualités

Et de 4 !  Déjà distingué par les internautes de www.fcmetz.com en août, février et avril, Georges Mikautadze obtient un nouveau trophée puisqu’il...
Lire la suite