Réouverture de la Boutique Officielle !

Quand ça ne veut pas...

Partager cet article :

Positionné dans la zone de rélégation, le FC Metz se déplaçait sur la pelouse d'un prétendant aux places européennes ce dimanche, l'Olympique de Marseille, troisième au classement avant le coup d'envoi. 

En terres olympiennes, Frédéric Antonetti décidait de reconduire le même onze titularisé une semaine plus tôt face à l'AS Saint-Etienne. Dès l'entame de cette partie, les Grenats se montraient ambitieux et se procuraient la première opportunité. Idéalement servi, Thomas Delaine croisait sa frappe et obligeait Steve Mandanda à pousser le ballon sur son poteau (6°).

Quelques minutes plus tard, Jemerson pensait inscrire son premier but sous les couleurs messines, mais ce n'était sans compter sur un retour de... Boubakar Kouyaté. Invonlontairement, le défenseur malien empêchait la tentative de l'international brésilien de franchir la ligne de but (21°). Dans la foulée, l'OM réagissait par l'intérmediaire de Dimitri Payet. Le métronome local plaçait une lourde frappe qui s'échouait sur le montant d'Alexandre Oukidja (23°).

Le portier messin était également vigilant face à Luis Henrique (29°) et Arkadiusz Milik (30°). Mais, dans cette première période, les Messins étaient bien les plus dangereux. En coupant la trajectoire d'un centre de Dylan Bronn, Ibrahima Niane faisait passer un frisson dans les travées du Vélodrome (28°) puis, Thomas Delaine, servi par Nicolas de Préville, récidivait et trouvait une nouvelle fois le poteau (34°). Quand ça ne veut pas...

Dès la reprise, les Marseillais tentaient de hausser le rythme et Luis Henrique forçait rapidement Alexandre Oukidja à s'employer (48°). Peu avant l'heure de jeu, les Grenats devaient faire avec un coup dur lorsque Jemerson, dans un premier temps averti d'un jaune après une faute sur Dimitri Payet, était finalement rappelé par le VAR et voyait rouge (55°).

Pourtant réduits en infériorité numérique, les Messins ne baissaient pas le pied. Bien au contraire puisqu'ils allaient rapidement se procurer deux belles opportunités. Nicolas de Préville obligeait Steve Mandanda à se coucher (61°) puis Fabien Centonze perdait son duel avec le portier local (63°).

Au fil de la rencontre, l'OM poussait pour prendre l'avantage mais butait sur un Alexandre Oukidja dans un grand jour. Tour à tour, Arkadiusz Milik (67°, 87°) et Konrad de La Fuente (87°) tombaient sur l'international algérien excellent ce dimanche après-midi. 

La dernière occasion de la rencontre était finalement messine, mais Opa Nguette et Lamine Gueye, pourtant idéalement placés dans la surface marseillaise, se gênaient (90'+3). Le FC Metz ramène donc un point de son déplacement à Marseille (0-0), mais il peut nourrir quelques regrets tant il aura su se procurer de belles opportunités, même en infériorité numérique. 

OLYMPIQUE MARSEILLE - FC METZ : 0 - 0

13ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 7 novembre à 13h00
Orange Vélodrome

Olympique Marseille : Mandanda - Saliba - Caleta Car - Luan Peres - Lirola (Balerdi 46°) - Gerson (Harit 64°) - Guendouzi - Luis Henrique (De La Fuente 64°) - Under - Payet - Milik.

FC Metz : Oukidja – Centonze – Bronn – Kouyaté – Jemerson – Delaine – N’Doram – Maïga – Boulaya (Sarr 62°) – Niane (Udol 62°, Pajot 79°, Gueye 84°) – De Préville (Nguette 79°). 

Photo : Jérôme Andreacchio / OM

A lire également

27juin2022

Actualités

De retour sur les terrains d'entraînement depuis samedi, les Grenats entament une nouvelle semaine de préparation. À l'occasion de celle-ci,...
Lire la suite

25juin2022

Album photos

Les Grenats ont retrouvé les pelouses du Centre d'Entraînement de Frescaty ce samedi 25 juin au matin ! Retour en images sur cette séance de reprise...
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi, les Grenats ont effectué les traditionnels et annuels tests médicaux. Au lendemain de ces examens, les joueurs ont foulés les pelouses....
Lire la suite