Réservez votre place pour Metz - Amiens !

Les intentions étaient là !

Partager cet article :

Une semaine après son premier revers de la saison, sur la pelouse de Angers (3-0), le FC Metz retrouvait le Stade Saint-Symphorien. Et pour cette deuxième rencontre de la saison à domicile, le club à la Croix de Lorraine accueillait tout simplement le Paris Saint-Germain, tenant du titre et évidemment grandissime favori à sa propre succession. 

Pour la venue du club de la capitale, Vincent Hognon alignait un onze quasi-identique aux derniers. Néanmoins, Habib Maïga, Mamadou Fofana et Farid Boulaya effectuaient leur retour dans cette formation messine. Face à un adversaire diminué mais où figurait tout de même une pléiade de joueurs de renom, le FC Metz était le premier à se mettre en évidence. Malheureusement, Thiago Silva se jetait devant Habib Diallo et empêchait l'attaquant sénégalais de faire trembler les filets (0-0).

Malheureusement, le PSG ouvrait le score sur sa première opportunité. Déséquilibré dans la surface, Angel Di Maria se faisait justice lui-même et donnait l'avantage aux siens (0-1, 11°). Malgré cette ouverture du score, le FC Metz ne baissait pas le pied et Habib Diallo sonnait la révolte. Malheureusement, sa tentative fuyait le cadre de Marcin Bulka (15°). Dans la foulée, sur un coup de tête d'Idrissa Gueye, Alexandre Oukidja était sauvé par sa barre transversale (17°).

Toujours aussi actif sur le front de l'attaque messine, Habib Diallo réussissait un sublime enchaînement dans la surface mais sa volée rasait à nouveau le montant du gardien parisien (25°). Juste avant la pause, le PSG faisait preuve d'un effroyable réalisme lorsque Maxim Choupo-Moting coupait la trajectoire d'un coup franc et ne laissait aucune chance à Alexandre Oukidja (0-2, 43°).

Au retour des vestiaires, les Messins étaient les plus dangereux. À la suite d'une percée de Fabien Centonze, la tentative d'Opa Nguette était contrée in extremis (56°). Quelques minutes plus tard, Farid Boulaya s'essayait sur coup franc et manquait le cadre de peu (62°). De son côté, Alexandre Oukidja était que rarement inquiet mais sortait tout de même le grand jeu face à Angel Di Maria (65°).

Le dernier frisson provenait de Marvin Gakpa. Entrée en jeu, le numéro dix messin forçait Marvin Bulka à s'employer (85°). Malheureusement, malgré de belles intentions, le FC Metz ne réussira jamais à relancer le suspense. Grâce à ses deux buts d'avance, le PSG aura gérait ce deuxième acte et repart donc avec le victoire. Loin d'être ridicules, les Grenats peuvent nourrir quelques regrets puisqu'ils ont obtenu les opportunités pour revenir dans la partie.

FC METZ - PARIS SG : 0-2

4ème journée de Ligue 1 Conforama
Vendredi 30 août à 20h45
Stade Saint-Symphorien à Metz
Buts pour Paris SG : Di Maria (11°), Choupo-Moting (43°)

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja, Centonze, Delaine, Sunzu, Boye, Cohade (Gakpa 68°), Maïga, Fofana (Angban 58°), Boulaya (Niane 80°), Nguette, Diallo.

Paris SG : Bulka, Thiago Silva, Marquinhos, Bernat, Dagba, Verratti (Paredes 80°), Gueye, Aouchiche (Paredes 63°), Di Maria, Choupo Moting (Jese 88°), Sarabia.

A lire également

21sep2019

Coup de projecteur

RESERVEZ VOS PLACES Si vous souhaitez assister ce samedi à la rencontre entre les Grenats et l'Amiens SC, achetez vos billets, en quelques clics,...
Lire la suite

20sep2019

Web TV

20/09/2019 Thomas Delaine : "Toute une ville est derrière nous" Toutes les vidéos
Lire la suite