Opération prix ronds à la Boutique Officielle !

Thibaut Vion : "Metz est toujours dans mon coeur"

Vendredi, le FC Metz accueille les Chamois Niortais, lors de la 11ème journée de Domino's Ligue 2. À cette occasion, un ancien de la maison grenat foulera à nouveau la pelouse du Stade Saint-Symphorien. Avant les retrouvailles avec son club formateur, Thibaut Vion s'est confié.

Partager cet article :

Thibaut Vion, après avoir effectué votre formation au FC Metz, vous avez signé votre premier contrat professionnel à Porto, à seulement 17 ans. Que retenez-vous de votre aventure portugaise ?

T.V. : "C'était une très bonne expérience ! Lorsque je suis arrivé là-bas, j'étais très jeune et je ne parlais pas un mot de portugais. C'était compliqué et cela aurait pu faire peur à beaucoup de jeunes de mon âge mais j'ai rapidement réussi à m'adapter. En tant que footballeur mais aussi en tant qu'homme, j'ai énormément appris. Je m'entraînais souvent avec le noyau de l'équipe première, j'ai donc cotoyé des joueurs de haut niveau. Cela m'a fait énormément progressé. J'aurais tout de même aimé avoir un peu plus ma chance mais je ne regrette rien !"

Cette expérience vous a d'ailleurs ouverte les portes des différentes sélections françaises...

T.V. : "Oui, à peine un mois après mon arrivée au Portugal, j'ai été convoqué en Equipe de France U19. C'était lors d'une double confrontation face à l'Italie. Pendant presque deux années, je n'ai plus quitté les différentes sélections. J'ai notamment participé au Championnat d'Europe U19 en 2012 où nous échouons en demi-finale puis, un an plus tard, nous remportons la Coupe du Monde U20. Remporter une telle compétition avec ce maillot, c'est une très grande fierté. Evidemment, j'ai conservé quelques maillots avec les Bleus. Je suis obligé puisque je suis un collectionneur."

En 2013, vous êtes sacré en compagnie de Florian Thauvin, Alphonse Areola, Paul Pogba et Samuel Umtiti. Vous êtes surpris de leur réussite aujourd'hui ?

T.V. : "Franchement, pas du tout ! À l'époque, certains joueurs étaient déjà au-dessus du lot. Aujourd'hui, je ne suis plus vraiment en contact avec eux puisque chacun a tracé sa route différement, mais je garde de très bons souvenirs de mes anciens coéquipiers. Pendant un mois et demi, nous étions ensemble au quotidien. Forcémement cela marque !"

"Je suis passé professionnel grâce à metz"

Un an après ce titre de champion du Monde, vous avez effectué votre retour au FC Metz. Pourquoi ?

T.V. : "Lors de la trêve hivernale, j'avais prévu de passer mes vacances à Metz. Et une semaine avant celle-ci, le club me contacte et m'explique qu'il souhaiterait me faire revenir. Cela tombait plutôt bien puisqu'une semaine après j'étais en Moselle (rires). J'ai très vite trouvé un accord avec le club mais ca a été très long avec Porto. Les dirigeants portugais souhaitaient me conserver et me prêter dans une autre équipe au Portugal. J'en avais pas envie et finalement, les deux formations ont trouvé un accord à la fin du mois de janvier."

Vous n'avez pas hésité à revenir dans votre club formateur. Un signe que vous y êtes resté attaché, non ?

T.V. : "C'est évident ! Metz, c'est mon club. C'est ici que tout a commencé pour moi. Je n'y ai pas signé mon premier contrat professionnel, mais je suis passé professionnel grâce au FC Metz. J'ai cotoyé d'excellents éducateurs et j'ai toujours eu de très bons rapports avec le club."

Quels sont vos meilleurs souvenirs en Moselle ?

T.V. : "J'en ai deux. Le premier c'est le titre de champion de Ligue 2 l'année où je suis revenu. Vivre une montée en Ligue 1, c'est vraiment très fort ! Surtout que j'étais encore jeune. Le deuxième souvenir important remonte à l'année suivante où nous sommes parvenus à nous maintenir et le club n'y était plus parvenu depuis un moment. C'était d'autant plus marquant que j'y ai contribué en jouant et en marquant."

À l'été 2017, vous avez quitté le FC Metz pour les Chamois Niortais. Comment s'est déroulé votre adaptation ?

T.V. : "Très bien notamment grâce à deux joueurs que je connaissais. À l'époque, il y avait Jérémy Choplin avec qui j'avais joué à Metz et Laurent Agouazi. C'était un peu bizarre de jouer avec Laurent car quand j'étais jeunes, j'allais souvent voir les professionnels s'entrainer et il faisait partie du groupe. Mon adaptation a été d'autant plus facile puisqu'on avait un très bon groupe."

"un sentiment vraiment particulier"

Cette année est votre deuxième saison sous les couleurs niortaises. Pour le moment, vous n'avez disputé que deux rencontres...

T.V. : "(il coupe). J'ai très bien terminé la saison dernière, j'ai marqué des buts pour aider le club à se maintenir. Cette année, je joue un peu moins mais je suis décidé à continuer à travailler. Je sais qu'à un moment ou un autre, j'aurai ma chance. Cela sera à moi de la saisir ! Dans les situations compliquées, j'ai pour habitude de ne rien lâcher. C'est ce qui fait ma force. Le coach peut me donner cinq minutes, 30 ou 90, je donnerai tout sur le terrain !"

Avant le match de vendredi, votre formation pointe au cinquième rang avec 17 points en dix journées. De quoi vous surprendre ?

T.V. : "Cet été, l'effectif a été grandement modifié. Un nouvel entraîneur est arrivé et le club a misé sur la jeunesse. Pour le moment, ce mélange prend plutôt bien. Nous savons que nous ne sommes pas attendus, mais nous savons aussi de quoi nous sommes capables. Il reste encore beaucoup de chemin à faire mais je ne suis vraiment pas surpris de notre place au classement. Et si nos performances actuelles surprennent, j'espère que l'on continuera à surprendre longtemps."

Malgré votre départ, on imagine que vous continuez à suivre les performances du FC Metz...

T.V. : "Evidemment ! Metz est toujours dans mon coeur. Je ne suis plus au club mais je suis toujours les résultats et j'espère vraiment qu'en fin de saison, le FC Metz sera de retour en Ligue 1. Sa place n'est pas en Ligue 2 ! En revanche, ce week-end, j'espère que Metz ne gagnera pas (rires)."

Quel sentiment domine avant de retrouver Saint-Symphorien ?

T.V. : "C'est la première fois que je retrouve ce stade avec un autre maillot. C'est un sentiment vraiment particulier."

A lire également

22avr2021

Web TV

22/04/2021 Metz - PSG, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite

Album photos

La séance du jour en images ! Voir le diaporama
Lire la suite

Actualités

Dylan Bronn, défenseur central du club à la Croix de Lorraine, est l'invité du "Graoully Mag" de Vià Moselle TV ce jeudi 22 avril 2021 à 18h30 !...
Lire la suite