Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Avec caractère !

Partager cet article :

Cette semaine, les Grenats disputeront deux rencontres au Stade Saint-Symphorien. La première se déroulait dès ce lundi soir, lors de la réception de l’AS Béziers. Face à une formation actuellement positionnée au dix-huitième rang, le club à la Croix de Lorraine espérait relancer la machine et ainsi à nouveau creuser l’écart sur ses principaux poursuivants. C'est reussi car, bien que réduits à dix, les Messins sont parvenus à renouer avec le succès. Une courte mais précieuse victoire !

Pour la réception de la formation biterroise, le duo Vincent Hognon – Jean-Marie De Zerbi décidait d’effectuer à nouveau plusieurs changements dans le onze de départ. Ainsi, Marvin Gakpa et Habib Diallo étaient de retour au coup d'envoi.

Dans une entame de match équilibrée, les deux équipes se rendaient coup pour coup. À la suite d’un joli mouvement collectif, Ibrahima Niane alertait Habib Diallo mais le deuxième meilleur buteur du championnat de Domino’s Ligue 2 était un poil trop court pour pousser le ballon au fond des filets (7°). 

Peu avant la demi-heure de jeu, l’attaquant messin surprenait tout le monde en tentant une sublime demi-volée. Yann Marillat devait s’y prendre en deux temps pour capter le ballon (26°). Entre-temps, Redah Atassi faisait passer un premeir frisson dans les travées de Saint-Symphorien (14°). Idéalement lancé en profondeur, Faycal Rherras l’imitait quelques minutes plus tard (22°). 

Au fil de la rencontre, les coéquipiers de Renaud Cohade prenaient les choses en main, notamment sous l’impulsion d’Ibrahima Niane. Dans un premier temps, celui-ci obligeait Yann Marillat à se coucher (32°) puis plaçait un puissant coup de tête juste au-dessus du but (44°). Malgré la dernière tentative de Marvin Gakpa (45°+2), les Messins rentraient au vestiaire sur ce score de parité.

Dès la reprise, Habib Diallo donnait le ton. En deux minutes (47°, 49°), l’attaquant Sénégalais plaçait deux coups de têtes et inquiétait Yann Marillat. La rencontre prenait une autre tournure lorsqu’Opa Nguette écopait d’un deuxième jaune (50°). Bien qu’en infériorité numérique, les joueurs du président Bernard Serin continuaient à maitriser les débats. Renaud Cohade s’essayait en vain sur coup franc (56°).

La délivrance venait finalement d’Ibrahima Niane. Le numéro 7 messin profitait d’une offrande du capitaine Renaud Cohade pour ajuster le gardien biterrois (1-0, 59°). La formation de Mathieu Chabert tentait de réagir mais Alexandre Oukidja restait vigilant face à Alexandre Ramalingom (73°).

En fin de partie, l’AS Béziers était à son tour réduit à dix lorsqu’Ibrahima Savane taclait dangereusement Ivan Balliu (81°). Les Grenats se procuraient la dernière opportunité : idéalement servi par Habib Diallo, Ibrahima Niane plaçait un coup de tête qui rasait le cadre (89°).

Qu’importe, l’essentiel est acquis avec ce court succès ! Dans une rencontre riche en cartons, les Grenats ont su faire preuve de caractère pour ouvrir le score en infériorité numérique. Grâce à ce succès, le FC Metz possède à nouveau sept longueurs d’avance sur le troisième rang, synonyme de barrages. Dès vendredi, les Messins fouleront à nouveau les terrains lors de la réception du Paris FC. 

FC METZ – AS BEZIERS : 1 - 0

25ème journée de Domino’s Ligue 2
Lundi 18 février à 20h45 
Stade Saint-Symphorien

But pour Metz : Niane (59°)

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja, Balliu (Rivierez 81°), Delaine, Boye, Sunzu, Cohade, Maïga (Fofana 89°), Gakpa (Boulaya 77°), Niane, Nguette, Diallo.

AS Béziers  : Marillat, Sidibé, Savane, Mostefa, Atassi, Rherras (Denkey 64°), Gbegnon (Ramalingom 73°), Etou, Beusnard, Kanté, Nouri (Diakota 84°).

A lire également

06Mar2021

Le Match

Jour de premières dans le Nord pour plusieurs de nos Grenats ce samedi ! En marge d’une qualification sur la pelouse de Valenciennes en Coupe de...
Lire la suite

05Mar2021

Web TV

05/03/2021 Valenciennes - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite