Metz - Grenoble, réservez vos places !

Une dernière sans saveur

Pour leur dernière sortie de la saison 2017/2018, les Grenats se sont inclinés sur leur pelouse face aux Girondins de Bordeaux (0-4). 

Partager cet article :

Cette fois, c’est fini. Après une saison difficile à l’épilogue douloureux, les Grenats foulaient une dernière fois la pelouse de Saint-Symphorien ce samedi à l’occasion de la 38ème journée de Ligue 1 Conforama. Pour cet ultime rendez-vous en championnat, les Messins recevaient les Girondins de Bordeaux. Des Marine et Blanc, septièmes au coup d’envoi, en capacité d’aller chercher la dernière place qualificative pour l'Europe. 

Pour faire face à une formation bordelaise animée par un enjeu sportif important, Frédéric Hantz, pour sa dernière sur le banc messin, devait composer avec un onze inédit. Eiji Kawashima, dans les buts, et Moussa Niakhaté, en défense centrale, retrouvaient leur place dans le onze. Lemouya Goudiaby fêtait, lui, sa première titularisation de la saison en Ligue 1. 

Le coup d’envoi de la rencontre avait un léger accent néerlandais. Après 657 km d’un long périple, Karin De Graaf et Marten Metz atteignaient enfin leur ligne d’arrivée : le rond central de Saint-Symphorien et la possibilité de lancer la partie sous les ovations du public. La rencontre, elle, débutait sur un petit rythme. Pourtant, les Bordelais, à la recherche d’une place européenne, ne mettaient que dix minutes à trouver le chemin des filets. Sur le premier corner de la rencontre, Martin Braithwaite trouvait le petit filet d’Eiji Kawashima (0-1, 10°). Et si le poteau repoussait quelque peu l’échéance du break (15°), Malcom ne se faisait pas prier pour doubler la mise quelques instants plus tard (0-2, 18°). Un but qui scellait définitivement le sort de cette rencontre aux allures de cauchemar pour les Messins. 

Les Grenats tentaient cependant d’apporter le danger sur le but d’un Benoît Costil bien trop tranquille. Malheureusement, les rares tentatives mosellanes se faisaient bien timides. Et comme si cela ne suffisait pas, François Kamano inscrivait le troisième but des Marine et Blanc sur un centre de Martin Braithwaite (0-3, 43°). A la pause, le score était déjà bien lourd pour les Grenats.

Dès le retour des vestiaires, Eiji Kawashima devait s’employer pour empêcher la sanction d’être plus lourde (47°). Il ne se passait alors plus grand chose dans une partie à l’issue déjà scellée. Ibrahima Niane réveillait cependant le stade à l’heure de jeu en venant fracasser la barre transversale (61°). Les Grenats n’avaient décidément aucun répit dans cette série noire. Nicolas De Préville le confirmait un peu plus en signant le quatrième but bordelais (0-4, 78°). Le score n’allait plus bouger et les Mosellans clôturaient la saison par une nouvelle soirée sans saveur.  La seule éclaircie arrivait finalement du public de Saint-Symphorien qui, malgré une saison douloureuse, applaudissait respectueusement ses joueurs auteurs d’un dernier tour de terrain.

Il faut maintenant vite tourner la page d’un exercice 2017/2018 manqué. Après quelques semaines de repos, les Grenats devront déjà repartir sur un nouveau championnat avec l’envie de vite retrouver l’élite. 

Voir la feuille de match

A lire également

18avr2019

Web TV

18/04/2019 Alexandre Oukidja : "Nous prenons beaucoup de plaisir" Toutes les vidéos
Lire la suite

Billetterie

Plus que jamais leader du championnat de Domino's Ligue 2, le FC Metz accueille le Grenoble Foot 38, mardi 23 avril à 20h00. À l'occasion de cette...
Lire la suite