Metz - Grenoble, réservez vos places !

Les Grenats doivent s'en contenter

Malgré l'ouverture du score de Nolan Roux, les Grenats ont du se contenter du point du match nul face à une solide formation du FC Nantes (1-1). 

Partager cet article :

Pour la dernière sortie du mois de mars, les Grenats recevaient le FC Nantes à Saint-Symphorien pour le compte de la 30ème journée. En quête de succès depuis la fin janvier, les Messins espéraient profiter de ce match pour enfin retrouver la victoire.

Pour décrocher les trois points, Frédéric Hantz choisissait d’aligner Ibrahima Niane à la pointe de l’attaque soutenu par Danijel Milićević. Fallou Diagne et Moussa Niakhaté formaient de leur côté la charnière centrale.

Le léger manteau blanc de Saint-Symphorien retiré, le coup d’envoi pouvait être donné. Moussa Niakhaté allumait, lui, la première mèche et réchauffait les gants de Ciprian Tatrusanu (3°) sous une température des plus hivernales. Les Mosellans n’allaient cependant pas tarder à réchauffer l’atmosphère. Après une première tête de Fallou Diagne en guise d’avertissement (9°), Nolan Roux profitait d’un nouveau corner de Danijel Milićević pour ouvrir la marque du genou (1-0, 12°). Le match était lancé, et bien lancé. Quelques instants plus tard, l’auteur de sa douzième réalisation de la saison voyait sa frappe en première intention frôler la barre transversale (18°). L’allant messin allait pourtant retomber et ce sont les Canaris qui poussaient pour égaliser. Sur un centre au point de pénalty, René Krhin voyait sa tentative sortie d’une superbe manchette par Eiji Kawashima (22°). Impérial, le portier japonais était cependant contraint de s'incliner dans la foulée. Sur une action similaire à la précédente, Valentin Rongier égalisait d’un plat du pied croisé dans le petit filet opposé (1-1, 23°). Un but qui glaçait un peu plus un Saint-Symphorien déjà bien pris par le froid ambiant. Malgré cette égalisation, Danijel Milićević sonnait la révolte et s’écroulait au contact de Diego Carlos dans la surface de réparation. Mais si le numéro dix mosellan pensait obtenir un pénalty, Benoît Millot en décidait autrement (29°). La fin du premier acte se terminait sans réelles occasions, les Messins ne parvenant pas à prendre à défaut une équipe nantaise toujours sérieuse défensivement.

La seconde période reprenait le même chemin. Face à des Nantais très en bloc et rugueux défensivement, les Grenats ne parvenaient pas à mettre à contribution Ciprian Tatarusanu. La mauvaise nouvelle arrivait elle de la cheville de Fallou Diagne qui cédait dans un duel avec Abdoulaye Touré. Le défenseur sénégalais quittait alors ses partenaires sur civière sous les applaudissements du public (52°). Les frappes trop imprécises de Florent Mollet (70°) et Nolan Roux provoquaient les seuls petits frémissements sur les buts du portier des Canaris. La balle de match allait finalement arriver du front de Nolan Roux. Sur un centre de Matthieu Dossevi, le numéro 9 voyait son coup de casque repoussé par Ciprian Tatarusanu (82°). Une occasion en or de regôuter à la victoire s’était envolée et le tableau d’affichage n’allait pus évoluer.

Comme lors de leur dernière sortie à domicile, les Messins n’étaient pas récompensés de leurs intentions et devaient partageaient les points avec les Visiteurs. Place désormais à deux semaines de trêve internationale avant un retour au championnat sur la pelouse de la Meinau face au voisin strasbourgeois. 

Voir la feuille de match

Revivez le live de la rencontre

A lire également

18avr2019

Web TV

18/04/2019 Alexandre Oukidja : "Nous prenons beaucoup de plaisir" Toutes les vidéos
Lire la suite

Billetterie

Plus que jamais leader du championnat de Domino's Ligue 2, le FC Metz accueille le Grenoble Foot 38, mardi 23 avril à 20h00. À l'occasion de cette...
Lire la suite