Metz - Grenoble, réservez vos places !

En mode Derby !

Les Grenats jouent leur ultime acte de la phase aller à Saint-Symphorien ce mercredi. Pour cette dernière, le club à la Croix de Lorraine passe en mode Derby avec la réception du RC Strasbourg Alsace. Avec l’ambition de décrocher, enfin, ce premier succès à la maison.

Partager cet article :

Le clap de fin est bientôt arrivé. Pour la dernière fois en 2017, les Mosellans fouleront la pelouse du Stade Saint-Symphorien. Et si la trêve avance à très grands pas, cette rencontre face au RC Strasbourg n’aura rien d’un prélude aux vacances.

« Forcément c’est un derby, il y a une attente autour de l’équipe, dans la ville… Ce sont toujours des matches particuliers. Je l’aborde dans une continuité pour arriver au eilleur niveau possible compte tenu des moyens que l’on a à disposition », a prévenu Frédéric Hantz en conférence de presse. Concentré sur les choses à mettre en place, l’entraîneur messin ne projette pas sur la finalité de la rencontre : « C’est le genre de match où il se passe quelque chose de nouveau tous les quarts d’heure. Il y a tellement d’éléments psychologiques qui entrent en jeu qu’il est difficile de prévoir ce qu’il va se passer. Il faudra être forts dans nos principes de jeu et dans notre capacité à s’adapter à l’adversaire », a-t-il analysé.  

Toujours lanternes rouges du classement, les Grenats pourront tout de même s’appuyer sur deux derniers résultats plutôt encourageant en championnat. « On vient de faire un nul contre Rennes où on aurait pu l’emporter, on a gagné à Montpellier… Si une série commence à deux on va dire que nous sommes sur une bonne série (sourire) », positive le natif de Rodez qui n’en perd pas pour autant sa lucidité : « on aborde cette partie avec crainte mais il n’y a aucune honte à dire cela. On sent que Strasbourg est une équipe solide, on sait que l’on n’a pas gagné un match à Saint-Symphorien depuis le début de la saison ».

Il faut dire que le promu strasbourgeois réalise une première partie de saison des plus satisfaisantes. Huitièmes de Ligue 1, les hommes de Thierry Laurey restent sur trois succès consécutifs en championnat. « Ce match est très important pour les deux équipes, peut-être plus pour nous car en ce moment le RC Strasbourg marche sur l’eau quand on voit ses résultats et le nom des adversaires qu’il a battus. C’est assez exceptionnel. Je ne me fais pas de soucis pour eux, ils sont prêts. Ils arrivent dans un état parfait, ce sera une nouvelle contrainte mais il faudra l’assumer », a commenté Frédéric Hantz.

Pour l’une des premières fois de la saison, les Grenats feront dans la stabilité puisque le technicien de 51 ans a convoqué un groupe de 18 joueurs identique à celui vainqueur du Montepllier Hérault SC samedi dernier, renforcé par le retour de Julian Palmieri.

Plus que le Derby, l’ensemble du groupe grenat est conscient du besoin d’enchaîner une deuxième victoire d’affilée. « Les joueurs sont en souffrance parce qu’on ne gagne pas mais aussi parce qu’ils portent la tristesse de tout un environnement. On ressent ce qu’éprouvent les salariés du club, les supporters et ne croyez pas que les joueurs s’en moquent ! », a analysé Frédéric Hantz avant de positiver : « quand tu es en bas du classement, gagner un match redonne du sourire à l’ensemble du club et de la ville. On a envie que ces sourires-là soient beaucoup plus importants dans les semaines à venir ».

Des sourires que tout le peuple grenat espère afficher dès ce mercredi soir. De quoi passer des fêtes de fin d’année plus sereines. Pour cela, « il faudra être prêts au bon moment, entre 20h50 et 23h00 ». Rendez-vous est pris. 

FC METZ – RC STRASBOURG ALSACE
19ème journée de la Ligue 1 Conforama
Mercredi 20 décembre 2017 à 20h50
Saint-Symphorien
Match à suivre en direct et en intégralité sur Twitter @FCMetz et www.fcmetz.com (live-tweet), sur Direct FM 92.8 (live audio) et sur beIN SPORTS MAX 8.

A lire également

23avr2019

Le Match

Quatre jours après son précieux succès en déplacement au GFC Ajaccio (0-2), le FC Metz avait l'occasion de définitivement acter son retour en Ligue 1...
Lire la suite

Interview

John Boye, cet été, sept ans après, vous avez retrouvé Frédéric Antonetti, l’entraîneur qui vous a lancé dans le grand bain en Ligue 1, en février...
Lire la suite

Actualités

Arrivé l'été dernier en Moselle, John Boye fête aujourd'hui ses 32 ans ! Joyeux anniversaire John !
Lire la suite