Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Difficile à avaler

Après avoir résisté pendant une heure de jeu, les Grenats ont craqué face à des Parisiens en supériorité numérique (1-5).
Partager cet article :

Après deux semaines de trêve internationale, le club à la Croix de Lorraine retrouvait le rectangle vert ce vendredi pour la 5ème journée de Ligue 1 Conforama. Et pour ce retour à la compétition, les Mosellans se frottaient tout simplement au grand favori du championnat, le Paris Saint-Germain.

Pour réaliser un exploit face à un PSG leader avec quatre victoires au compteur, Philippe Hinschberger décidait de titulariser ses deux dernières recrues offensives, Emmnuel Rivière et Matthieu Dossevi. Côté parisiens, Unai Emery présentait un quatuor offensif impressionant avec Neymar, Kylian Mbappé, Julian Draxler et Edinson Cavani. 

Logiquement, les Parisiens prenaient le contrôle du ballon mais Milan Bisevac et ses partenaires s’appliquaient à bien défendre. En confiance suite à sa qualification pour la prochaine Coupe du Monde avec le Japon, Eiji Kawashima réalisait un premier arrêt de très grande classe devant Julian Draxler (11°). Et comme les grands gardiens ont toujours un brin de chance, c’est le poteau qui sauvait le portier des Grenats sur un ballon piqué d’Edinson Cavani (22°). Mais alors que les Mosellans se montraient dangereux par l’intermédiaire d’Emmanuel Rivière (28°), les Parisiens ouvraient le score sur une attaque rapidement menée. Lancé en profondeur, Edinson Cavani éliminait Eiji Kawashima et marquait dans le but vide (0-1, 31°). Pas découragé, l’international japonais sortait une parade exceptionnelle devant ce même Edinson Cavani, seul aux six mètres (35°). Un arrêt déterminant qui donnait un coup de boost aux Grenats.  A peine deux minutes plus tard, les deux dernières recrues offensives messines allaient permettre aux ouailles de Philippe Hinschberger de revenir à hauteur. Combatif, Matthieu Dossevi arrachait un ballon dans la surface parisienne avant de servir parfaitement Emmanuel Rivière. Le nouveau numéro 29 ne manquait pas l’occasion d’ouvrir son compteur d’une tête plongeante (1-1, 37°). A la pause, les Mosellans faisaient mieux que résister.

Au retour des vestiaires, les Messins avaient la possibilité de prendre l’avantage d'entrée. Servi en retrait, Alphonse Aréola se trouait sous la pression d’Emmanuel Rivière qui récupérait le cuir. Mais, en déséquilibre, la nouvelle recrue messine, ne parvenait pas à trouver le cadre (48°). La rencontre allait alors basculer en quelques minutes sur un coup du sort. Au duel avec Kylian Mbappé, Benoît Assou-Ekotto taclait l’ancien Monégasque qui s’écroulait. L’arbitre jugeait le geste trop sévère et indiquait le chemin des vestiaires au latéral camerounais (56°). A dix contre onze, les Mosellans ne parvenaient plus à boucher tous les espaces. Et moins de cinq minutes après l’exclusion de Benoit Assou-Ekotto, Kylian Mbappé trompait Eiji Kawashima sous les huées des 25 000 spectateurs (1-2, 60°). Encore agacé par la sévère expulsion, Philippe Hinschberger était, lui aussi, prié de rejoindre les tribunes par Monsieur Desiage.

Menés et en infériorité numérique, la partie tournait au cauchemar pour les Grenats qui ne pouvaient empêcher les Parisiens de se rapprocher dangereusement de leur surface. Sans surprise, les Visiteurs prenaient le large, d’abord par Neymar (1-3, 68°), puis par Edinson Cavani (75°) avant que Lucas ne clôture le score (1-5, 87°). Un score lourd pour les partenaires de Milan Bisevac qui ne le méritaient sûrement pas. 

Toujours sans points malgré une bonne heure de jeu ce soir, les Grenats se rendront à Angers lors de la prochaine journée avec la ferme intention de faire enfin tourner le compteur. 

Revivez le live du match

A lire également

22juil2019

Web TV

21/07/2019 Metz - Sochaux, le résumé vidéo Toutes les vidéos  
Lire la suite

21juil2019

Transfert

Depuis l'été dernier, Geronimo Poblete évolue en Argentine, à San Lorenzo et alors que son prêt touchait à son terme, le milieu de terrain poursuit...
Lire la suite

Actualités

Ce lundi, les Grenats s'entraîneront à deux reprises : à 9h30 et 17h30. Seule, la séance de l'après-midi sera ouverte au public.
Lire la suite