Metz - Grenoble, réservez vos places !

Solides Grenats !

Réalistes, les Messins se sont imposés (2-0) face à Angers. Les défenseurs centraux, Simon Falette et Guido Milan, ont trouvé le chemin de filets sur coups de pied arrêtés. Le club grenat enregistre ainsi la 700ème victoire en Ligue 1. 

Partager cet article :

Une semaine après la défaite au Parc des Princes (3-0), le FC Metz retrouvait le Stade Saint-Symphorien avec la réception du SCO d’Angers. Face à une formation angevine, battue lors des deux premières journées de la saison, et donc en quête de rebond, Guido Milan et ses coéquipiers avaient à cœur d’offrir un second succès de rang sur leur pelouse à leurs supporters.

Finalement, grâce à des buts de Simon Falette et Guido Milan sur coups de pied arrêtés, les Messins y sont parvenus. En battant un concurrent direct dans la course au maintien, la troupe de Philippe Hinschberger a également offert sa 700e victoire au club grenat parmi l’élite nationale.  Une bien belle soirée en somme !

Si au final le FC Metz conserve son invincibilité à domicile, le succès des Locaux fût plutôt difficile à aller décrocher. Les Angevins étaient les premiers à se mettre en action : Billy Ketkeophomphone voyait sa frappe fuir le cadre de Thomas Didillon (3°). La réaction locale ne se faisait pas attendre puisque tour à tour Mevlüt Erding (12°) et Renaud Cohade (13°) plaçaient les premières frappes, sans parvenir à mettre la défense adverse en danger.

Souvent sollicité et intraitable durant plus de quatre-vingt-dix minutes, Thomas Didillon effectuait son premier arrêt décisif de la partie à la suite d’une lourde frappe de Sunu (31°). En manque d’inspiration jusqu’ici, les Grenats parvenaient finalement à prendre l’avantage peu avant la pause. À la réception d’un coup-franc bien tiré par Florent Mollet, Simon Falette catapultait le ballon dans les filets de Mathieu Michel (1-0, 42°).

Au retour des vestiaires, la défense messine était rapidement sollicitée. Thomas Didillon commençait alors son festival d’arrêts de grande classe d’abord face à Karl Toko Ekambi (47°), puis sur un coup de tête de Cheikh N’Doye (55°). Entre-temps, la tentative de Gilles Sunu frôlait le montant gauche du portier local (49°). Durant près d’un quart d’heure, les Messins subissaient sans pour autant craquer, notamment à l’aide d’un gardien des grands soirs puisque le portier sortait une nouvelle fois le grand jeu à la suite d’une frappe de Thomas Mangani (59°).

La première occasion messine de cette seconde période était l’œuvre de Mevlüt Erding. Le meilleur buteur du club, profitait d’un contre rondement mené pour se jouer de la défense adverse sans réussir à porter le danger sur le but visiteur (60°). Rapidement, la défense grenat était à nouveau mise à l’épreuve mais Thomas Didillon veillait au grain, notamment sur une tentative de lob de Nicolas Pepe (67°).

Menés d’un but, les Angevins commençaient alors à laisser des espaces aux Locaux et les avant-centres grenats en profitaient. Lancé idéalement dans le dos de la défense Habib Diallo était d’abord stoppé de justesse par Romain Thomas (71°). Dans la foulée, Ismaïla Sarr (74°) et Renaud Cohade (75°) portaient le danger dans la défense adverse, mais leurs centres respectifs ne trouvaient pas preneur.

En fin de partie, Nicolas Pepe laissait passer un dernier frisson dans la défense messine lorsque sa tentative s’échouait sur la barre transversale (87°). C’est finalement sur un nouveau coup-franc que le FC Metz doublait la mise. C’était alors au tour d’un autre défenseur de placer un coup de tête. Guido Milan était à la réception du coup-de-pied arrêté botté par Renaud Cohade (2-0, 88°) et laissait Saint-Symphorien exulter !

Ce succès permet aux Grenats de renouer avec la victoire et de se placer provisoirement en sixième position de Ligue 1 avec six unités au compteur en trois journées. Trêve internationale oblige, le week-end prochain les Messins ne joueront pas en compétition officielle. Le championnat reprendra ses droits, le 11 septembre lors d’un déplacement à Nantes, avec l’envie cette fois d’aller chercher la première victoire à l’extérieur de la saison.

A lire également

19avr2019

Billetterie

En s'imposant ce soir sur la pelouse du GFC Ajaccio (0-2), le FC Metz s'est donné l'opportunité de valider son ticket pour la Ligue 1 Conforama dès...
Lire la suite

Le Match

Sur la pelouse du GFC Ajaccio, ce vendredi soir, le FC Metz démarrait une semaine chargée où les Grenats disputeront trois rencontres. Face à un...
Lire la suite

Adversaire

En difficulté à domicile Pourtant 13ème après 32 journées de championnat, la formation corse emmenée par Hervé Della Maggiore n’est que la 16ème...
Lire la suite