Découvrez les tenues de sortie !

Qualifiés !

Au terme d’un match nul (1-1), Parisiens et Messins se sont départagés aux tirs au but sur la pelouse de Charléty. Grâce à deux arrêts de David Oberhauser, les Grenats se hissent en 1/8ème de finale de la Coupe de la Ligue !

Partager cet article :

Après trois défaites de rang en championnat, les Grenats avaient rendez-vous avec la Coupe de la Ligue ce mercredi soir pour tenter de retrouver des couleurs. Les hommes de Philippe Hinschberger affrontaient le Paris FC, pensionnaire de National, sur la pelouse du Stade Charléty pour leur entrée en lice dans la compétition, en 1/16ème de finale.

Dans la Capitale, les débats débutaient timidement entre les deux anciens pensionnaires de Ligue 2. Simon Falette était le premier à ouvrir les hostilités mais la frappe du défenseur central grenat filait assez largement au-dessus du cadre du but parisien (7°). Mais ce fut finalement les Parisiens qui faisaient preuve de tranchant : Aristote Madiani obligeait David Oberhauser à la parade (21°).  

Une poignée de minutes plus tard, le Paris FC trouvait finalement la faille sur le premier corner du match. Esseulé à hauteur du deuxième poteau, Gaëtan Missi Mezu reprenait le cuir du plat du pied et l’envoyait au fond des filets messins (1-0, 26°). Visiblement sonnés, les Grenats regagnaient leur vestiaire à la pause réglementaire avec un but de retard et aucune tentative cadrée à leur actif.

A la reprise, Philippe Hinschberger injectait du sang neuf dans son onze avec les entrées de jeu du meilleur buteur de la maison, Mevlüt Erding, et quelques instants plus tard d’Opa Nguette. Les Lorrains prenaient alors le contrôle de la rencontre, se montraient de plus en plus entreprenants et leurs efforts s’avéraient payants. Fraîchement entré en jeu, le numéro 11 messin reprenait avec succès une tentative avortée de l’attaquant turc (1-1, 65°). Dans un temps fort, les Messins manquaient de peu de faire le break, mais c’était sans compter sur un arrêt du pied de Vincent Demarconnay devant Mevlüt Erding (66°) !

Bien mieux en place en seconde période, les Grenats poussaient jusqu’à la fin du temps réglementaire, sans succès. Kévin Lejeune et ses coéquipiers frôlaient pourtant à plusieurs reprises les montants du but adverse (74°, 79°, 89°) et Mevlüt Erding, dans un angle fermé, manquait son duel face au portier parisien (83°). Rien n’y faisait ! Face à une équipe locale qui se contentait alors de défendre, les ouailles du président Serin ne trouvaient pas la solution.

Les deux formations se départageaient finalement autour d’une séance de tirs au but. A ce petit jeu, les Messins tiraient leur épingle du jeu et décrochaient leur ticket pour le tour suivant. Les Lorrains se qualifient grâce à deux arrêts de David Oberhauser et affronteront le Toulouse FC à domicile en 1/8ème de finale de la Coupe de la Ligue !

A lire également

29nov2020

Album photos

Metz - Brest, l'album photo
Lire la suite

Le Match

Auteur de son huitième match consécutif sans défaite à Nantes la semaine dernière (1-1), le FC Metz retrouvait ce dimanche son jardin de Saint-...
Lire la suite

Interview

Lamine, vous avez rejoint la Moselle l’été dernier. Comment se passe votre acclimatation au sein de votre nouvelle équipe ?  Lamine Gueye. : « Mon...
Lire la suite