Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Metz s'offre le derby !

Vainqueurs de l’AS Nancy-Lorraine (2-1), grâce à des buts d’Ismaïla Sarr et Opa Nguette, les Messins se rapprochent du maintien en Ligue 1.

Partager cet article :

À l’occasion de la 35e journée de Ligue 1, le FC Metz accueillait un nouveau concurrent, l’AS Nancy-Lorraine. Une semaine après le large revers en déplacement à Lorient, les Grenats se devaient de montrer un tout autre visage lors de ce derby. Les hommes du président Bernard Serin espéraient également profiter de la réception du voisin nancéien pour se relancer après cinq rencontres sans le moindre succès.

Dès l’entame de la rencontre, les Messins affichaient leurs ambitions et posaient le jeu dans la moitié de terrain nancéienne. Le FC Metz manquait tout de même de réussite devant le but, notamment lorsque Cheick Diabaté, idéalement servi par Ismaïla Sarr, ne parvenait pas à redresser le ballon (12°). Bien inspirés, les Grenats profitaient de la vitesse d’Opa Nguette et d’Ismaïla Sarr pour porter le danger sur le but adverse. Ce dernier, en grande forme ce soir, récompensait les efforts locaux lorsqu’il ajustait Guy Roland N’Dy Assembé après une folle course de plus de quarante mètres (1-0, 28°).

Dans la foulée, les Messins mettaient à nouveau la défense nancéienne en difficulté. Dans un premier temps, Cheick Diabaté butait sur Guy Roland Ndy Assembé (30°). Par la suite, l’attaquant malien perdait à nouveau son duel avec le portier nancéien après une nouvelle offrande d’Ismaïla Sarr (39°). Dominateur, le club à la Croix de Lorraine était finalement puni sur la première tentative visiteuse. Faitout Maouassa effleurait un centre de Julien Cetout (1-1, 41°).

Malgré cette malheureuse égalisation, les Grenats repartaient en seconde période avec les mêmes intentions. Le gardien de l’AS Nancy-Lorraine devait d’abord s’employer pour sortir une énorme parade face à Diagne Fallou (52°). Rapidement, le FC Metz concrétisait sa domination lorsque Opa Nguette déviait astucieusement la lourde frappe de Simon Falette, monté sur un corner (2-1, 53°). Malgré cet avantage d’un but, les Grenats continuaient à pousser pour faire le break. Précieux sur les différents coups de pied arrêtés, Simon Falette voyait son coup de tête repoussé par Guy Roland N’Dy Assembé (62°).

Sur le contre, Faitout Maouassa mettait Eiji Kawashima à contribution (63°). Le FC Metz continuait à tenir ce court avantage et ratait même le troisième but lorsque Cheick Diabaté obligeait à nouveau le gardien nancéien à la parade (69°). À vingt minutes du terme de la rencontre, l’ASNL tentait de jouer plus haut. Malgré tout, Renaud Cohade et ses coéquipiers parvenaient à rester solides. Eiji Kawashima réalisait finalement un dernier arrêt (90°+5) et laissait Saint-Symphorien exulter !

Grâce à ce succès, le FC Metz réalise une excellente opération dans la quête du maintien puisqu’il pointe désormais au quinzième rang avec 39 unités au compteur. À trois journées du terme de la saison, les Grenats possèdent provisoirement sept longueurs d’avance sur le barragiste. Les Messins tenteront de valider définitivement leur maintien en Ligue 1 dès samedi prochain, lors d’un déplacement à Lille.

A lire également

16juil2019

Le Match

Le FC Metz version 2019-2020 débutait sa campagne de matches amicaux ce mardi soir. Pour la première de la saison, les Grenats se frottaient à...
Lire la suite

Album photos

L'album photo du lancement de la saison !
Lire la suite