Réservez votre place pour Metz - Marseille !

Metz a du caractère !

Partager cet article :

Un an après avoir quitté la Ligue 1, le FC Metz était de retour parmi l’élite nationale ce samedi soir. À l’occasion de cette première journée, les Messins retrouvaient le LOSC, la dernière équipe affrontée par les Mosellans en Ligue 1, en mai 2015 (défaite 1-4). Face à une formation nordiste en quête de rebond, après son élimination prématurée en Europa League contre les Azéris de Qabala, la troupe de Philippe Hinschberger s’est imposée en toute fin de partie (3-2).

Pour cette première de la saison, les joueurs du FC Metz avaient à cœur d’offrir les trois points à leurs supporters bruyants et venus en nombre. Dès l’entame de la partie le feu follet Marco Lopes donnait un premier frisson à la défense messine. Sa volée des seize mètres frôlait le montant de Thomas Didillon (2°). Mis à part cette tentative, la première demi-heure de jeu était pauvre en occasion de but. Bien en place, les coéquipiers de Guido Milan se montraient tout de même dangereux sur une percée d’Opa Nguette (12°) ou un contre rondement mené et conclu par Mevlüt Erding (18°). 

En face, les Lillois se contentaient de coups-de-pied arrêtés. Les tentatives de Sébastien Corchia (18°) et Mounir Obbadi (23°) étaient renvoyées par la défense locale. Les hommes de Frédéric Antonetti trouvaient finalement les premiers la faille. Eder, le bourreau de l’Equipe de France lors de la finale du championnat d’Europe, mettait Thomas Didillon à contribution (35°). Dans la foulée, Marco Lopes trompait le portier messin à bout portant (0-1, 35°). C’est donc avec un but de retard que le FC Metz rentrait au vestiaire, malgré la dernière tentative de Mevlüt Erding, idéalement servi par Opa Nguette (41°).

Le duo Erding-Nguette mettait une nouvelle fois la défense lilloise en difficulté, et ce dès le retour des vestiaires, mais le missile de l’attaquant turc fuyait le cadre (49°). Dans la foulée, les Messins étaient proches de la correctionnelle lorsque le coup de tête de Renato Civelli s’effondrait sur la barre de Thomas Didillon (50°). Cette tentative avait le don de faire réagir le onze messin puisque, rapidement, Ivan Balliu offrait la balle d’égalisation à Mevlüt Erding (1-1, 56°). Après être revenus au score, les Messins étaient à nouveau mis en danger. Thomas Didillon sortait un arrêt de grande classe sur une nouvelle frappe de Marco Lopes (61°). En revanche, le portier messin ne pouvait rien sur le second but lillois lorsque Eder se jouait de la défense messine et offrait la balle du break à Marco Lopes, son coéquipier portugais, étrangement seul (1-2, 70°).

Peu avant le second but visiteur, Mevlüt Erding, à deux reprises, aurait pu donner l’avantage aux siens. L’ancien parisien voyait d’abord sa frappe fuir le cadre (62°) puis était stoppé in-extremis par Renato Civelli (69°). Fraîchement entré en jeu, Ismaïla Sarr faisait parler sa vitesse lorsqu’il était déséquilibré dans la surface. Arrivé durant l’été, Mevlüt Erding confirmait son statut de meilleur buteur en activité lors de la première journée de Ligue 1 (sept buts) en transformant ce pénalty (2-2, 74°). Le staff technique avait une nouvelle fois le nez fin avec l’entrée en jeu d’Habib Diallo. Sur le pré depuis moins de cinq minutes, l’attaquant sénégalais était à son tour fauché dans la surface par Vincent Enyeama. Yann Jouffre ne se faisait pas prier pour transformer la sentence (3-2, 88°) et offrir les trois premiers points de la saison aux Messins.

Grâce à ce succès, les Messins s'installent provisoirement sur le podium du championnat de France de Ligue 1 et en profitent pour mettre fin à une série de quatorze rencontres sans le moindre succès face à la formation lilloise. La dernière victoire remontait en effet à la saison 1996-1997, les Mosellans s’étaient alors imposés lors de l’ultime journée (1-0). Le week-end prochain, les ouailles de Philippe Hinschberger se déplaceront au Parc des Princes pour affronter le Paris Saint-Germain, quadruple tenant du titre du championnat de France. 

A lire également

07déc2019

Le Match

Pour finir cette semaine à trois rencontres, le FC Metz se déplaçait sur la pelouse de l'OGC Nice. Sans le moindre succès depuis six matches, le club...
Lire la suite

06déc2019

Web TV

06/12/2019 Nice - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos
Lire la suite