Metz - Grenoble, réservez vos places !

La loi du plus fort

Malgré un score nul et vierge à la pause règlementaire, le promu messin n’est pas parvenu à créer la surprise face au Champion de France en titre. Les Grenats s’inclinent finalement (3-0) face au Paris Saint-Germain sur la pelouse du Parc des Princes. 

Partager cet article :

Une semaine après leur retour réussi en Ligue 1 face au LOSC (3-2), les Grenats effectuaient ce dimanche soir un premier déplacement périlleux, chez le champion en titre. Le hasard du calendrier l’a voulu ainsi, le promu messin se mesurait ce dimanche 21 août au Paris Saint-Germain.

Sans grande surprise, les hommes de Philippe Hinschberger étaient rapidement bousculés par le club de la capitale qui disputait son premier match de la saison devant son public. C’était sur coup-de-pied arrêté que les Parisiens titillaient d’entrée de jeu la défense visiteuse, mais David Luiz manquait sa reprise (1°).

Malmenés, les Grenats concédaient plusieurs situations dangereuses (9°, 10°, 11°, 12°) et manquaient d’un cheveu de céder à deux reprises des frappes signées Angel Di Maria qui frôlaient le poteau (20°), puis la lucarne opposée (25°). Avant la pause réglementaire, les Parisiens multipliaient les opportunités pour ne pas rentrer bredouilles au vestiaire mais ils se heurtaient à l’arrière-garde lorraine : Thomas Didillon remportait son duel face à Edinson Cavani (27°), Guido Milan sauvait le ballon sur la ligne (35°), Simon Falette sauvait à son tour le but messin face au numéro 9 (41°) et le portier grenat réalisait une superbe parade devant Lucas (44°).

Après tant d’efforts pour résister face à l’ogre parisien, les Messins finissaient par céder au retour des vestiaires (1-0, 52°). Si l’ouverture du score des Locaux était logique, les ouailles de Bernard Serin ont bénéficié de quelques actions de jeu qui auraient pu créer la surprise. Car, outre quelques timides opportunités (7°, 13°, 15°, 21°), Mevlüt Erding aurait pu faire mouche s’il n’avait pas manqué sa reprise dans la surface (18°), tout comme Yann Jouffre, dont la reprise était dégagée par la défense (19°).

Finalement, les Messins se procuraient leurs plus belles occasions une fois menés au score sur l’impeccable terrain du Parc des Princes. Sur un coup-franc botté par Yann Jouffre, Simon Falette plaçait une tête dans le cadre du but parisien mais celle-ci était repoussée par Kévin Trapp (55°). Une poignée de minutes plus tard, Renaud Cohade obligeait le gardien allemand à plonger pour garder son but inviolé (59°) !

La réaction parisienne ne se fit pas attendre bien longtemps, après une parade de Thomas Didillon, qui repoussait une tentative d’Angel Di Maria en corner, Layvin Kurzawa enfonçait le clou de la tête, sur le coup-de-pied de coin concédé (2-0, 68°). Si cette nouvelle réalisation était méritée pour les Locaux, elle était tout de même cruelle pour les Lorrains, alors dans un temps fort.

Dans la foulée, les protégés d’Unai Emery ont bénéficié de plusieurs situations pour anéantir définitivement les espoirs de leurs invités. Les frappes de Marco Veratti, Javier Pastore, Layvin Kurzawa et Serge Aurier terminaient leurs courses au-dessus de la barre transversale (71°, 74°, 80°, 90°), mais, surtout, celle d’Angel Di Maria venait s’écraser sur cette même barre (77°). Visiblement dans un mauvais soir, Edinson Cavani dévissait lui complétement sa reprise dans la foulée (77°). Finalement, sur le gong, les Lorrains encaissaient un dernier but sur une frappe de Marco Veratti, cadrée, mais détournée dans son propre but par la défense (3-0, 90+3°). Un fait de jeu qui n’enlève rien à la prestation courageuse du promu messin face au PSG ce soir.

Il n’y aura finalement pas eu de miracle dans la capitale, la loi du plus fort a été respectée ce dimanche soir au Parc des Princes. S’ils n’avaient pas les armes pour lutter face au club rouge et bleu, les Lorrains vont en revanche disputer un premier match important dans leur course pour le maintien la semaine prochaine. Face au SCO d’Angers, défaits deux fois depuis le début de la saison, les Messins espèrent bien se relancer ce samedi 27 août devant leurs supporters ! 

A lire également

20avr2019

Actualités

Grâce à sa victoire à Ajaccio vendredi soir ( 2-0), le FC Metz pourrait officialiser sa montée en Ligue 1 Conforama dès mardi soir, à l’occasion du...
Lire la suite

19avr2019

Billetterie

En s'imposant ce soir sur la pelouse du GFC Ajaccio (0-2), le FC Metz s'est donné l'opportunité de valider son ticket pour la Ligue 1 Conforama dès...
Lire la suite

Le Match

Sur la pelouse du GFC Ajaccio, ce vendredi soir, le FC Metz démarrait une semaine chargée où les Grenats disputeront trois rencontres. Face à un...
Lire la suite