Réouverture de la Boutique Officielle !

Fin de série à domicile 

Bien en jambes en première période, les Messins ont finalement craqué au retour des vestiaires. Ils s’inclinent face aux Lyonnais (0-3), après avoir notamment encaissé deux buts en fin de rencontre.

Partager cet article :

 

Quatre mois après le premier acte d’une rencontre arrêtée avant son terme, le FC Metz accueillait à nouveau l’Olympique Lyonnais. Forts de leurs dix matchs sans le moindre revers à domicile, toutes compétitions confondues, les Messins espéraient profiter de la mise à jour du calendrier pour grappiller encore quelques unités sur la zone de relégation. Face aux Lyonnais, Philippe Hinschberger devait néanmoins se passer des recrues hivernales Cheick Diabaté et Fallou Diagne (non qualifiés), mais aussi de Benoît Assou-Ekotto et Cheick Doukouré (suspendus) ou encore Mevlüt Erding, Yann Jouffre, Ismaïla Sarr et Thibaut Vion (blessés) et Milan Bisevac (malade).

Face à cette cascade d’absence, le FC Metz démarrait la partie avec six changements dans son onze de départ. Ainsi, Guido Milan, Franck Signorino, Chris Phillips, Kévin Lejeune, Opa Nguette et Florent Mollet effectuaient leurs retours sur le pré. Ce dernier se mettait rapidement à l’œuvre lorsque son corner trouvait Guido Milan, mais l’Argentin voyait sa lourde frappe fuir le cadre (7°). Florent Mollet était également à l’origine de la seconde action messine. Renaud Cohade reprenait le coup-franc de l’ex-Cristolien mais ne parvenait pas à cadrer sa tentative (11°).

Bien entrés dans la partie, les Messins accéléraient la cadence peu après le quart d’heure de jeu. Opa Nguette faussait compagnie à son garde du corps du soir et servait idéalement Renaud Cohade. Celui-ci était repris in extremis, à l’entrée de la surface, par la défense lyonnaise (17°). Rarement dangereux jusqu’alors, les Visiteurs tentaient de réagir. La première tentative rhodanienne, par Nabil Fekir, échouait sur la barre transversale de Thomas Didillon (23°). Par la suite, Opa Nguette se jouait à nouveau de Mouctar Diakhaby mais butait sur Anthony Lopes (29°). Juste avant la pause, ce même Diakhaby, à la réception d’un corner, ratait l’immanquable (45°).

Plutôt dominateurs lors du premier acte, les Grenats étaient rapidement mis en difficulté au retour des vestiaires. Seul, Opa Nguette, après un numéro de soliste, parvenait à porter le danger sur le but lyonnais (56°). Les hommes de Philippe Hinschberger étaient punis à l’heure de jeu lorsque Alexandre Lacazette, parti à la limite du hors jeu, ajustait Thomas Didillon (0-1, 59°). La troupe de Bruno Génésio poussait pour corser l’addition mais le portier messin remportait son duel avec Nabil Fekir (66°), puis Lucas Tousart voyait sa lourde frappe frôler le but (67°).

Sur le flanc gauche, Florent Mollet tentait tant bien que mal de relancer les siens. Servi par Gauthier Hein, le milieu de terrain messin forçait Anthony Lopes à pousser le ballon en corner (81°). Pourtant auteur d’une bonne prestation jusqu’ici, le FC Metz craquait finalement en fin de rencontre lorsque les deux entrants Jordan Ferri (87°) et Corentin Tolisso (90°) trouvaient le chemin des filets. Entre-temps, Gauthier Hein obligeait Anthony Lopes à se déployer (89°). Pas suffisant pour redonner espoir à des Grenats qui s'inclinent sévèrement. 

Invaincus à domicile depuis dix rencontres, les Messins mettent donc fin à cette série après ce revers sur l’Olympique Lyonnais (0-3). La formation du président Bernard Serin conserve sa place au 14e rang avec 35 unités au compteur. Le prochain rendez-vous est fixé dès samedi, où les Mosellans se déplaceront du côté des Girondins de Bordeaux. 

A lire également

24sep2021

Web TV

24/09/2021 Metz - PSG, Boubakar Kouyaté Grenat du match ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 24 septembre, à partir 11h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti et Lamine Gueye avant le déplacement au Stade...
Lire la suite

Discipline

Expulsés mercredi face au Paris Saint-Germain, Frédéric Antonetti et Dylan Bronn ont écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. Le...
Lire la suite