Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Metz prend une claque

Les Lorrains ont mis un terme à leur série de succès ce soir à Auxerre. Ils s’inclinent lourdement sur la pelouse de l’Abbé Deschamps (4-0).

Partager cet article :

Auteurs de trois succès en trois matches, les Grenats se déplaçaient à Auxerre avec des ambitions ce vendredi soir. A six journées de la fin, les Lorrains comptaient beaucoup sur ce match pour poursuivre leur dynamique et rester un candidat sérieux dans la course à la Ligue 1.

Puisqu'on ne change pas une équipe qui gagne, face à Auxerre, Philippe Hinschberger alignait, à une exception près, la même équipe qui avait récolté les trois points face à Niort le week-end passé (2-0). Seul Kévin Lejeune passait son tour ce soir en Bourgogne. Touché à la cheville, le capitaine grenat cédait sa place à Cheick Doukouré face à son club formateur.

Conscient de l’enjeu de ce match, face à une équipe décrochée de la course au podium, les ouailles du président Serin débutaient la rencontre le pied au plancher. Nuno Reis était le premier à lancer les hostilités mais sa frappe lointaine était hors cadre (1°). En revanche, la reprise de Matthieu Udol, cadrée, était repoussée par la défense (4°), tandis que la frappe de Yeni Ngbakoto obligeait Zacharie Boucher à se déployer (6°). Sur un centre à ras-de-terre d'Ivan Balliu, Habib Diallo ajustait lui difficilement sa reprise (10°).

En face, il fallait patienter un petit moment avant d’assister à une première incursion dans la surface messine. Heureusement pour les Visiteurs, esseulé dans la surface, Ibrahima Seck manquait complétement sa reprise (9°). Tout comme Alexandre Vincent quelques instants plus tard (16°). Au fil de la rencontre, les débats s’équilibraient et les deux adversaires faisaient jeu égal. Ils manquaient d’ailleurs tous les deux de tranchants pour prendre l’avantage avant la pause. Pour y parvenir, les Auxerrois profitaient d’un penalty dans les arrêts de jeu et Gaëtan Courtet ne se faisait pas prier pour le transformer (1-0, 45+1°).

A la reprise, les bonnes intentions messines n’étaient pas récompensées. Pire encore, les joueurs du club à la Croix de Lorraine encaissaient même un but de Sonhy Sefil, alors que tout le monde s’était arrêté de jouer, pensant l’Auxerrois hors-jeu (2-0, 52°). Les Messins prenaient alors un véritable coup de massue derrière la tête et avaient toutes les peines à s’en relever. Les Auxerrois, qui avaient à cœur de renouer avec le succès après une large défaite face à Lens le week-end dernier (3-0), en profitaient pour enfoncer le clou. Sur un coup-de-pied arrêté, Sébastien Puygrenier trouvait le chemin des filets de la tête (3-0, 77°).

Malgré cette deuxième mi-temps catastrophe, les Lorrains se procuraient quelques opportunités pour laver l’affront mais c’était peine perdu sur la pelouse de l’Abbé Deschamps. Même le penalty obtenu en toute fin de match, tiré par Yeni Ngbakoto, était stoppé par le portier local (89°). Et comme si cela ne suffisait pas, les Lorrains concédaient un second pénalty dans les arrêts de jeu, transformé une nouvelle fois par Gaëtan Courtet (4-0, 90+4°).

Les Grenats ont pris une grosse claque ce soir. Eux qui restaient sur trois succès de rang et qui avaient à cœur de poursuivre leur série, ils essuient finalement une lourde défaite. Avec la victoire du Red Star et le match nul du Havre, les Messins sont relégués à la cinquième place de Ligue 2, avec deux longueurs de retard sur le podium. Les Lorrains se compliquent considérablement la tâche ce soir mais rien n’est terminé !

A lire également

04Mar2021

Discipline

Avertis à trois reprises en moins de dix rencontres, Fabien Centonze et Boubakar Kouyaté ont écopé d'un match de suspension. Les deux défenseurs...
Lire la suite

Web TV

04/03/2021 Metz - Angers, Matthieu Udol Grenat du match Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Face au SCO d’Angers ce mercredi, les Grenats ont été forcés de s'incliner à domicile (0-1). Une nouvelle fois, en raison des mesures sanitaires,...
Lire la suite