Profitez des soldes !

Enchaîner !

Invaincus à domicile en 2016, grâce à deux succès en deux matches, et auteurs de deux succès consécutifs, face à Créteil et à Evian, les Grenats ont une furieuse envie d’enchaîner ce soir face au Stade Lavallois.
Partager cet article :

Les Grenats poursuivent leur folle semaine de trois matches en huit jours avec la réception du Stade Lavallois ce mardi soir. De retour sur le podium de Ligue 2 au terme de la 23ème journée de Ligue 2, les Messins ont l’occasion de porter à trois leur série de réussites consécutives à domicile, et d’y rester de surcroît invaincus en 2016.

Entraîneur pendant sept saisons des Tangos, Philippe Hinschberger aura ce soir « l’avantage et l’inconvénient de bien connaître le Stade Lavallois ». L’avantage tout d’abord car « l’équipe a peu bougé depuis mon départ, je connais encore beaucoup de joueurs dans ce club ». L’inconvénient car les deux techniciens adverses ce soir ont collaboré ensemble pendant un an et demi et se connaissent sur le bout des doigts. 

Denis Zanko avait d'ailleurs livré ses impressions à Philippe Hinschberger après le succès plutôt heureux des Messins au stade Francis Le Basser lors du match aller (0-1). « J’avais eu Denis au téléphone après le match, je crois que nous étions d’accord pour dire que, dans le contenu, c’était l’un des meilleurs matches de Laval depuis deux ans. »

Ses retrouvailles avec les Mayennais, le technicien messin n’a eu que trois jours pour les préparer, avec, dans un premier temps, une analyse de la victoire à Evian. « De temps en temps, nous avons cassé notre bloc pour une raison qui m’échappe. Nous devrons rester plus regroupés face à Laval et il nous faudra des vraies valeurs de combat, notamment dans le milieu de terrain, sinon nous allons nous faire bouger. Nous sommes toutefois en progrès dans notre animation et dans l’état d’esprit.»

Si le technicien lorrain a convoqué le même groupe que le week-end dernier, Janis Ikaunieks en plus, quelques incertitudes règnent autour du onze de départ. Devenu un élément clef dans le onze messin depuis le début de l’année 2016, Georges Mandjeck est incertain pour la rencontre. Malade lundi, le milieu récupérateur n’a pas participé au dernier entraînement avant la rencontre.

Mais ce n’est pas tout, titulaire trois fois depuis l’arrivée du nouvel entraîneur messin, Sergei Krivets avait été plus précieux encore pour sa formation lors de son entrée en jeu contre Créteil. « C’est vrai qu’il a été meilleur lorsqu’il a débuté en tant que remplaçant, reconnaît le coach messin. Par contre, il s’est procuré deux grosses occasions à Evian et s’il avait marqué, alors peut-être que nous n’aurions pas la même vision des choses. Il y a certains domaines où il doit encore s’améliorer, notamment ses aptitudes aux duels. » Alors débutera, débutera pas… Philippe Hinschberger a laissé planer le doute en conférence de presse d’avant-match au sujet du milieu de terrain biélorusse.

Visiblement remis de leur trou d’air du mois de décembre, les Grenats ont l’occasion de poursuivre leur série de succès devant leurs supporters ce soir. Solides et généreux lors de leur deux derniers matches, les Lorrains semblent parfaitement capables de remplir l’objectif affiché de victoire ce soir, à condition de montrer leur vrai visage.

FC METZ – STADE LAVALLOIS
24ème journée de Ligue 2
Mardi 2 février 2015 à 21h00
Stade Saint-Symphorien
Suivez le match en direct sur www.fcmetz.com et Twitter @FCMetz_Officiel (live-tweet), D!rect FM 92.8 (live audio) et beIN sports 2 (multiplex).

J'achète une place pour le match !

 

A lire également

24fév2021

Actualités

Vainqueurs de la Suisse samedi dernier, les joueuses de l’Équipe de France ont une nouvelle fois disposé de leurs adversaires helvètes ce mardi au...
Lire la suite

23fév2021

Web TV

23/02/2021 "Cadré" avec Dylan Bronn ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Web TV

23/02/2021 Nice - Metz, Boubakar Kouyaté Grenat du match Toutes les vidéos  
Lire la suite