Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Victoire !

Samedi soir, les Grenats ont renoué avec la victoire face à Toulouse grâce à un triplé de Modibo Maïga (3-2). Les Lorrains ont délivré une prestation particulièrement aboutie et ont mérité amplement ce succès !
Partager cet article :

Ce samedi soir, la lanterne rouge de Ligue 1 recevait le premier relégable pour un duel entre deux formations qui peuvent toujours mathématiquement se maintenir. Si pour les Toulousains l’espoir est de mise, à condition que les hommes de Dominique Arribagé réalisent une belle fin de saison, côté grenat, cette prouesse relèverait de l’exploit, voire du miracle. Mais qu’à cela ne tienne, comme ils l’ont clamé toute la semaine, les Grenats ont à cœur de terminer la saison la tête haute et de ne pas baisser les bras. Ce qu'ils ont parfaitement fait ce soir.

Devant leur public, les Lorrains avaient vraisemblablement décidé de réunir ce soir tous les ingrédients nécessaires pour renouer enfin avec le succès, après dix-huit matches de disette. Face à des Toulousains peu convaincants, les Grenats étaient eux particulièrement inspirés, déterminés et bien en place. Tout l’inverse de ce qu’ils avaient montré lors du match aller sur la pelouse du Stadium (3-0).

Les Grenats débutaient la rencontre avec beaucoup d’envie et cela se traduisait rapidement par des premières opportunités franches (9°, 14°, 18°), mais les Locaux ne parvenaient pas à faire preuve de tranchant. Il faut dire aussi que les défenseurs adverses ne leur facilitaient pas la tâche, comme lorsque Marcel Tisserand repoussait sur sa ligne de but une frappe de Florent Malouda (23°).

Finalement, alors qu’ils ne semblaient pas franchement entrés dans ce match, les Toulousains surprenaient les Lorrains sur une contre-attaque rondement menée. Aleksandar Pesic offrait un caviar au meilleur buteur des Violets, Wissam Ben Yedder, qui ne se faisait pas prier pour ouvrir la marque contre le cours du jeu (0-1, 21°). La soirée des Grenats ressemblait alors à celles que l’on avait malheureusement pris l’habitude de vivre depuis quelques mois sur les bords de la Moselle mais cette impression ne durait que quelques courtes minutes.

En effet, visiblement dans un grand soir, Modibo Maïga égalisait quelques minutes seulement après l’ouverture du score (1-1, 25°). Les Grenats poursuivaient alors sur leur lancée et montaient en puissance dans ce match. Plus déterminés que jamais, les Lorrains se procuraient encore quelques belles opportunités (28°, 33°, 40°), dont notamment une nouvelle frappe de Florent Malouda contrée de justesse par un défenseur adverse, avant de prendre, logiquement, l’avantage avant la pause réglementaire. Modibo Maïga trouvait à nouveau la faille et s’offrait un doublé, son troisième de la saison (2-1, 42°).

A la pause, les hommes d’Albert Cartier menaient logiquement au score, sans que personne n’y trouve rien à redire. Et au retour des vestiaires, les Grenats mettaient la même intensité et le même enthousiasme dans les débats, des efforts qui allaient rapidement payer. Après deux occasions manquées, de peu, par Florent Malouda (47°, 48°), Modibo Maïga trouvait une nouvelle fois le fond des filets et inscrivait un triplé pour les Grenats (3-1, 54°). Alors que l’on aurait pu imaginer que les Locaux lèveraient le pied, rien n’y faisait, ces derniers poursuivaient sur leur belle lancée et continuaient d’offrir un beau spectacle aux 20 000 spectateurs présents samedi soir. Les Messins terminaient même le match en supériorité numérique après l’expulsion de Marcel Tisserand à l’heure de jeu après un deuxième avertissement (60°).

L’addition aurait pu être bien plus salée pour les Violets si les Grenats avaient été encore plus efficaces mais la reprise de Florent Malouda filait le long du poteau (58°), la frappe de Yeni Ngbakoto était elle aussi hors-cadre (61°), la tête de Ferjani Sassi filait légèrement au-dessus de la transversale (69°), tout comme la frappe de Kévin Lejeune (84°). Ali Ahamada sauvait aussi quelques fois les meubles, sur la frappe d’Ahmed Kashi (57°) mais surtout sur celle de Bouna Sarr qui l’obligeait à la parade (81°).

En toute fin de match, les Lorrains retombaient dans leur travers et encaissaient un deuxième but sur un coup-franc (2-3, 90°). Les Toulousains convertissaient ainsi deux tirs cadrés sur les trois obtenus dans ce match. Mais au coup de sifflet final, ce furent bel et bien les Grenats qui décrochaient les trois unités mises en jeu !

Après cinq mois sans le moindre succès dans le Championnat de Ligue 1, les protégés du président Bernard Serin ont enfin retrouvé le chemin du succès, et de quelle manière ! Les Messins ont réalisé ce soir une prestation aboutie face à des Violets peu en vue sur la pelouse de Saint-Symphorien. Les Grenats décrochent une victoire méritée et quittent provisoirement la dernière place du classement de Ligue 1, en attendant le déplacement des Lensois à Bordeaux dimanche après-midi. Une belle soirée de football en somme !

A lire également

19juil2019

Agenda

Ce samedi, les Grenats s'entraîneront à 9h30. La séance du jour sera ouverte au public.
Lire la suite

Album photos

Metz - Sochaux, l'album photo
Lire la suite

Transfert

Arrivé en Moselle lors de l’été 2018, Cheick Tidiane Sabaly rejoint le Pau FC afin de poursuivre sa progression. Le milieu de terrain est prêté dans...
Lire la suite