6e forum de l'emploi !

Tout simplement cruel

Les Grenats s’inclinent à domicile face à l’AS Monaco, sur une contre-attaque en fin de rencontre (0-1), alors qu’ils avaient dominé de la tête et des épaules cette partie face à l’un des ténors du championnat.
Partager cet article :
Que dire ? Qu’écrire ? Ce  dernier match de l’année laisse tellement de regrets à son issue que notre tâche n’est pas aisée ce soir. Les Grenats ont en effet montré de très belles choses au cours de cette rencontre qu’ils ont largement dominée, mais ils n’en retirent aucun bénéfice. Et pour cause, ce sont les Monégasques qui réussissent le hold-up parfait et repartent vers le Rocher avec les trois points de la victoire. Une victoire acquise sur une contre-attaque supersonique, qui a suffi pour décider du sort du match alors qu’une flopée d’occasions messines n’avait pas porté ses fruits plus tôt
 
Les joueurs d’Albert Cartier sont peut-être relégables juste avant d’aborder la trêve hivernale, mais ils ont montré qu’ils avaient le niveau pour rester dans ce championnat de Ligue 1. Hormis sur ce contre fatal, ils n’ont jamais laissé le soin à leur adversaire de mener la danse dans cette dernière opposition de l’année. Mieux, ils ont déferlé par vagues successives dans la surface de réparation monégasque. Mais ils ont buté sur un Danijel Subasic des grands soirs qui a sauvé la mise à son équipe à plus d’une reprise. 
 
Déjà un peu empruntée durant la première période, la formation du Rocher n’était parvenue à porter le danger qu’une seule fois sur la cage d’Anthony M’Fa. D’une aile de pigeon de grande classe, De Carvalho avait décalé Anthony Martial qui loupait majestueusement le cadre alors qu’il s’était défait du portier messin (26°). Et déjà, les Messins s’étaient montrés inspirés et pas timides pour un sou, équipe princière en face ou pas. Le portier croate avait eu le temps de bien s’échauffer, en s’interposant sur d’innombrables frappes locales : Falcon (23°, 44°) mais aussi Doukouré (31°) et Ngbakoto (45°) se heurtaient au dernier rempart Rouge et Blanc, quand d’autres n’accrochaient pas le cadre de son but, ainsi Malouda (16°, 45°), auteur d’un match de grande envergure, ou encore de N’Daw, souvent porté vers l’offensive ce samedi soir (16°, 35°). 
 
La pause réglementaire ne changeait quasiment rien à cette physionomie, si ce n’est qu’à force de manquer de justesse dans leur dernier geste et de faire des mauvais choix dans la surface de réparation adverse, les Grenats s’exposèrent aux contres fulgurants des Visiteurs. Les multiples offensives initiées par Florent Malouda, qui avait récupéré le brassard après la sortie de Sylvain Marchal à la mi-temps, restèrent lettres mortes et l’histoire de ce match fut écrit par Yannick Ferreira Carrasco. Le Belge fut à la conclusion d’une contre-attaque éclair, et sa frappe à l’entrée gauche de la surface de réparation messine ne laissa aucune chance à Anthony M’Fa (0-1, 77°). 
 
C’est qu’auparavant, Subasic avait poursuivi son travail de sape des attaques lorraines. La tête de Falcon sur un centre de Malouda (46°), celle plongeante de Malouda (47°), mais aussi les frappes de l’ancien international français (53°, 55°) en furent les premières victimes. Mais c’est sans doute la parade du Croate qui, d’une envolée magistrale, détournait la frappe à bout portant de Guirane N’Daw, qui fut le tournant du match (70°). 
 
Difficile d’en dire plus, d’en dire autre chose. La déception du résultat ne doit toutefois pas faire oublier la bonne prestation de l’équipe messine. Si les fêtes de fin d’année auront certainement un petit goût amer à la vue du classement, elles laisseront place dès le 11 janvier prochain à une phase retour au cours de laquelle les Grenats auront toutes leurs chances d’aller conquérir ce qu’ils doivent aller chercher. Le maintien en Ligue 1. 

A lire également

25jan2020

Le Match

Et si c'était le moment idéal pour confirmer et démarrer une série ? Quinze jours après le premier succès de l'année, à domicile, face au RC...
Lire la suite

24jan2020

Web TV

24/01/2020 Fabien Centonze : "J'aimerais être plus décisif" Toutes les vidéos
Lire la suite