Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Place à l'exploit ?

Après une bonne prestation la semaine dernière à Rennes, les Grenats vont tenter de rééditer cela devant leur public, samedi à 17h00, face aux Verts de l’ASSE avec, cette fois, la victoire au bout.
Partager cet article :

Seize matches. Seize matches que les Grenats n’ont plus savouré les joies de la victoire sur les terrains de Ligue 1. Mais au-delà de ce constat accablant, les Lorrains ont tout de même réalisé quelques prestations encourageantes qui leur donnent le droit de continuer à espérer que tous les miracles sont encore possibles, même face à l’AS Saint-Etienne, cinquième du championnat, ce samedi à 17h00.

Pour arriver à remplir leur objectif de maintien, les Lorrains ont une vingtaine d’unités à décrocher sur les trente-trois unités mises en jeu jusqu’à la fin de l’exercice 2014-2015. La tâche qui les attend est effectivement difficile à réaliser mais au regard de leur dernière prestation en date, sur la pelouse rennaise, comment ne pas espérer assister ce week-end au réveil messin ? Car en Bretagne, les Lorrains sont parvenus à réunir tous les ingrédients nécessaires pour réaliser une prestation aboutie, excepté la réussite offensive.

En panne sèche devant le but adverse ces derniers mois, avec  trois réalisations en huit matches depuis le début de l’année, le staff messin a mis l’accent sur le travail offensif cette semaine encore. Ce dernier avait commencé à porter ses fruits en Bretagne, puisque les Grenats ont frappé tout de même dix-sept fois au but rennais, touchant au passage les montants du but gardé par Benoît Costil par deux fois, mais pas suffisamment pour trouver le fond des filets. « Nous travaillons régulièrement ce domaine mais c’est vrai que cette semaine nous avons réalisé des exercices plus spécifiques pour les attaquants et pas seulement un travail de finition avec tout le groupe, explique Albert Cartier. L’avantage est qu’au lieu de passer huit ou neuf fois devant le but, les joueurs offensifs passent plus d’une vingtaine de fois chacun. Nous avons vu des choses intéressantes et surtout des joueurs assez prolifiques devant le but. » Il ne reste plus qu’à espérer que cela se traduise sur la pelouse de Saint-Symphorien ce week-end.

Pour préparer cette rencontre, le staff technique s’est évidemment penché sur les derniers matches de son adversaire, d'autant plus que les techniciens lorrains commencent à bien connaître les Verts puisqu’ils ont déjà eu l’occasion de les affronter deux fois avant la confrontation de samedi, en match amical et lors du match aller. « Cette formation peut évoluer en 4-1-4-1 ou en 4-3-3. C’est une équipe qui aime posséder le ballon, pour qui la dimension collective est importante et qui est suffisamment agressive pour récupérer de bons ballons. Les Stéphanois ont un jeu sur les côtés très intéressant, efficace avec des joueurs rapides, vifs capables de centrer.» Les hommes de Christophe Galtier sont d’ailleurs les deuxièmes à délivrer le plus de centres par match en Ligue 1, vingt-cinq en moyenne par match.

Pour contrer les plans adverses, le onze de départ messin ne devrait pas subir de grands changements pour la réception de l’AS Saint-Etienne, excepté deux modifications inévitables. En effet, Johann Carrasso étant blessé aux adducteurs, Albert Cartier a annoncé en conférence de presse d’avant-match que ce sera finalement « Anthony M’Fa qui gardera le but messin samedi » et non David Oberhauser, entré en jeu à Rennes le week-end dernier pour assurer l’intérim après la blessure de Johann Carrasso. Jose Luis Palomino étant suspendu pour avoir écopé de trois avertissements en moins de dix rencontres, Guido Milan sera titularisé aux côtés de Sylvain Marchal, l’ex-Stéphanois du groupe messin.

Face à des concurrents directs, Guingamp, Reims ou plus récemment Evian, les Grenats n’avaient pas su trouver la recette pour se relancer en Ligue 1 et quitter leur inconfortable fauteuil de lanterne rouge. Samedi, face à « un adversaire qui a la qualité pour aller chercher une place européenne », les Grenats arriveront peut-être à trouver les ressources nécessaires pour réaliser un exploit. Après tout, les Messins ont souvent tenu tête de belle manière aux favoris cette saison, comme face à Marseille ou Monaco, alors, qui sait ?


FC METZ – AS SAINT-ETIENNE
Samedi 14 mars 2015 à 17h00
29° journée de Ligue 1
Stade Saint-Symphorien
Match à suivre en direct sur www.fcmetz.com/live (live texte), Direct FM 92.8 (live audio) et Canal +

ACHETER UNE PLACE POUR CE MATCH

A lire également

04juin2020

Transfert

Prêté par l’AS Monaco lors de la saison 2019-2020 de Ligue 1 Conforama, Kevin N’Doram reste en Moselle ! Le milieu de terrain défensif vient d'être...
Lire la suite

Actualités

Après plus de trois mois d'arrêt, il est bientôt l'heure de regagner les terrains d'entraînement pour les Grenats. Le groupe professionnel se...
Lire la suite

03juin2020

Web TV

03/06/2020 Joyeux anniversaire Papiss ! Toutes les vidéos
Lire la suite