Réouverture de la Boutique Officielle !

Metz partage les points

Menés au score au bout de quelques minutes seulement, les Grenats sont revenus au score sur penalty. Au terme d’une prestation encourageante, les Messins obtiennent logiquement le point du match nul.
Partager cet article :

Au terme d’une prestation de qualité, les Messins ont récolté un bon point face à Nantes. Menés au score après quelques minutes de jeu, les hommes d’Albert Cartier se sont relancés à l'aide d'un pénalty transformé par Yeni Ngbakoto. Même si la victoire n’a pas été au rendez-vous, les Grenats, combatifs et impliqués, ont marqué leur retour en Ligue 1 à domicile de belle manière ce samedi soir.

Dans un stade chauffé à blanc, où l’enthousiasme était de mise pour ce retour de la Ligue 1, six ans après, dans les travées messines, les Grenats ont été cueillis à froids. Les Nantais ont en effet donné une leçon d’efficacité aux protégés d’Albert Cartier puisque dès leur première incursion dans le camp grenat, Jordan Veretout prenait tout le monde de court en trouvant le chemin des filets à l’aide d’une frappe écrasée (0-1, 3°). Loin d’être décontenancés par la tournure des évènements, les Grenats prenaient alors le jeu à leur compte.

S’ils ont eu toutes les peines à s’approcher du but lillois le week-end dernier, samedi soir, dans leur jardin et devant plus de 20 000 spectateurs, les Lorrains ont montré qu’ils ne savaient pas uniquement défendre mais qu’ils disposaient également d’une animation offensive capable de déstabiliser les autres pensionnaires du Championnat de Ligue 1. Malgré des imprécisions par moments, les Messins ont fait preuve d’une implication et d’une envie certaine dans ce domaine, tout en ne rechignant jamais à réaliser les efforts défensifs. Et ces bonnes intentions finissaient finalement par payer.

Alors que Juan Manuel Falcon et Bouna Sarr réalisaient une belle combinaison devant la cage des Canaris, l’attaquant vénézuélien était fauché dans la surface. Ni une, ni deux, Alexandre Castro portait son sifflet à sa bouche et désignait le point de pénalty. Yeni Ngbakoto prenait ses responsabilités, et alors que Maxime Dupe, plongeait du bon côté, le numéro 23 messin remettait les compteurs à zéro au stade Saint-Symphorien (1-1, 13°). Les Locaux poursuivaient leurs bonnes intentions jusqu’au coup de sifflet final, mais rien n’y faisait.

Largement présents dans la surface nantaise au cours du match, les Messins se sont procuré plusieurs situations dangereuses aux abords du but de la Maison jaune mais ils sont rarement parvenus à créer de grosses frayeurs à Maxime Dupe. Pourtant, les Lorrains n’ont pas manqué d’inventivité face aux Nantais. Ils ont tenté des combinaisons novatrices sur coups de pied arrêtés (8°, 73°) ou de se montrer opportunistes lors de relances approximatives par la défense adverse (62°, 73°). Les coups de pied arrêtés joués de manière plus classique ne donnaient rien non plus (33°, 78°), tout comme les attaques placées (44°, 61°, 67°) et les frappes puissantes, souvent lointaines, (17°, 24°, 44°).

En face, les Nantais ont eux titillé Johann Carrasso à deux reprises (36°, 49°), mais l’arrière-garde lorraine est globalement parvenue à garder à distance les Canaris nantais durant cette rencontre. Particulièrement requinqués au retour des vestiaires, les hommes de Michel Der Zakarian n’ont pas su profiter de leur temps forts, après la pause réglementaire et jusqu’à l’heure de jeu, pour reprendre l’avantage.

Au coup de sifflet final, certains diront que les ouailles d’Albert Cartier ont peut-être laissé filer deux points qu’elles semblaient mériter, mais tous s’accorderont sur le fait que les Lorrains ont finalement récolté un bon point ce samedi soir, et avec la manière s’il vous plait. Si les Grenats sont toujours en phase de découverte dans ce championnat, après la belle leçon de résistance à Lille la semaine dernière, ils ont montré face à Nantes que la Ligue 1 devra compter sur eux cette saison !

A lire également

24sep2021

Web TV

24/09/2021 Metz - PSG, Boubakar Kouyaté Grenat du match ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 24 septembre, à partir 11h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti et Lamine Gueye avant le déplacement au Stade...
Lire la suite

Discipline

Expulsés mercredi face au Paris Saint-Germain, Frédéric Antonetti et Dylan Bronn ont écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. Le...
Lire la suite