Réservez votre place pour Metz - Amiens !

« Limiter les erreurs de jeunesse »

Dernière du groupe B avec un match en moins, l’équipe réserve a traversé une période délicate mais n’a pas dit son dernier mot dans le Championnat de France Amateur où elle a été promue cet été. A mi-parcours, l’heure est au bilan avec José Pinot.
Partager cet article :

José, pouvez-vous revenir sur le dernier match de l’équipe réserve face à Sarre Union (1-1) ?
José Pinot 
: « Nous n’avons pas franchement réalisé une bonne opération comptable en obtenant le match nul. C’était important pour nous de gagner ce match, surtout que nous avons eu les opportunités mais que nous avons tout simplement manqué de réalisme. Nous n’avons pas réussi à concrétiser nos occasions sur un terrain épouvantable. Ce match nul nous laisse quelque part un goût d’inachevé. »

Malgré tout, vous restez sur une série de trois matches sans défaite avant la trêve, ce qui est plutôt positif.
J. P.
 : « Effectivement, nous restons sur une victoire et deux matches nuls, ce qui est important après une série compliquée de six matches sans victoire, dont quatre défaites. A nous de la poursuivre dès la reprise début janvier. »

Quel bilan faites-vous de la première partie de saison de l’équipe réserve en CFA ?
J. P.
 : « Nous avons réalisé une entame de saison correcte, avec des objectifs remplis puisque nous avions deux victoires en six matches et que j’avais demandé à mes joueurs de gagner au moins un match sur trois. Nous étions donc dans les temps de passage avant de traverser une période délicate avec très peu de buts marqués. Cela se traduit finalement par des mauvais résultats même si nous n’avons jamais été dominés par l’un de nos adversaires car les matches sont souvent très serrés. »

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ?
J. P.
 : « Nous avons trop peu de bons résultats à domicile. Notre terrain est vraiment compliqué et il favorise les équipes qui viennent pour défendre à Metz. Nous avons aussi beaucoup de mal à marquer. Comme nous sommes promus, nous savions que nous aurions moins d’occasions que la saison dernière l’on dominait nos rencontres, mais nous devons être plus efficaces et plus réalistesEnfin, nous devrons prendre des points contre nos concurrents directs. Nous avons réalisé de bonnes prestations contre les équipes de tête. Si nous prenons les trois premiers à la trêve : nous avons fait un match nul contre le leader, Belfort, et nous avons gagné contre Mulhouse et Troyes, respectivement deuxième et troisième. En revanche, face aux équipes à la lutte pour le maintien, nous sommes moins efficaces

Votre équipe a également laissé filer quelques précieux points en fin de match à plusieurs reprises…
J. P.
 : «  Effectivement, contre Belfort (1-1), Saint-Etienne (3-3) et Monceau (1-0), nous laissons filer au total cinq unités en encaissant des buts en toute fin de match. Nous n’avons pas réussi à corriger cela mais il va falloir que ce soit le cas en deuxième partie de saison. »

Que devrez-vous corriger à la reprise ?
J. P.
 : « Nous avons deux axes à corriger en deuxième partie de saison. Nous devrons limiter les erreurs de jeunesse qui peuvent nous coûter parfois de précieux points. Nous devrons redoubler de concentration et d’engagement. Nous avons un des effectifs les plus jeunes donc ce sont des choses qui arrivent car nos joueurs sont en plein apprentissage.  Et puis, nous devrons faire preuve de plus de réalisme offensivement pour obtenir des scénarios favorables. »

A l’inverse, sur quels points forts pourrez-vous vous appuyer pour décrocher le maintien en CFA ?
J. P.
 : « Notre équipe aura plus de vécu et d’expérience ce qui sera une bonne chose. Aussi, nous devons conserver le même état d’esprit, ne pas se relâcher et toujours faire preuve d’engagement. Nos joueurs découvrent le football adulte et se rendent compte que désormais il faut être concentré à 100% pendant quatre-vingt-dix minutes. Ils sont en pleine progression. »

Etes-vous confiant quant à l’objectif de maintien en CFA ?
J. P.
 : « Evidemment ! C’est ma neuvième saison à ce niveau et je sais comment cela se passe. Nous allons prendre plus de points dans la deuxième partie de championnat. A nous de mieux négocier les confrontations directes avec nos concurrents pour les garder à distance, ce que nous n’avons pas vraiment fait lors de la phase aller. »

Quelles sont les principales différences entre le CFA et le CFA2 où vous évoluiez la saison passée ?
J. P.
 : « Je vais être sans doute réducteur mais je dirais qu’en CFA2 il y a trois ou quatre joueurs par équipe qui ont un niveau très intéressant alors qu’à l’échelon supérieur c’est le cas de toute l’équipe. Beaucoup de joueurs qui évoluent dans ce championnat ont été formés dans des clubs professionnels, s’entraînent tous les jours et ont souvent un vécu dans le monde du football. Par exemple, à Fleury Merogis, une équipe de bas de tableau, il y a cinq joueurs qui ont déjà joué dans le Championnat National. A Sarre-Union, une équipe également qui se bat pour se maintenir, des joueurs ont été formés à Strasbourg, Nancy, Lille et même un à Nice. »

Vous êtes également responsable de la post-formation au FC Metz. Quel bilan de mi-saison des joueurs prêtés faites-vous ?
J. P.
 : « Le bilan est positif pour l’ensemble des joueurs prêtés qui parviennent tous à obtenir du temps de jeu dans leurs clubs respectifs, excepté Moussa Gueye qui s’est blessé au dos. Le constat est d’ailleurs particulièrement bon à Seraing où trois joueurs se sont imposés comme des cadres de l’équipe, Thomas Didillon, Samy Kehli et Saliu Popoola, et en plus les résultats de l’équipe belge sont très bons. »

Pour finir, quel regard portez-vous sur le parcours de l’équipe fanion du FC Metz ?
J. P.
 : « Nous sommes un promu, et même plus que cela puisque nous étions en National il y a deux ans, alors il faut laisser le soin à notre formation de s’adapter à la Ligue 1. Contre Paris, Monaco et Bordeaux un seul point a été obtenu mais le contenu de ces matches a été bon, ce qui est encourageant tout de même. L’équipe boxe actuellement dans la catégorie elle était attendue en début de saison et il faut maintenant continuer à s’accrocher pour répondre à l’objectif de maintien en fin de saison. »

A lire également

16sep2019

Web TV

16/09/2019 Bordeaux - Metz, la réaction des coaches Toutes les vidéos    
Lire la suite

Web TV

Samedi soir, les Grenats se sont inclinés sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-0). Découvrez le résumé vidéo de cette rencontre. Photo :...
Lire la suite

Album photos

Samedi soir, les Grenats sont tombés sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-0). Retour en images sur cette rencontre grâce aux photos de Quentin...
Lire la suite