Réservez votre place pour Metz - Amiens !

« Ils ont leur place parmi l’élite »

Huit ans après avoir quitté son club formateur pour le LOSC, Franck Béria s’exprime avant le match de samedi face au FC Metz. L’ex-pensionnaire de la maison grenat s’attend à une opposition relevée face au promu lorrain.
Partager cet article :

Vous entamez votre 8ème saison avec le LOSC, vous venez de prolonger jusqu’en 2018. Vous avez connu l’ascension du club, les titres, le grand stade, etc. On peut maintenant considérer que vous faites partie des meubles ?

Franck Béria : « C’est peut-être un peu péjoratif, je vois plutôt cela comme une chance et un privilège d’avoir vécu toutes ces étapes franchies par le LOSC. Ce sont des étapes importantes dans une carrière de footballeur, surtout que tout le monde n’a pas la chance de connaître cela au sein d’un même club. J’ai été séduit par le projet de Lille au moment de ma signature et quand je fais le bilan aujourd’hui je pense que je ne me suis pas trompé. C’est la huitième saison que j’entame ici, mais ce qui est extraordinaire c’est que je suis toujours aussi frais dans ma tête, je n’ai jamais vraiment connu de lassitude. »

Vous avez vécu de grands moments de football avec les Dogues : participations à des compétitions européennes, doublé Coupe-Championnat en 2011, etc. Quel est à ce jour votre meilleur souvenir sous le maillot lillois ?

Franck Béria : « Je me rappelle de la sensation que j’ai eu lorsque j’ai joué mon premier match en compétition européenne mais aussi d’avoir remporté le Championnat de France de Ligue 1.  C’est très compliqué de classifier mes souvenirs car ce sont des sentiments très différents. Lorsque je me suis maintenu, plusieurs fois d’ailleurs, avec le FC Metz, j’ai ressenti aussi des choses très fortes car tu as le sentiment du devoir accompli et si en plus tu le fais avec un club auquel tu es attaché, que ce soit Metz ou le LOSC, cela décuple encore tout ce que tu peux ressentir. »

Nous le disions, c’est votre 8ème saison à Lille, mais ce début de championnat aura sans doute une saveur différente pour vous avec la réception du FC Metz au grand stade ?

Franck Béria : « J’ai 31 ans aujourd’hui donc j’ai un peu plus de recul sur ces choses-là, surtout que j’ai déjà rejoué contre le FC Metz. Evidemment, la première fois que j’ai rejoué à Saint-Symphorien cela ne m’a pas laissé insensible mais maintenant c’est différent. Effectivement, quand je suis revenu à Metz avec Lille en 2008 c’était particulier et j’en garde un bon souvenir. C’était un match compliqué et nous avions finalement gagné (1-2) mais à ce moment-là je venais juste de quitter la Lorraine. Aujourd’hui, je ne connais plus personne dans l’effectif à part Christophe Marichez et Albert Cartier, qui venait de partir lorsque j’ai intégré les pros. »

Avez-vous suivi le parcours du FC Metz durant toutes ces années ?

Franck Béria : « Oui, bien sûr. Je mentirais si je disais le contraire. On suit toujours le club qui nous a formé et auquel on doit beaucoup de choses

Samedi, une équipe européenne et un promu avec très peu de joueurs ont connu la Ligue 1 vont s’affronter. A quelle type de rencontre vous attendez-vous ?

Franck Béria : « Pour connaître un peu ce qui anime les deux clubs en terme de valeurs, je sais qu’il y a beaucoup d’humilité et d’ambition dans les deux camps. Je connais un petit peu Albert Cartier donc je sais que les Messins ne vont pas venir ici pour faire une visite et n’auront pas de complexe. C’est leur premier match de championnat donc ils seront forcément déterminés et très motivés. Et je pense que lorsque l’on joue Lille on a envie justement de montrer, quand on vient de Ligue 2, que l’on a sa place en Ligue 1, surtout qu’ils ont leur place parmi l’élite. Donc nous, de notre côté, nous sommes prévenus, nous sommes vigilants et nous respectons cette équipe messine. Et le meilleur moyen de respecter son adversaire, c’est de donner tout ce que l’on a dans le ventre. »

Vous avez déjà joué deux matches de barrages avant la première journée de Ligue 1. Ces deux rencontres vont-elle être une force pour vous en ce début de championnat   ?

Franck Béria : « Tout dépend comment on voit les choses, il y a des avantages et des inconvénients à commencer sa saison plus tôt et jouer tous les trois jours. Dans les points positifs il y a le rythme certes, mais il y a aussi la fatigue mais cela ne doit pas êtreune excuse. Nous sommes dans une logique aujourd’hui nous prenons les matches les uns après les autres, c’est le meilleur moyen d’être performants. »

Voir l'interview "LOSC, Metz ou les deux ?" de Franck Béria sur la web TV du LOSC !

 

Crédit photo : www.losc.fr

A lire également

16sep2019

Web TV

16/09/2019 Bordeaux - Metz, la réaction des coaches Toutes les vidéos    
Lire la suite

Web TV

Samedi soir, les Grenats se sont inclinés sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-0). Découvrez le résumé vidéo de cette rencontre. Photo :...
Lire la suite

Album photos

Samedi soir, les Grenats sont tombés sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-0). Retour en images sur cette rencontre grâce aux photos de Quentin...
Lire la suite