Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

« Il faut s’attendre à du changement »

A l’heure d’accueillir le Stade Brestois ce jeudi à Saint-Symphorien, Albert Cartier a annoncé du changement dans le onze de départ qui sera aligné dans ce match de Coupe de France. Une compétition que le technicien messin sait apprécier à sa juste valeur : immense.
Partager cet article :

Le FC Metz est lanterne rouge de Ligue 1 et le FC Metz s’apprête à disputer ce jeudi à 19h45 au Stade Saint-Symphorien un match comptant pour les huitièmes de finale de Coupe de France. Liés dans cette phrase, les deux événements seront pleinement indépendants pour l’équipe messine. Un objectif capital à atteindre dans la première compétition n’empêchera ainsi pas les Grenats de se donner entièrement dans la seconde. Le technicien est formel : « Tout ce qu’on peut faire en plus nous apportera quelque chose dans le cadre de notre lutte pour nous maintenir en Ligue 1. »

« La Coupe de France, c’est un parfum particulier »

Vainqueur du trophée en 1988 en tant que joueur avec le club dont il entraîne aujourd’hui l’équipe première, Albert Cartier sait mieux que quiconque au sein de son groupe les bienfaits d’une Coupe de France lorsque celle-ci a choisi de vous sourire. Ou lorsque vous avez choisi de lui sourire, c’est selon.

Alors, cette réception du Stade Brestois, il n’est pas question pour le Vosgien de l’aborder par-dessus la jambe, au contraire. « La Coupe de France, c’est une émotion et un parfum particuliers. Elle est particulière dans le sens où elle est tout sauf un parcours individuel. Elle est le paroxysme de l’aventure collective et du bonheur partagé. » A l’exemple de l’En Avant Guingamp, qui a remporté l’édition 2014 et qui a trouvé dans son épopée en coupe l’énergie de se maintenir en Ligue 1 dans les dernières journées, l’entraîneur messin espère que la fraîcheur de bonnes performances glanées au fil des échéances de la Vieille Dame permettra à son équipe d’engranger un peu de la confiance qui  lui manque actuellement pour réaliser de bons résultats en championnat.

Un adversaire en lutte pour la montée en Ligue 1

Après avoir acquis leur qualification aux dépens d’Epinal (1-2) puis d’Avranches (0-3), deux clubs de National, les Messins reçoivent une formation évoluant à nouveau à un échelon inférieur. De peu, toutefois. Car le Stade Brestois, qui se dresse donc sur la route du FC Metz en Coupe de France ce jeudi, est actuellement deuxième de Ligue 2 et en bonne piste pour remonter en Ligue 1 à l’issue de la saison.

Sur le podium depuis le mois d’octobre, les joueurs d’Alex Dupont ont également fait le job en Coupe de France cette saison. Sans exploit ni coup d’éclat, ils ont réalisé leur bonhomme de chemin en éliminant une équipe de niveau régional au septième tour (AS Graces, 0-5), une formation de National au huitième tour (Paris FC, 0-0, 4-3 aux tirs au but), un compère de Ligue 2 en 1/32° de finale (Laval, 1-0) et enfin un club de district au tour précédent (Cholet, 1-3 après prolongations). En championnat, ils marquent un peu le pas sans toutefois trembler puisqu’ils restent sur une victoire en cinq rencontres, et plus récemment sur un revers à Nancy lundi dernier (2-1).

Sûr que les Lorrains devront se méfier d’une équipe brestoise qui s’est, en outre, largement renforcée durant ce mercato d’hiver, avec notamment les arrivées de la paire d’attaquants Gaëtan Courtet (en provenance du Stade de Reims) et Youssef Adnane (ex-star du Tours FC) mais également les venues des milieux de terrain Bryan Pelé (Lorient) et Bilal Hamdi (Clermont).

Jeremy Choplin titulaire

Côté messin, Albert Cartier a également annoncé que des changements seraient à attendre au sein du onze de départ appelé à débuter cette partie. « Jeremy Choplin va et doit retrouver sa place de titulaire, a dévoilé l’entraîneur du FC Metz. Il n’a pas joué depuis longtemps, il est important qu’il retrouve du temps de jeu. » Sans déflorer la sacro-sainte composition de son équipe, Cartier a aussi laissé entendre à mots couverts qu’il serait intéressant « de voir jouer davantage Janis Ikaunieks » tout en rappelant que Ferjani Sasssi, débarqué en Moselle en toute fin de semaine dernière, était également dans le groupe pour son premier match sous ses nouvelles couleurs.

Avec les absences conjuguées de plusieurs cadres habituels (N’Daw, Bussmann et Philipps sont laissés au repos, Milan et Sarr sont suspendus, Malouda est en phase de reprise), les spectateurs de Saint-Symphorien devraient donc avoir le privilège de voir évoluer une équipe quelque peu new-look, ce jeudi face aux Bretons. Aux premiers d’entre eux, plus précisément. Car d’autres Bretons, venus de Guingamp, auront également l’honneur de visiter la Lorraine dimanche. Mais ça, ce sera dimanche.

FC METZ – STADE BRESTOIS
1/8° de finale de la Coupe de France
Jeudi 12 février à 19h45
Stade Saint-Symphorien
Match à suivre en direct et en intégralité sur www.fcmetz.com/live (live-texte), Direct FM 92.8 (live audio) et Eurosport (live vidéo).

ACHETEZ VOTRE PLACE POUR CE MATCH : à partir de 5 € pour les abonnés, 10 € pour les non-abonnés

Le groupe messin
Le groupe brestois
Lire par ailleurs : le FC Metz et la Coupe de France

 

A lire également

19juil2019

Agenda

Ce samedi, les Grenats s'entraîneront à 9h30. La séance du jour sera ouverte au public.
Lire la suite

Album photos

Metz - Sochaux, l'album photo
Lire la suite

Transfert

Arrivé en Moselle lors de l’été 2018, Cheick Tidiane Sabaly rejoint le Pau FC afin de poursuivre sa progression. Le milieu de terrain est prêté dans...
Lire la suite