Découvrez les tenues de sortie !

Au suivant !

Au terme d\'un match qui est allé au bout de la séance des tirs au but et qui a vu des Niçois revenir de nulle part (3-3, 2-3 tab), les Grenats se qualifient pour le tour suivant en Coupe de la Ligue. Rendez-vous en huitième de finale !
Partager cet article :

Cela aurait pu être une affaire rondement menée, elle aurait pu durer quatre-vingt dix minutes pour la forme et voir les Messins reprendre tranquillement l'avion pour la Lorraine, leur billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue facilement glissé dans la poche. Si l'arbitre avait décidé de siffler la fin du match au bout de dix-huit minutes de jeu, cela aurait été le scénario de la soirée. Un scénario sympathique et idéal pour une équipe grenat qui doit disputer dans trois jours une rencontre importante en championnat à domicile face à Caen.

Parce qu'après un peu plus d'un quart d'heure de jeu, les joueurs d'Albert Cartier menaient 3-0 à l'extérieur. Vous avez bien lu. Eux qui peinent loin de leurs bases depuis le début de la saison, avec une seule victoire en six matches, ont survolé l'entame des débats sur la pelouse de l'Allianz Riviera. Jose Luis Palomino, Modibo Maiga, Thibaut Vion et Yeni Ngbakoto, pour ne citer qu'eux, ont été les grands artisans de ce début de match d'anthologie. Les trois premiers, peu utilisés jusqu'ici en Ligue 1 par Albert Cartier, ont prouvé de belle manière qu'ils avaient toute leur place dans le groupe messin.

Le dernier nommé a quant à lui marqué le second but d'une tête concluant un centre de Métanire (0-2, 14°) et adressé une passe décisive à Jose Palomino, qui a inscrit le premier but de la rencontre d'une tête au premier poteau sur corner (0-1, 5°), Modibo Maiga a ensuite bien servi Thibaut Vion qui a claqué une frappe de pur attaquant et crucifié le portier des Aiglons (0-3, 18°). Le tout noyé dans une prestation de très grande qualité de l'ensemble du groupe messin, alternant parfaitement entre un pressing intransigeant et des contre-attaques maîtrisées.

Oui mais voilà, après les vingt premières minutes de la partie, il y en eut logiquement soixante-dix autres. Seize suffirent dans un premier temps aux Niçois pour fissurer l'arrière-garde des Visiteurs, pour se remettre dans le sens de la marche et réduire par deux fois la marque : d'abord grâce à une réalisation de Maupay conclue en deux temps (1-3, 21°), puis grâce à la ténacité d'Alexy Bosetti qui s'y reprenait également à deux fois pour tromper Carrasso (2-3, 37°).

Longtemps, durant la seconde période, on crut que le parapluie déployé par leurs trois buts suffirait aux Grenats pour les protéger d'un retour local. Car le premier temps fort des hôtes de l'Allianz Riviera mit du temps à trouver son prolongement après la mi-temps. Beaucoup de temps, même, car ce n'est que dans les toutes dernières minutes de la partie que le chouchou du public azuréen trouva la faille. Le corner de Bosetti était malencontreusement touché de la main par Palomino, qui donnait l'opportunité à Dario Cvitanich d'égaliser sur penalty. Ce pour quoi l'attaquant niçois ne se fit, bien sûr, pas prier (3-3, 87°).

Cette affaire rondement menée se transformait donc en affaire drôlement compliquée. Les deux périodes de prolongations ne permirent à aucune des deux formations en lice de se départager et quatre cartons jaunes furent au passage distribués aux porteurs du maillot à la Croix de Lorraine. L'essentiel attendait pourtant les Grenats au bout du suspense : la qualification. Durant une séance de tirs au but marquée par beaucoup de fébrilité, ils l'emportèrent finalement. La délivrance vint, ironie de l'histoire, de celui qui les avait crucifiés le 13 septembre. En envoyant valdinguer son tir au but sur la barre transversale, Alexy Bosetti propulsait le FC Metz en huitième de finale de la Coupe de la Ligue. Souvent, le football a de la mémoire. Il vaut mieux s'en souvenir avant de chambrer trop vite après une victoire.

Rendez-vous en huitième !

A lire également

28nov2020

Web TV

28/11/2020 Joyeux anniversaire Thomas ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Web TV

28/11/2020 Fabien Centonze : "Le groupe est solidaire !" Toutes les vidéos  
Lire la suite

27nov2020

Album photos

La séance du jour en images !
Lire la suite