Réouverture de la Boutique Officielle !

Un pas de plus!

Au terme d’un match équilibré où chaque équipe a eu sa mi-temps, les Grenats reviennent d’Angers avec un match nul mérité (2-2) qui leur permet de conserver leur confortable avance sur le quatrième. Onze points à huit journées de la fin : cela commence à sentir bon !
Partager cet article :

C’était un match annoncé au sommet, entre le leader du classement et le quatrième tout juste redescendu du podium il y a une semaine : le moins que l’on puisse dire, c’est que cette rencontre aura mérité son qualificatif comme rarement ce fut le cas. Une première mi-temps dominée de la tête et des épaules par une équipe messine joueuse en terre adverse, une seconde période à mettre à l’actif des joueurs du SCO et quelques buts splendides en guise de cerises sur le gâteau : c’est le football comme on l’aime !

L’ouverture du score, signée Diafra Sakho dès la septième minute de jeu, avait mis les Grenats sur la bonne voie, tout comme la frappe lumineuse de Yeni Ngbakoto à la demi-heure de jeu leur avait permis de remettre les pendules à l’heure quelques minutes après l’égalisation angevine. A la pause, on aurait presque pu se laisser aller à l’euphorie, en tant qu’observateur extérieur de ce match et supporter messin : une victoire aurait en effet offert aux joueurs d’Albert Cartier une avance de quatorze unités sur leur adversaire du jour, également accessoirement quatrième du classement si le score en était resté .

Au final, l’entraîneur vosgien du FC Metz devra se contenter d’un résultat nul, car le second acte donna surtout l’opportunité aux hommes du SCO de se mettre en valeur et de faire vibrer leur public : après la nouvelle égalisation de Gamboa, tout juste entré en jeu et d’une superbe frappe à dix minutes de la fin, ce furent même les Locaux qui se procurèrent suffisamment d’occasions pour être tout près de rafler la mise dans les dernières secondes.

Un résultat de parité qui n’est pas loin d’arranger tout le monde : les Messins restent solides leaders, conservent onze points d’avance sur le quatrième et les Angevins reprennent pied sur le podium de cette Ligue 2.

En outre, les spectateurs assis dans les tribunes de Jean-Bouin ont eu en prime droit à trois buts venus d’ailleurs : si l’ouverture du score de Diafra Sakho du plat du pied, sur un service d’Eduardo déjà passeur lundi face à Brest, n’a pas à rougir au niveau de la beauté de l’action de jeu initiée par Métanire sur son côté droit (0-1, 7°), elle était moins spectaculaire que le premier but du SCO inscrit par le tout jeune Ben Othman d’une frappe lobée des vingt-cinq mètres (1-1, 21°), moins spectaculaire aussi que le deuxième but messin marqué par Yeni Ngbakoto d’une frappe instantanée des vingt mètres légèrement contrée au départ (1-2, 29°), moins spectaculaire encore que l’égalisation de Gamboa pour Angers d’une nouvelle tentative éloignée et enroulée du droit (2-2, 80°). Au sommet, on vous dit !

Le bloc messin, dominateur en première période, ne refusant jamais de prendre le jeu par les cornes à l’extérieur, fut davantage mis à l’épreuve en deuxième mi-temps. Il faiblit un peu, ne rompit jamais. C’est aussi cette force-là, ce collectif débordant de solidarité dans les moments les plus difficiles, qui mènera certainement Albert Cartier et ses hommes où ils souhaitent arriver. L’arbitre aurait pu siffler un penalty pour les joueurs de Stéphane Moulin en fin de partie ? Il ne l’a pas fait, et les faits de jeu aussi font partie du football.

A seulement huit matches de la ligne d’arrivée, dont le prochain à domicile le lundi 7 avril face au FC Istres, et avec onze points d’avance sur le quatrième, le FC Metz semble bien sur la voie royale pour rejoindre la Ligue 1 en mai prochain. Mais pour concrétiser cet objectif qui leur tend désormais les bras, il reste aux Grenats à maintenir cette solidité sans faille qui les habite depuis de nombreuses semaines. Qui reste-t-il pour douter qu’ils y arriveront ?

 

A lire également

19sep2021

Web TV

03/09/2021 Joyeux anniversaire Franck ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

18sep2021

Le Match

Une semaine après le deuxième revers de la saison, face à l'ESTAC Troyes (0-2), les Grenats étaient une nouvelle fois de sortie. Un derby chez le...
Lire la suite