Réabonnement : top départ !

Metz retrouve la recette !

Ce soir, les Grenats ont retrouvé les ingrédients pour décrocher trois précieux points face à un concurrent à la montée. Les Messins décrochent face à Caen leur premier succès de l’année 2014 (2-1).
Partager cet article :

Ce soir, les Grenats avaient une certaine pression sur les épaules au coup d’envoi du match puisqu’ils étaient toujours en quête d’un premier succès depuis la nouvelle année. Finalement, les Messins sont soulagés, ils ont retrouvé face à Caen les ingrédients nécessaires pour décrocher leur première victoire en 2014. Sur deux coups de pied arrêtés, un corner et un pénalty, les Lorrains se sont imposés malgré une égalisation caennaise en première période (2-1).

En manque de victoire, les Lorrains ont entamé les débats de la meilleure manière qui soit. En mettant la pression dès le coup d’envoi du match sur leur adversaire, les Messins ont montré qu’ils étaient particulièrement décidés à décrocher leur premier succès de l’année. Eux qui avaient manqué de réalisme lors de leurs derniers matches, ils ouvraient la marque dès la deuxième minute de la rencontre. Autant dire que le scénario était idéal sur la pelouse de Saint-Symphorien !

Ce fut deux joueurs de retour de suspension, visiblement particulièrement motivés de rechausser les crampons ce soir, qui s’illustraient pour ouvrir la marque. Sur corner, l’un de ses exercices favoris, Kévin Lejeune trouvait la tête de Gaëtan Bussmann qui trouvait lui le poteau… rentrant (1-0, 2°) ! Et les Messins ne s’arrêtaient pas en si bon chemin puisqu’ils continuaient de malmener les Caennais jusqu’à ce que les débats perdent un peu en intensité à partir du quart d’heure de jeu.

Alors que les deux formations se neutralisaient dans l’entrejeu, et que les Caennais s’étaient procurés jusque là une seule opportunité, non cadrée, ils parvenaient à égaliser, sans que personne ne s’y attende franchement dans les travées messines. Pourtant, de manière plutôt inattendue, le SM Caen trouvait le chemin des filets à l’aide d’une frappe des vingt mètres de José Saez (1-1, 17°). Ce fait de jeu déstabilisait alors les Grenats, moins fringuants jusqu’à la pause réglementaire dans cette partie, mais ne les résignait pas pour autant.

En effet, les hommes d’Albert Cartier se procuraient tout de même deux belles occasions avant la mi-temps. Eduardo, la nouvelle recrue messine du mercato hivernal titularisé pour la première fois sous ses nouvelles couleurs, tentait sa chance sur une bonne remise de Diafra Sakho mais sa frappe était détournée par un défenseur (34°). Plus tard, Ahmed Kashi se procurait sa deuxième opportunité du match mais sa puissante frappe était repoussée par le portier du SMC (42°). Côté caennais, leurs rares tentatives après l’égalisation terminaient dans les gants de Johann Carrasso (21°, 32°, 38°).

A la reprise, les débats étaient timides et les Messins allaient bénéficier d’une grossière faute de Mathieu Duhamel pour se relancer, à l’aide d’un pénalty logique. L’ancien attaquant messin, pas franchement en réussite ce soir puisqu’il n’est jamais parvenu accrocher le cadre grenat (68°, 75°), réalisait une main dans sa propre surface (54°). Le meilleur buteur de Ligue 2, Diafra Sakho, s’avançait devant Damien Perquis et transformait cette occasion en or pour reprendre l’avantage, alors que le portier caennais avait pourtant plongé du bon côté (2-1, 55°).

Requinqués par la tournure des évènements, les Lorrains se procuraient encore de belles occasions franches et certaines d’entre-elles auraient pu trouver meilleur sort. Fraichement entré en jeu, Yeni Ngbakoto frappait puissamment au but adverse mais le ballon rasait le poteau droit et filait en sortie de but (66°). Kévin Lejeune récupérait, lui, un ballon en retrait et propulsait le cuir légèrement au-dessus le transversale (75°).

Dans le dernier quart d’heure, et jusque dans les arrêts de jeu, on sentait que rien n’était joué d’avance et que le match pouvait encore basculer d’un côté comme de l’autre. Les Messins occupaient avec insistance la moitié de terrain caennaise et les hommes de Patrice Garande auraient pu égaliser en contre à tous moments mais, finalement, au coup de sifflet final, les Messins décrochaient trois points bien mérités.

Les hommes d’Albert Cartier sont soulagés ce soir, ils obtiennent leur premier succès de l’année et mettent fin à leur mauvaise série. Après quatre matches sans victoire, les Messins confortent leur place de leader en décrochant trois points ce soir face à un concurrent direct pour la montée. Les Lorrains poursuivent également ce soir leur série d’invincibilité à domicile. La machine grenat est relancée !

A lire également

25sep2020

Web TV

25/09/2020 Farid Boulaya : "Rendre la confiance qu'on m'accorde" Toutes les vidéos
Lire la suite

24sep2020

Web TV

24/09/2020 Marseille - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite