Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Metz a le vent en poupe

Les Messins s’imposent largement sur la pelouse du Stade Brestois ce soir (0-3). Les hommes d’Albert Cartier conservent leur deuxième place ce soir au terme d’une solide et séduisante prestation.
Partager cet article :

Les hommes d’Albert Cartier n’avaient pas l’occasion de prendre le large ce soir sur la pelouse brestoise, leurs concurrents directs ayant tous remporté leur match ce week-end, mais ils avaient l’opportunité de s’installer à nouveau dans le fauteuil de dauphin, à une longueur d’Angers, premier de Ligue 2, en cas de victoire. C’est chose faite ce soir, et de belle manière !

Sur la côte bretonne, le staff grenat a aligné une troupe de moussaillons inédite pour défier le Stade Brestois 29, pensionnaire de Ligue 1 la saison passée. En effet, Romain Inez, Guido Milan et Chris Philipps, titularisé pour la première fois de sa carrière sous le maillot grenat, assuraient l’intérim en lieu et place de Romain Métanire (suspendu), Sylvain Marchal (blessé) et Ahmed Kashi (suspendu). A noter également que Bouna Sarr était titularisé aux dépends de son coéquipier et ami Yeni Ngbakoto.

Chez une formation aux ambitions certaines, mais en difficulté depuis le début de la saison avec seulement treize unités dans la cale, l’équipage lorrain n’a pas perdu pied et a maintenu le cap pendant quatre-vingt-dix minutes de jeu. Il faut dire que le vent a rapidement tourné en leur faveur en Bretagne où Jérémy Choplin a inscrit son premier but sous le maillot du club à la Croix de Lorraine de la tête après une transversale de Nicolas Fauvergue (0-1, 13°). Dans les arrêts de jeu de la première période, Kévin Lejeune enfonçait le clou en transformant un pénalty logiquement accordé (0-2, 45+2°). A la pause, le score était logique et mérité, tant les Grenats se sont procuré des occasions durant la première manche (3°, 12°, 15°, 25°, 31°, 34°, 42°).

Alors que les Brestois se devaient de relever la barre après trois matches consécutifs sans victoire, la formation d’Alex Dupont a affiché un visage plutôt fébrile face à son public. Peu présents dans la surface messine, les matelots brestois ont attendu l’heure de jeu pour titiller franchement le portier messin grâce à Nicolas Verdier (58°) puis Wilfried Moimbe (62°).  Mais les Grenats anéantissaient les espoirs adverses en triplant la mise grâce à une frappe de Kévin Lejeune (0-3, 75°). L’arbitre de la rencontre, M. Christian Guillard, sanctionnait le capitaine brestois d’un carton rouge dans la foulée, de quoi laisser  définitivement naufrager le navire breton plutôt amoché (76°).

Solides défensivement, malgré les nombreux changements dans leur arrière-garde, tranchants face au but, affichant un état d’esprit conquérant jusque dans les derniers instants du match malgré un avantage comptable confortable, particulièrement résistants face au réveil brestois à la reprise et toujours généreux, les Grenats réalisent un sans faute ce soirIls empochent trois points mérités après avoir déferlé tel un raz-de-marée  emportant tout sur son passage sur la pelouse bretonne.

Vendredi prochain, les Grenats accueilleront le leader angevin sur leur pelouse. Les hommes du président Serin auront alors l’occasion de prendre la tête du Championnat de Ligue 2 en cas de succès, alors rendez-vous au Stade Saint-Symphorien vendredi 25 octobre pour soutenir les Messins qui auront plus que jamais besoin de leur douzième homme ! 

A lire également

12mai2021

Web TV

[ Anniversaire ] Arrivé en Moselle durant l'été dernier, @CaillardM fête ses 27 ans ce mercredi ! Joyeux anniversaire Marco ! Souhaitez-le lui en...
Lire la suite

Web TV

12/05/2021 Pape Matar Sarr Grenat du mois d'avril ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

10mai2021

Web TV

10/05/2021 Metz - Nîmes, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite