Réouverture de la Boutique Officielle !

« Je dois faire des choix »

Albert Cartier a disposé toute la semaine d’un effectif étoffé pour composer son groupe et son onze de départ face à Caen. Parmi les choix que l\'entraîneur messin a effectué, Eduardo devrait faire sa première apparition sous le maillot grenat.
Partager cet article :

Quel a été le mot d’ordre cette semaine à l’entraînement ?

Albert Cartier : « J’ai dis beaucoup de choses aux joueurs toute la semaine. Pour commencer, comme j’ai toujours demandé de ne pas avoir d’excès d’euphorie quand nous enchaînions les victoires, j’ai demandé aux joueurs de ne pas avoir d’excès de négativité parce que le mois de janvier est plus compliqué. Malgré une période difficile, nous sommes toujours premiers. Si nous avons fait du bois pour l’hiver en enchaînant sept succès, c’est justement parce que nous savions que l’hiver allait être dur. En tout cas, je ne suis pas inquiet car nous avons toujours des occasions pendant les matches et l’équipe reste généreuse et enthousiaste sur le terrain. Pour finir, j’ai dis également aux joueurs qu’au FC Metz le travail est important car c’est dans les gênes du club, tout comme l’envie, l’envie d’aller toujours vers l’avant. C’est l’esprit du club et les joueurs doivent continuer à le respecter. »

Après une première semaine de travail, que pensez-vous des deux nouvelles recrues ?

A. C. : « J’ai l’impression qu’Eduardo et Thibaut Vion sont avec nous depuis un long moment déjà, tellement leur intégration s’est faite rapidement dans l’équipe. C’est le cas parce que se sont deux joueurs intelligents mais c’est aussi grâce à la force du groupe qui est composé de « gars bien » qui ont tout de suite accepté et intégré les deux recrues. »

Vous avez instauré des petits-déjeuners au vestiaire avant les entraînements. Pourquoi cette initiative ?

A. C. : « Nous souhaitons progressivement, par petites touches, donner plus de possibilités aux joueurs d’être professionnels. Je pense que certains joueurs ne déjeunaient pas le matin avant de venir, ou alors certains grignotaient un croissant rapidement avant les entraînements, alors je préfère leur laisser cette possibilité. Sans petit-déjeuner correct dans le ventre, il est difficile de s’entraîner correctement. Cela permet d’éviter que le joueur décroche à un moment donné pendant la séance ainsi que les risques de blessures. Ce n’est pas obligatoire mais ceux qui le souhaitent peuvent en profiter. »

Le FC Metz est toujours en quête d’une première victoire en 2014. Est-ce le match idéal face à Caen pour y remédier ?

A. C. : « Il n’y a pas de jour idéal, ni de client idéal. Toutefois, nous avons tout fait pour que le match se passe le mieux possible pour nous. Nous avons travaillé des domaines où nous devons être plus performants et en plus l’effectif s’est étoffé. Vendredi, c’est l’état d’esprit qui va faire la différence. »

Qu’est-ce qui a manqué aux Grenats pour faire la différence justement lors des derniers matches ?

A. C. : « Nous avons manqué de réalisme, d’efficacité mais aussi du petit supplément d’âme qui permet parfois de faire basculer un match. »

Vous disposez d’un effectif large pour la réception de Caen avec deux recrues et le retour de suspension de deux joueurs cadres, Gaëtan Bussmann et Kévin Lejeune. On imagine que vous êtes satisfait ? 

A. C. : « Oui, car j’ai de nombreuses possibilités pour composer l’équipe. C’est un peu nouveau cette saison d’avoir un choix différent par rapport aux matches précédents. De nouvelles solutions viennent étayer un peu le projet pour la deuxième partie de saison. »

Pouvez-vous nous dire un mot sur le onze de départ qui affrontera Caen vendredi soir ?

A. C. : « Je peux vous dire que pour ce match il n’y aura pas de surprise, chaque joueur devrait jouer à son poste. Il se pourrait que Guido Milan débute la partie et le public verra Eduardo. Je dois faire des choix mais je ne vais pas m’en plaindre, c’est justement l’intérêt de mon métier et je suis payé pour cela ! »

Vous avez eu l’occasion d‘affronter deux fois Caen cette saison, en Coupe de la Ligue et en championnat. Que pensez-vous de cet adversaire ?

A. C. : « Caen sera une formation différente du match aller puisque Rothen, Seube, Wagué et Kodjia ne seront pas là. Cette équipe a de l’expérience avec des joueurs comme Agouazi ou Pierre et est à l’aise techniquement. Elle a de la vitesse et de la percussion sur les côtés, ainsi qu’un sacré buteur avec Duhamel qui a déjà inscrit dix buts cette saison. Le Stade Malherbe a une équipe capable de monter en Ligue 1 et il n’est pas résigné, il veut jouer un rôle dans la course à la montée. Pour cela, il doit faire des coups, et notamment à l’extérieur, pour enchaîner de bons résultats. »

Grégory Proment donnera le coup d’envoi du match entre Metz et Caen. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

A. C. : « Je suis ravi que ce soit le cas, je l’ai tout le temps au téléphone. Greg est quelqu’un qui n’a jamais eu peur de se mouiller et de s’investir tout en étant quelqu’un de raisonné. Il a toujours respecté ses engagements et je pense que c’est sa grande force. Lorsqu’il a mis un terme à sa carrière de footballeur cet été, le FC Metz a perdu un joueur et un capitaine mais il n’a pas perdu l’homme et l’ami qu’il est pour le club. »

Avez-vous un message à faire passer aux supporters avant cette rencontre ?

A. C. : « Vous êtes important car votre rôle peut parfois être déterminant lors d’une rencontre. Je dis d’ailleurs souvent aux joueurs : « Ils sont venus pour vous, faites le pour eux ! » et ce sera encore le cas vendredi soir. »

A lire également

21oct2021

Programmation TV

La LFP a communiqué ce jeudi 21 octobre la programmation TV de la 14ème journée de Ligue 1 Uber Eats. À cette occasion, les Grenats accueilleront les...
Lire la suite

Web TV

21/10/2021 Le Top 5 buts face à Lens Toutes les vidéos  
Lire la suite

20oct2021

Communiqué officiel

Ce dimanche 24 octobre à 15h00, le FC Metz se rendra sur la pelouse du RC Lens, dans le cadre de la 11ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Les Grenats...
Lire la suite