Réouverture de la Boutique Officielle !

Historiques !

Pour la première fois de l’histoire du FC Metz, les Grenats ont enchaîné sept victoires d’affilée. Ils ont battu largement l’AJ Auxerre (3-0) et prennent le large en tête du classement avec sept points d’avance sur le deuxième. Encore une belle soirée de football à Saint-Symphorien !
Partager cet article :

A l’occasion de la seizième journée de Ligue 2, Messins et Auxerrois avaient rendez-vous sur la pelouse messine pour une rencontre au doux parfum de Ligue 1. Une nouvelle fois cette saison, les hommes du président Serin ont été à la hauteur de l’évènementIls se sont largement imposés face à l’AJ Auxerre au terme d'une belle prestation (3-0).

Lundi soir, Grenats et Auxerrois se rencontraient pour la première fois de leur histoire commune en Ligue 2. Pour marquer cet évènement, les Visiteurs avaient visiblement décidé de frapper fort en se montrant dangereux dès le coup d’envoi du match. Sébastien Haller, parfaitement servi par Paul-George Ntep, plaçait habilement sa tête, le ballon frôlait le poteau messin mais filait en sortie de but, au grand soulagement du public lorrain (2°).

Evidemment, la réponse messine ne se fit pas attendre. Yeni Ngbakoto était le premier grenat à tenter sa chance mais sa frappe était repoussée du bout des gants par Leon Donovan (4°). Les Locaux prenaient alors le match en main et poursuivaient leurs efforts en direction du but auxerrois. Les ouailles d’Albert Cartier se procuraient de nombreuses occasions à l’image de la tête de Fauvergue, signalé hors-jeu, qui manquait le cadre (14°) ou d’une autre plus tard captée par le gardien (25°), de la tête de Diafra Sakho qui filait du mauvais côté du poteau (16°) mais également de la frappe lointaine de l’ex-Lillois captée par le gardien (21°).  Les Messins se sont également procuré un nombre incalculable de situations dangereuses dans la surface adverse qui auraient pu se concrétiser elles aussi en occasions de but, voire en buts tout courts.

Et lorsque l’AJA reprenait du poil de la bête, dix minutes avant la pause réglementaire, les Grenats résistaient parfaitement aux contre-attaques auxerroises. L’arrière-garde locale stoppait toutes les tentatives d’incursions adverses dans sa surface, même les plus rondement menées, avant que Johann Carrasso n’ait besoin d’intervenir.  

Au retour des vestiaires, les Grenats ont imposé un rythme d’enfer à leur adversaire du soir. Mieux encore, les Messins ont fait preuve d’un réalisme impressionnant, puisqu’en deux minutes, les Locaux inscrivaient deux buts coup-sur-coup !  C’est l’attaquant franco-sénégalais, Diafra Sakho, qui ouvrait la marque dans le jeu, aidé par son coéquipier Kévin Lejeune (1-0, 48°). A peine remis de leurs émotions, les aficionados grenat assistaient à un nouveau but, cette fois inscrit par Nicolas Fauvergue (2-0, 50°). Ce dernier en profitait au passage pour dédicacer sa réalisation à son coéquipier, Thibaut Bourgeois, dont la saison est vraisemblablement terminée suite à une rupture des ligaments croisés.

Les Locaux ne relâchaient pas leurs efforts malgré leur avance comptable et poussaient les Auxerrois dans leurs retranchements jusque dans les derniers instants du match pour obtenir un meilleur résultat encore. Leur détermination et leur envie payaient à nouveau puisque Diafra Sakho, seul en tête du classement des buteurs de Ligue 2 ce soir avec dix réalisations, glissait habilement le ballon entre les jambes du portier auxerrois et triplait la mise de belle manière pour sa formation (3-0, 68°).  Jusqu’au bout, les Grenats continuaient à assurer le spectacle et régalaient leurs spectateurs. Johann Carrasso, très peu sollicité dans ce match, réalisait un bel arrêt sur un coup-franc auxerrois plein axe tiré par Axel Ngando et permettait de faire en sorte que la fête soit totale à Saint-Symphorien (90°) ! Au coup de sifflet final, le public et les joueurs vivaient même un beau moment de communion lorsque les deux kops se répondirent en chanson.

Il faut dire que la grande famille du FC Metz a de nombreuses choses à fêter ce lundi soir. En effet, la formation lorraine prend le large en tête de la Ligue 2 avec sept unités d’avance sur Angers, deuxième, conforte son statut de meilleure défense du championnat, est toujours invaincue à domicile et vient également d’écrire l’histoire du club messin en réalisant pour la première fois depuis 1932 une série de sept victoires de rang. Pourvu que ça dure ! 

A lire également

24sep2021

Web TV

24/09/2021 Metz - PSG, Boubakar Kouyaté Grenat du match ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Ce vendredi 24 septembre, à partir 11h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti et Lamine Gueye avant le déplacement au Stade...
Lire la suite

Discipline

Expulsés mercredi face au Paris Saint-Germain, Frédéric Antonetti et Dylan Bronn ont écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. Le...
Lire la suite