Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Fin de série

Samedi après-midi, les hommes d’Antoine Kombouaré ont surpris les Grenats et ont mis ainsi fin à l’invincibilité messine à domicile cette saison (0-1). Loin d’être déméritant au cours de ce match équilibré, le club grenat reste toutefois leader avec huit points d’avance sur la quatrième.
Partager cet article :

Nous vous avions annoncé un bel après-midi de football à Metz et le moins que l’on puisse dire est que nous ne vous avions pas menti ! Un stade bondé de supporters, un beau soleil et des températures particulièrement clémentes pour la saison mais également, le plus important, du spectacle sur la pelouse entre deux adversaires de choix, le leader et le troisième du Championnat de Ligue 2 : tout était . Malheureusement, la fête ne fut pas totale samedi après-midi sur les bords de la Moselle car le scénario du match a finalement tourné à l’avantage des Lensois (0-1). 
 

Après une première période, avouons-le, plutôt à l’avantage des Sang et Or, bien que les Lorrains se soient procuré plusieurs occasions de choix, les Messins revenaient plus déterminés que jamais à la reprise, même privés leur capitaine Sylvain Marchal sorti sur blessure plus tôt dans le match (17°). Constamment installés dans la surface adverse, et alors que les Nordistes n’avaient pas inquiétés une seule fois Johann Carrasso au cours de la deuxième mi-temps, ils trouvaient finalement la faille sur coup-de-pied arrêté, alors que les Grenats étaient dans leur temps fort depuis la reprise (0-1, 70°). Le coup asséné par le RC Lens fut alors difficile à encaisser pour les Grenats qui tentaient par tous moyens de se relever, et d’obtenir a minima le point du match nul, mais en vain. 
 
Les Messins avaient pourtant obtenu de nombreuses occasions cet après-midi sur leur pelouse, mais ils manquaient de réussite et ne parvenaient pas à trouver le chemin des filets. Ce ne fut toutefois pas faute d’essayer ! La doublette Diafra Sakho – Eduardo, titularisée pour la deuxième fois de la saison, était d’ailleurs particulièrement inspirée face aux Sang et Or. Lancé par Romain Rocchi, le duo messin ne tardait pas à entrer en action mais le Brésilien, à la finition, butait sur Rudy Riou (11°). Diafra Sakho, meilleur buteur du Championnat de Ligue 2, endossait à nouveau le rôle de passeur et servait parfaitement son acolyte mais ce dernier trouvait le petit filet… extérieur (21°) ! Eduardo, particulièrement en vue face à son ancien club, aurait également pu faire mouche quelques instants après le but sang et or. L’attaquant plaçait le ballon sous la barre et obligeait Rudy Riou à réaliser une claquette pour garder son but inviolé (70°). 
 
Au cours de ce match particulièrement serré et disputé, qui aurait pu basculer à tous moments en faveur des Grenats si ces derniers avaient bénéficié d’une once de réussite supplémentaire, Yeni Ngbakoto s’était lui aussi illustré devant le portier nordiste. Le milieu de terrain lorrain voyait notamment l’une de ses frappes terminer sa course sur le poteau du but visiteur (39°), obligeait le gardien d’Antoine Kombouaré à la parade (24°) et manquait de peu l’égalisation dans les arrêts de jeu lorsque sa frappe frôlait le poteau adverse (90°). 
 
Côté lensois, la formation de Gervais Martel aurait pu anéantir les espoirs lorrains plus tôt dans la partie. En effet, sur corner tiré par Wylan Cyprien, Adamo Coulibaly trouvait le chemin des filets mais l’arbitre n’accordait pas cette ouverture du score. En cause ? Une faute sur Jérémy Choplin au passage (34°). Visiblement perturbés par la tournure des évènements, les Lensois ne s’illustraient plus devant le but messin, comme ce fut le cas au cours de la première demi-heure (12°, 20°, 29°, 30°), jusqu’à leur ouverture du score. Alors que les Grenats étaient en pleine bourre depuis leur retour des vestiaires, avec plusieurs occasions à leur actif (50°, 55°, 57°) et une flopée de coups de pied arrêtés à leur avantage, les Lensois parvenaient à surprendre le leader du championnat sur un corner. Ironie du sort lorsque l’on sait combien les Messins sont eux aussi habiles dans cet exercice
 
Les Lorrains ont dépensé beaucoup d’énergie pour revenir au score en fin de match mais rien n’y faisait (75°, 81°, 90°). Johann Carrasso faisait lui le job pour ne pas que l’addition soit plus salée, aidé notamment par Romain Métanire qui réalisait un sauvetage in extremis sur la ligne de but (75°), et le score en restait
 
Au terme d’une prestation convaincante, au cours de laquelle les Messins ont fait preuve d’envie, d’inventivité et de solidarité, les Grenats concèdent finalement leur première défaite de la saison à domicile, après treize matches sans défaite devant leur public. Les Lorrains auraient sans doute pu espérer un épilogue plus heureux mais devront se contenter du score final. Pour se consoler, les hommes d’Albert Cartier pourront regarder le classement du Championnat de Ligue 2 : les Messins sont toujours leaders avec huit unités d’avance sur le quatrième !

A lire également

12mai2021

Web TV

[ Anniversaire ] Arrivé en Moselle durant l'été dernier, @CaillardM fête ses 27 ans ce mercredi ! Joyeux anniversaire Marco ! Souhaitez-le lui en...
Lire la suite

Web TV

12/05/2021 Pape Matar Sarr Grenat du mois d'avril ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

10mai2021

Web TV

10/05/2021 Metz - Nîmes, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite