Réouverture de la Boutique Officielle !

Fin de série

Surpris en fin de match par d’excellents Tourangeaux, les Grenats qui pensaient avoir fait le plus dur en égalisant subissent au Stade de la Vallée du Cher leur première défaite en Ligue 2 depuis le 30 septembre (4-2), au terme d’un match fou face à leur nouveau dauphin.
Partager cet article :
C’était un match qui promettait beaucoup, entre le leader de Ligue 2 et le quatrième du championnat. Et cette rencontre a finalement donné énormément, avec du spectacle du début jusqu’à la fin et six buts au final. Dommage que les Grenats soient les victimes de cette excellente opposition puisque ce sont eux qui repartent avec quatre buts dans la valise et une première défaite en championnat depuis plus de deux mois.
 
Ce qui est sûr en ce vendredi 13, c’est que l’équipe d’Olivier Pantaloni, pourtant amputée de plusieurs de ses joueurs « cadres » au coup d’envoi, n’a pas misé sur la chance pour l’emporter. Au contraire, les Messins se sont heurtés à une formation qui a parfaitement démontré que sa place au classement était tout sauf heureuse, à un match de la trêve hivernale
 
Diafra Sakho avait certes ouvert le score sur la première incursion des siens dans la moitié de terrain adverse, en convertissant une frappe de Lejeune repoussée par le portier des Bleus (0-1, 3’). Mais ce n’était qu’une petite étincelle au cours d’une première période qui avait choisi son camp, tant les hôtes du Stade de la Vallée du Cher multiplièrent les tentatives avec adresse et volonté. Au point de parvenir à égaliser sans trop trembler peu après le quart d’heure de jeu, grâce à Kekteophomphone qui reprenait un coup-franc de Bergougnoux (1-1, 18’), puis de doubler la mise dans la foulée sur une inspiration de Santamaria dont la talonnade au premier poteau trompait Carrasso (2-1, 19’)
 
Douchés, les Messins purent encore s’estimer heureux de revenir au vestiaire sur ce score ; Kouakou avait en effet préféré lober alors qu’il était en position idéale seul face au gardien des Grenats (34’), manquant par là-même le cadre du but, et Adnane ne profitait pas du seul loupé du portier lorrain dans cette partie (27’). 
 
Albert Cartier a certainement su trouver les mots pour requinquer ses ouailles pendant la pause. Ceux-ci revenaient ainsi beaucoup plus agressifs et justes dans leurs transmissions de balle. Tant et si bien qu’après plusieurs essais infructueux, Choplin remettait les compteurs à égalité grâce à une tête venue conclure un corner de Bouna Sarr, entré en jeu à la mi-temps (2-2, 56’). 
 
A partir de ce moment-là, le fil de la partie se délitait complètement. Les Grenats remettaient le pied sur le ballon, mais les contres fusaient de part et d’autre. Les cartons aussi d’ailleurs, les vingt-deux acteurs refusant de lâcher la moindre parcelle de terrain. Résultat : un blessé dans chaque camp lorsque Nicolas Fauvergue entrait en choc avec le gardien Benjamin Leroy (64’), et quatre biscottes dans le grille-pain mosellan. Sauf que s’ils ne passèrent pas loin du troisième but, tantôt par Sakho (61’), tantôt par Kashi inhabituellement en position de un contre un face au dernier rempart du Tours FC (71’), les Messins finirent par lâcher la pelote. 
 
Sur deux controffensives rondement menées, les Locaux plaçaient un coup de poignard cruel dans le dos des Grenats : dans un premier temps, le superbe numéro d'Adnane côté droit terminait dans les pieds de Kouakou, qui crucifiait Carrasso (3-2, 86’) pourtant auteur au préalable de plusieurs sauvetages de classe (61’, 75’) ; dans un second temps, c’est Billy Kekteophomphone qui décochait une frappe à ras de terre tout aussi belle et surtout imparable (4-2, 89’)
 
Pour résumer cette opposition, les Messins restent leaders ce soir, à sept points (tout de même) de leurs nouveaux dauphins (en attendant le choc Angers-Lens de ce samedi), des Tourangeaux avec qui il faudra compter dans ce championnat de Ligue 2 qui est loin, bien loin, d’avoir révélé toutes ses surprises.

A lire également

24oct2021

Le Match

Photo : RC Lens
Lire la suite

23oct2021

Web TV

15/10/2021 Dylan Bronn : "On a les capacités pour aller de l'a... Toutes les vidéos  
Lire la suite