Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Deux sur deux !

En s’imposant face à l’AC Arles-Avignon (1-0), les Grenats décrochent leur deuxième succès en deux matches à domicile et s\'installent provisoirement au pied du podium !
Partager cet article :

Après un revers concédé sur le fil à Créteil, les hommes du président Serin avaient à cœur de retrouver des couleurs devant leur fidèle public. C’est chose faite ce soir puisque les Messins se sont imposés pour la première fois de l’histoire du club à la Croix de Lorraine face à l’AC Arles-Avignon. Mieux encore, les Grenats,solides et solidairesdécrochent une deuxième victoire de rang sur leur pelouse en deux rencontres.

La partie n’était pas franchement gagnée d’avance car les Messins sont difficilement parvenus à avoir la mainmise sur le jeu au cours de la première période, mais au moment de regagner les vestiaires, ils avaient en poche l’essentiel : un but d’avance. Sur un coup-franc parfaitement exécuté par Kévin Lejeune au second poteau, Diafra Sakho plaçait habillement sa tête et poussait le ballon au fond des filets, libérant ainsi sa formation (1-0, 29°).

Au coup d’envoi du match, c’était pourtant les Sudistes qui s’illustraient les premiers par l’intermédiaire de Raphael Caceres qui obligeait Anthony M’Fa à s’allonger pour capter le ballon (2°). Plus tard, la formation jaune et bleue parvenait même à ouvrir la marque, mais le juge de touche signalait une position de hors-jeu de Raphael Caceres (12°). Après cette désillusion, les Arlésiens ont tenté de s’immiscer sans relâche dans la surface messine, mais ils ne sont plus parvenus à inquiéter Sylvain Marchal et ses coéquipiers.

En revanche, les Grenats se sont illustrés à maintes reprises durant ce match. Ahmed Kashi fut le premier à montrer le chemin aux siens à l’aide d’une puissante frappe qui passait à peine au-dessus de la transversale adverse (3°). Mieux encore, la formation d’Albert Cartier se procurait deux occasions coup sur coup, mais Kévin Lejeune, en embuscade, voyait sa tentative repoussée du bout du gant, puis Thibaut Bourgeois n’accrochait pas le cadre (13°). Un peu plus tard, Diafra Sakho trouvait le petit filet extérieur (24°) avant de faire plier la défense la plus efficace du Championnat de Ligue 2 (1-0, 29°).

Au retour des vestiaires, c’était à nouveau les Arlésiens qui se montraient dangereux les premiers mais la frappe de Jordi Delclos terminait sa course dans le petit filet extérieur (48°). Après cela, les Sudistes ne sont plus parvenus une seule fois à se montrer suffisamment tranchants pour inquiéter l’arrière-garde locale. Les Lorrains, à l’inverse, portés par leur public, tentaient de se mettre à l’abri en doublant la mise afin de ne pas se laisser surprendre comme la semaine passée. Mais, la reprise de Diafra Sakho, trop enlevée, filait au-dessus du but adverse (50°), le coup-franc de Romain Rocchi était capté par Ludovic Butelle (57°), la reprise de Yéni Ngbakoto n’accrochait pas le cadre (79°) et la frappe de Diafra Sakho était captée (83°). 

Les Lorrains se contentent alors d’une victoire sur la plus petite des marges face à l’ACA. Qu’à cela ne tienne, les Messins décrochent tout de même trois précieux points qui leur permettent de rester dans la première partie de tableau, et même de s'installer provisoirement au pied du podium de Ligue 2. Mieux encore, les Grenats obtiennent ainsi une deuxième victoire en deux matches devant leur public. Dès vendredi prochain, les Messins vont disputer leur troisième match de la saison dans leur antre face aux Chamois Niortais. Jamais deux sans trois ? Réponse vendredi prochain dans les travées de Saint-Symphorien ! 

A lire également

05Mar2021

Web TV

05/03/2021 Valenciennes - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos  
Lire la suite

Actualités

Le moment est venu de compléter sa collection de figurines à l’effigie des Grenats et à assembler chez soi !  Pour cela, rien de plus simple : il...
Lire la suite