Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Les joueurs répondent à vos questions!

L’équipe du fcmetz.com vous a donné la possibilité d’envoyer vos questions aux joueurs du FC Metz. Découvrez sans plus attendre la première partie des réponses aux questions sélectionnées ! 1/2
Partager cet article :
Béber Jeanjean : Jérémy Choplin, comment te sens-tu actuellement alors que le FC Metz est en tête du classement de Ligue 2 ? As-tu hâte de rencontrer tes anciens coéquipiers en Ligue 1 ?
 
Jérémy Choplin : « On ne peut que se sentir bien lorsque l’on est leader !  Je l’ai dit dès mon arrivée, je voulais retrouver la Ligue 1 avec Metz donc je suis très content que nous soyons dans une position favorable pour retrouver l’élite. L’objectif est bientôt atteint mais il ne faudra rien lâcher jusqu’au dernier match car le Championnat de Ligue 2 est serré et il le sera jusqu’à la dernière journée. Evidemment, j’espère pouvoir jouer contre le Sporting Club de Bastia à Furiani la saison prochaine et retrouver au passage quelques anciens coéquipiers avec qui j’ai vécu une épopée extraordinaire pendant trois ans en Corse. »
 
Paul Barbier : Diafra Sakho, est-ce que tu te sens capable de terminer meilleur buteur de Ligue 2 sachant que tu es actuellement premier de ce classement, à égalité avec Christian Bekamenga de Laval ? 
 
Diafra Sakho : « Mon objectif personnel était de marquer quinze buts cette saison donc je l’ai rempli et même dépassé depuis. Si je peux finir meilleur buteur à la fin de la saison, ce serait une belle récompense mais ce n’est que du bonus pour moi, l’essentiel c’est la remontée du club en Ligue 1, c’est tout ce qui importe. »
 
@LeCoyote1795 : Bouna Sarr, préfères-tu évoluer en numéro 10 ou sur un côté ?
 
Bouna Sarr : « Je n’ai pas vraiment de préférence entre les deux postes. J’ai été formé en tant que numéro 10 mais depuis je dépanne souvent un côté.  Le premier poste permet plus de libertés, de toucher plus de ballon et de se déplacer dans plus de zones sur le terrain. En revanche, si je joue sur un côté, j’aime être à gauche, ce qui me permet de rentrer sur mon pied droit pour me mettre en position de frappe. D’une manière générale, j’aime avoir de la liberté sur le terrain, peu importe le poste, car même sur un côté je dézone souvent pour me retrouver dans l’axe. »
 
Efe Erman Ozmen : Yeni Ngbakoto, je voudrais savoir si tu t’entraînes souvent à réaliser des frappes lointaines car tes deux derniers buts inscrits… c’était du génie
 
Yeni Ngbakoto : « Non, je ne me suis pas entraîné particulièrement à cet exercice ces derniers temps mais je sais que cela fait partie de mes caractéristiques. J’essaie de plus me lâcher sur le terrain, je prends plus mes responsabilités et donc je tente plus souvent des choses ce qui peut expliquer mes deux derniers buts. Pour le moment, cela me réussit donc j’espère que cela va continuer jusqu’à la fin de la saison ! »
 
Marc Petitfrere : Gaëtan Bussmann, ne penses-tu pas qu’avec le nombre de buts que tu inscris (trois cette saison, six la saison dernière) tu devrais postuler à un poste en attaque ? 
 
Gaëtan Bussmann : « Je suis très bien à mon poste de latéral gauche ! J’ai évolué en tant que milieu défensif ou défenseur central lorsque j’étais plus jeune mais jamais en attaque. Et puis, nous avons suffisamment de joueurs dans l’effectif à ce poste qui font très bien le boulot. »
 
Sylvain Coulange : Johann Carrasso, quel est ton meilleur souvenir de la saison à ce jour et ton meilleur match délivré selon toi ? 
 
Johann Carrasso : « Mon meilleur souvenir est la victoire face à l’AS Nancy-Lorraine à domicile (3-0). J’avais déjà vécu un derby entre Nîmes et Montpellier mais, au cours de ma carrière, je n’ai jamais vécu une ambiance pareille ! En ce qui concerne ma meilleure prestation, je pense que c’est celle que j’ai délivrée face à Châteauroux à domicile. »
 
Philippe Rabineau : Romain Métanire, vous qui êtes un enfant de Metz et un pur produit du centre de formation grenat, quel est votre sentiment alors que la Ligue 1 vous tend les bras ? 
 
Romain Métanire : « Je suis évidemment très content de notre position actuelle, mais pour le moment, rien n’est fait, même si on espère officialiser une montée en Ligue 1 au plus vite. Si nous parvenons à accéder à l’étage supérieur, ce serait une grande fierté, surtout qu’une bonne partie de l’effectif vient comme moi du centre de formation. Ce serait un beau cadeau de remerciement pour le club et ce qu’il nous a apporté. J’ai vécu les belles années du FC Metz à la fin des années 90 en tant que supporter, alors j’espère que le club retrouvera une belle équipe au plus haut niveau comme ce fut le cas par le passé. »
 
Ilyes Lemsi Lebchek : Ahmed Kashi, penses-tu pouvoir disputer le mondial cet été avec la sélection algérienne ? 
 
Ahmed Kashi : « Non, je ne pense pas car le groupe est déjà plus ou moins constitué par le sélectionneur. Comme je l’ai souvent dit, si un jour je suis sélectionné ce serait un plus, sinon, je m’en accommoderai. Mon objectif, ma priorité actuelle, est le FC Metz et le retour en Ligue 1 du club. »
 
Bernard : Sylvain Marchal, comment appréhendes-tu les matches de Ligue 2 ? Est-ce comparable à la Ligue 1 ?
 
Sylvain Marchal : « Les deux championnats sont différents. En Ligue 2, je pense que les défenseurs sont peut-être moins sollicités, qu’il y a moins de qualité technique aussi c’est vrai mais que c’est une compétition plus physique avec de nombreux duels. »
 
Sylvain Coulange : Guido Milan, tu as un certain air de ressemblance avec Zlatan Ibrahimovic. Est-ce que tes coéquipiers te chambrent avec ça ? 
 
Guido Milan : « Toujours ! C’est vrai que je lui ressemble un peu physiquement et ils me le répètent tous les jours, même pendant les entraînements certains joueurs me taquines en m’appellant Zlatan ! Ils sont fatigants parfois (rires). Il m’est aussi arrivé que des supporters me le disent quand je me ballade en ville. »
 
Jeoffrey Liouville : Romain Rocchi, comment juges-tu les difficultés dans le jeu depuis le début de l’année 2014 malgré les bons résultats ? 
 
Romain Rocchi : « Je ne suis pas vraiment d’accord avec cette analyse. Nous sommes beaucoup plus attendus aujourd’hui par nos adversaires, qui connaissent maintenant très bien nos points forts et nos faiblesses et nous devons nous adapter. Nous avons donc dû changer notre fusil d’épaule. En début de saison, nous avions peu la possession de balle, nous défendions beaucoup et nous marquions souvent en situation de contres, ce fut le cas contre Nancy à domicile par exemple (3-0). Mais nous avons dû changer de style maintenant car les équipes nous laissent moins de profondeur. Avant, nous options pour des attaques rapides alors qu’aujourd’hui nous devons opter pour des attaques placées ce qui est plus difficile à mettre en œuvre. Evidement, nous devons, et nous pouvons, toujours faire mieux mais finalement, même en s’adaptant par la force des choses, nous arrivons tout de même à obtenir de bons résultats. »
 
Maxime Germain : Albert Cartier, l’ambition du club est de monter en Ligue 1, mais au vu du classement actuel, le titre de Champion de Ligue 2 est-il aussi un objectif ? 
 
Albert Cartier : « Oui. Nous n’avons rien fixé ensemble mais je le ressens dans les discours des joueurs, leurs actes, leur investissement et leur implication au quotidien. »
 
Leolimon : Albert Cartier,  selon vous, à quel point l'aspect psychologique a-t-il une influence dans votre travail ? Est-ce une des clefs du succès actuel ?
 
Albert Cartier : « La clef de la réussite dans le football réside dans la confiance et cette dernière s’obtient à l’aide du travail à l’entraînement. Une équipe gagne parfois des matches compliqués mais c’est justement la façon dont on est capable de gérer ces évènements qui est importante et avec une force collective on peut mieux les gérer. L’énergie d’un groupe est aussi quelque chose de fondamentale, cela se travaille aussi bien par des séances de paintball par exemple comme mardi matin ou parfois des méthodes plus radicales comme programmer un entraînement à 20h le soir si le besoin s’en fait ressentir. »
 
Sébastien Handler : Thibaut Vion, la concurrence en attaque au sein du FC Metz ne t'as pas fait peur quand tu as rejoint le club ?
 
Thibaut Vion : « Je n’ai pas peur de la concurrence car c’est quelque chose qui me fait justement avancer. De mon point de vue, il n’y a rien de tel pour progresser davantage. Le fait que Diafra Sakho, Nicolas Fauvergue ou Eduardo soient des attaquants avec de l’expérience et beaucoup de talent, c’est justement l’idéal pour progresser et apprendre à leurs côtés. »
 
Jayson Scotto Duhamel : Kevin Lejeune, est-ce que tu penses être à ton meilleur niveau actuellement ? 
 
Kevin Lejeune : « Je pense que cette saison j’ai retrouvé un niveau qui correspond plus à mes qualités. J’estime toutefois que j’ai encore une marge de progression pour les années à venir. En terme de statistiques, et sur le plan personnel, c’est une de mes meilleures saisons mais pas forcément la meilleure. En revanche, sur le plan émotionnel et collectif, je pense que l’exercice 2013-2014 est le plus beau de ma carrière ! »
 
Antoine Bize : Romain Rocchi, est-ce ta saison préférée sous le maillot grenat ? Pourquoi ? 
 
Romain Rocchi : « Oui, sans contestation ! C’est ma meilleure saison sous le maillot messin car tous les éléments sont réunis : les résultats sportifs, l’ambiance et le rapport avec le public qui est très chaleureux. »
 
Franck Dalmard : Sylvain Marchal, pensez-vous que le challenge qui consiste à rester devant les Lensois d'ici la fin du championnat soit de nature à maintenir la motivation de vos coéquipiers jusqu'à la dernière journée ?
 
Sylvain Marchal : « Le fait d’aller chercher le titre est devenu un objectif pour nous maintenant, même si nous n’oublions pas que le principal est avant tout de retrouver la Ligue 1. A ce stade de la compétition, et puisque nous sommes leaders depuis plusieurs mois, le challenge de la première place est plus qu’intéressant. Entre le titre de Champion de France de 98 en faveur des Lensois mais également la finale de la Coupe de la Ligue 99 remportée par Lens face au club grenat, ce serait bien que pour une fois le FC Metz s’impose face aux Sang er Or ! Ce serait un juste retour des choses, surtout au regard de notre saison. »

A lire également

15juil2019

Boutique

Le club grenat lancera ce soir sa nouvelle boutique en ligne ! Rendez-vous à partir de 21h00 sur www.boutique.fcmetz.com pour la découvrir. Avis aux ...
Lire la suite

05juil2019

Actualités

Vous l'aurez sans doute remarqué, depuis quelques jours une nouvelle page est apparue sur le site officiel du FC Metz. En effet, le club à la Croix...
Lire la suite

Actualités

Lundi 8 juillet prochain, le club grenat avait programmé le lancement de sa saison 2019-2020. À l’occasion de cet événement ouvert à tous et prévu...
Lire la suite