Réouverture de la Boutique Officielle !

Une bouffée d'air frais

Après une série de trois nuls consécutifs, les Messins renouent ce soir avec la victoire. Face à la lanterne rouge du National,l\'US Quevilly, le club grenat s\'impose (2-0) et garde de l\'avance sur ses poursuivants.
Partager cet article :

Ce soir, les Grenats n’avaient pas le droit à l’erreur. Lassés d’avancer à petits pas depuis quelques semaines, ils se devaient de réagir face à la lanterne rouge du National. En s’imposant (2-0) devant son public, le club à la Croix de Lorraine a rempli sa mission.

Après avoir visionné le dernier match en date de leur adversaire, les Messins s’attendaient à recevoir une équipe de Quevilly joueuse. Finalementcette formation n’a pas pris de risque ce soir face aux Lorrains. Regroupés en défense, les Haut-Normands n’ont eu de cesse de stopper les intentions grenat. Fort heureusement, les hommes du président Serin n’ont pas manqué d’inventivité, ni d’envie dans ce match.

Buteur la semaine passée à Luzenac, Alhassane Keita s’est rapidement montré entreprenant face à Quevilly  en se procurant la première occasion de la partie, non-cadrée (5°). Il eut l’occasion de se rattraper plus tard, mais il ne fut pas beaucoup plus chanceux. Après un joli numéro de Diafra Sakho dans la surface, qui se débarrassait successivement de deux adversaires, la reprise du Guinéen trouvait le même chemin que son premier essai (17°). 

Côté adverse, les actions offensives furent extrêmement rares, voire quasi-inexistantes. Anthony M’Fa, préféré à Johann Carrasso pour la première fois en championnat cette saison, n’a pas franchement eu l’occasion d’étaler son talent aux yeux de tousAprès avoir été « titillé » sur une frappe de Sébastien Etiemble (25°), le portier grenat sauva toutefois son but en réalisant une belle parade sur le tir de Martin Mimoum (34°). Après cela, il n’eut plus vraiment l’occasion d’intervenir dans la partie.

Les Grenats tentaient bien des choses dans la première mi-temps, mais face à un bloc défensif ultra-compact, ce fut bien difficile de se montrer suffisamment tranchants. Ainsi, le coup-franc direct de Yéni Ngbakoto ou encore la frappe de Bouna Sarr n’accrochaient pas le cadre des cages normandes (25°, 42°). Diafra Sakho tentait lui de glisser le ballon au fond des filets dans un angle fermé, mais William Dos Santos stoppait ses intentions en deux temps (29°). Rien n’y fit, les Messins regagnaient leur vestiaire bredouille.

A la reprise, Diafra Sakho ne tergiversait pas longtemps avant de sonner la révolte grenat. Bien servi par Bouna Sarr, l’attaquant décochait une superbe frappe qui obligeait William Dos Santos à repousser le danger imminent en corner (48°). Quelques instants plus tard, c’était Cirillo qui faisait vibrer le poteau adverse de la tête (53°). Plus vifs, plus décisifs, les Messins allaient enfin trouver une faille dans cette défense quevillaise, la moins efficace du National. Servi par Bouna Sarr sur un coup-franc, Alhassane Keita soulageait enfin les siens (1-0, 62°). Après l’ouverture du score, l’intensité montait d’un cran dans le match et les Locaux en profitaient pour se mettre à l’abri. Bouna Sarr endossait à nouveau le rôle de passeur et lançait cette fois Diafra Sakho qui éliminait le gardien normand dans un face à face. Il n’avait plus qu’à glisser le ballon au fond des filets (2-0,70°).

L’addition aurait pu être plus salée pour les Normands. Thibaut Bourgeois,  entré à l’heure de jeu, tentait sa chance de la tête, sans faire mouche (87°). Il récidivait dans la foulée d’une puissante frappe lointaine, sans plus de succès (88°).

Ce n’est donc pas ce soir que les Quevillais signeront leur première victoire cette saison. A  l’inverse, les Messins conservent cette efficacité à domicile qui les caractérise, mais surtout, renouent avec le succès. Les Vannetais ayant obtenu ce soir le point du match nul face au leader cristolien, les Grenats réalisent une bonne opération et comptabilisent - pour l’instant - sept points d’avance sur le quatrième. Maintenant, cap sur Créteil !

A lire également

16jan2022

Web TV

16/01/2022 Vincent Pajot : "On a montré qu'on était un groupe" Toutes les vidéos
Lire la suite

Album photos

Reims - Metz, l'album photo
Lire la suite

Le Match

Pour ce premier déplacement de l'année civile, les Grenats étaient attendus sur la pelouse du voisin champenois : le Stade de Reims. À l'occasion de...
Lire la suite