Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Un fauteuil pour deux

Le stade Saint-Symphorien sera vendredi le théâtre de la plus belle affiche du début de championnat. Le FC Metz et l’US Créteil Lusitanos, co-leaders avec quinze points, tenteront en effet de s’y départager.
Partager cet article :

Température estivale et soleil radieux à l’occasion de la traditionnelle photo d’équipe de début de saison : le temps était  au beau fixe, jeudi après-midi, pour les Grenats. Le classement du National ne dit pas autre chose. Nantis de cinq succès en autant de journées, les Messins ne pouvaient espérer situation plus confortable à l’heure d’aborder ce qui s’apparente au choc de ce début d’exercice.

Miroir, mon beau miroir !

Une seule équipe a connu un été aussi heureux : Créteil, qui ne se démarque de son prochain adversaire que par sa défense (4 buts encaissés contre 5 pour les Lorrains). Sur le plan des statistiques, les deux formations sont quasi jumelles. Pas sûr que ce soit le cas sur le terrain. « Les Cristoliens sont très rigoureux, commente Albert Cartier, bien organisés et extrêmement efficaces sur les phases arrêtées. Ils possèdent en défense de solides gabarits et sont capables de subir sans s’affoler. Leur intelligence leur a permis de remporter plus d’un match. » Le sérieux des coéquipiers de Jean-Michel Lesage face à la fougue de ceux de Grégory Proment ? Une belle opposition de style en perspective !

Si l’entraîneur messin salue le pragmatisme affiché par ses rivaux, c’est peut-être aussi car il a senti sa jeune équipe en manquer la semaine dernière à Quevilly malgré une large victoire. Joueur, il ne laissait pas respirer son vis-à-vis. Entraîneur, il guète le moindre signe de relâchement, conscient des effets néfastes d’un excès de confiance. « Le plus dur est devant nous, prévient-il. Jusqu’à maintenant, je qualifie notre parcours de très encourageant. Nous n'avons le droit de nous relâcher que lorsque le coup de sifflet final a été donné. Il nous reste de nombreuses batailles à mener avant que notre objectif soit atteint. » Albert Cartier a néanmoins concédé qu’une victoire vendredi soir « permettrait d’envoyer un message » aux prétendants à la montée. Il n’y aurait en effet plus qu’un seul leader. Pour la première fois de la saison.

Un groupe à l’équilibre

Vendredi dernier, l’effectif messin s’était trouvé modifié par le départ de Sadio Mané. Cette semaine, c’est par une arrivée qu’il a agrémenté sa préparation de match. Le défenseur Ali Bamba a été présenté à la presse juste avant la séance d’entraînement. « Je m’attends à devoir me battre pour jouer », a commenté ce défenseur gaucher venu pallier la blessure de Michel . Avant de poursuivre : « Metz n’est pour moi pas un club de National. Je n’ai qu’un seul objectif cette saison, le faire remonter en Ligue 2 ». Prêté par Le Mans, il ira renforcer les rangs de l’équipe réserve ce week-end et retrouvera le groupe pro dès lundi.

Par ailleurs, la licence de l’attaquant sénégalais Moussa Gueye est enfin parvenue au club. Il est donc qualifié pour participer aux prochaines rencontres de National. De quoi satisfaire Albert Cartier. « Le groupe est désormais à l’équilibre, a conclu le coach. Compte tenu de notre situation, nous avons fait ce que nous pouvions faire de mieux. De nombreux combats nous attendent cette saison, mais nous sommes prêts à faire face ! » Le premier se tiendra vendredi soir, 20h30 à Saint-Symphorien.
 

A lire également

14mai2021

Actualités

Ce vendredi 14 mai, à partir de 12h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement sur la pelouse du FC Lorient, à l'...
Lire la suite

13mai2021

Web TV

13/05/2021 Le top 5 buts face à ... Lorient Toutes les vidéos  
Lire la suite

12mai2021

Web TV

[ Anniversaire ] Arrivé en Moselle durant l'été dernier, @CaillardM fête ses 27 ans ce mercredi ! Joyeux anniversaire Marco ! Souhaitez-le lui en...
Lire la suite