Réabonnement : top départ !

Sonner la révolte !

Samedi, les Messins se déplacent à Cherbourg. Pour être certains de conserver leur deuxième place, les Grenats auront pour mission de renouer enfin avec la victoire à l’extérieur chez un adversaire qui reste sur une lourde défaite dans son stade.
Partager cet article :

En mal de succès loin de Saint-Symphorien, les Grenats ne sont pas parvenus à se relancer à Bastia mercredi. Ils repoussent ainsi l’échéance d’une éventuelle victoire à l’extérieur à samedi. Le club lorrain se déplace à Cherbourg avec la ferme volonté de briser enfin cette spirale négative dans laquelle il a été happé. Car en marge de leur incroyable série de onze matches sans défaite à domicile, parmi lesquels dix succès, toutes compétitions confondues, les Messins ne sont pas aussi productifs loin de leur antre. Et cela commence à se faire ressentir.

Si l’on ajoute à ce constat la possibilité de se faire écarter du podium par ses concurrents au terme de la 19e journée de National, il est inutile de préciser combien une victoire du FC Metz serait précieuse à Cherbourg. Car pour l’instant, sans considérer les points de pénalités des uns et des autres tant que les verdicts de la Commission Supérieure d’Appel n’ont pas été rendus, le club à la Croix de Lorraine ne possède plus que deux unités d’avance sur Colmar, le quatrième. Il est donc temps de sonner la révolte ! « Il faut que  les joueurs prennent conscience que nous ne pouvons pas nous permettre de débuter les matches avec un handicap, que ce soit en encaissant un but ou en perdant un joueur, constate le technicien messin. Samedi, nous ne devrons pas laisser jouer notre adversaireil faudra lui mettre sans cesse la pression et cela collectivement. Quelque soit le niveau, on ne récupère pas continuellement le ballon tout seul. Ce qui est fondamental dans le football c’est d’avoir de la solidité entre les lignes. Et pour l’obtenir, il n’y a pas de secret : il faut de la solidarité. » Mais l’aspect sur lequel les Grenats devront être principalement vigilants à Cherbourg est ailleurs. « Dans une action offensive tout le monde n’est pas impliqué à 100%, et c’est normal puisque certains sont acteurs et d‘autres simplement concernés par ce qui est entrain de se passer. Ces derniers doivent alors anticiper les pertes de balles. Aujourd’hui, il faut peut-être un peu plus d’anticipation de la part des joueurs ».

Pour parvenir à retrouver leur rendement du début de saison, les Grenats pourront s’appuyer sur leur efficacité offensive. Avec trente-trois réalisations à son actif, l’attaque messine a de beaux jours devant elle. A l’inverse, l’AS Cherbourg possède une défense faibrille, la deuxième plus mauvaise du National. Mardi dernier, les Bleus ont d’ailleurs encaissé trois buts sur leur pelouse face à Boulogne. Les artilleurs lorrains auront donc tout intérêt à profiter de cette défaillance adverse pour mettre en avant tout leur potentiel. Pour se faire, le club lorrain pourra compter sur le retour en forme de Thibaut Bourgeois, auteur de deux buts en deux matches. « C’est un garçon qui a progressé ces dernières semaines, assure son coach. Tout le monde est très content de lui, alors le titulariser devient de plus en plus envisageable. Mais en même temps, il remplit parfaitement son rôle lorsqu’il entre en cours de jeu. Il apporte un vrai plus et il est décisif. Il me reste encore un peu de temps avant le coup d’envoi pour me décider. »

Toutefois, les Messins devront opérer une nouvelle fois sans leur leader. La Commission de Discipline de La Fédération Française de Football a tranché ce vendredi : le milieu de terrain écope d’un deuxième match de suspension. Le FC Metz sera donc amputé de Grégory Proment pour son déplacement à Cherbourg. L’intéressé purgera ainsi son deuxième match ferme. « Je suis partagé entre deux sentiments, précise l’entraîneur grenat. Je suis déçu car je trouve que la sanction est lourde au regard de la faute commise mais à la fois je suis soulagé que ‘Greg’ ait peut-être évité un match supplémentaire car il s’est déplacé jeudi à la FFF et parce que c’est un joueur sans antécédent. L’idéal aurait été un match ferme et un deuxième avec sursis. » Pour combler le vide laissé par le capitaine messin, Albert Cartier devrait titulariser pour la première fois, aux côtés d’Ahmed Kashi, Albert Baning. « Nous allons avoir besoin de son expérience et de sa maturité. Il a joué quarante-cinq minutes avec l’équipe réserve mardi et il a montré de bonnes choses. »  A noter également que si le staff grenat devra se passer aussi des services de Bouna Sarr et Alhassane Keita, toujours blessés, il pourra néanmoins compter sur son gardien, Johann Carrasso.  Encore incertain hier soir, il s’est finalement entraîné sans difficulté vendredi après-midi.

Les Messins ont toutes les cartes en main  pour inverser la vapeur à Cherbourg et laisser les nuages de doutes loin des rives de la Moselle. Mais pour cela, à charge pour eux de terminer la première partie de saison de la même manière qu’ils l’avaient débutée.

AS Cherbourg – FC Metz
19° journée du Championnat National
Samedi 12 janvier 2013 à 19h00
Stade Maurice Postaire à Cherbourg
Match à suivre en direct et en intégralité sur www.fcmetz.com

A lire également

26sep2020

Le Match

Une semaine après son premier succès de la saison, face au Stade de Reims (2-1), le FC Metz poursuivait son début de saison face à des adversaires...
Lire la suite

25sep2020

Web TV

25/09/2020 Farid Boulaya : "Rendre la confiance qu'on m'accorde" Toutes les vidéos
Lire la suite