Réouverture de la Boutique Officielle !

Rendez-vous manqué

Alors qu’ils menaient sur leur pelouse, les Grenats se sont finalement inclinés face à l’AS Cherbourg (1-3).
Partager cet article :

Vendredi soir, les Grenats disputaient leur dernier match de la saison au Stade Saint-Symphorien. Déjà assurés de retrouver la Ligue 2 la saison prochaine, les Lorrains entendent toutefois ne rien lâcher jusqu’à la dernière journée du National. Ce fut le cas la semaine passée à Orléans mais malheureusement  ce soir, face à  l’AS Cherbourg, d’ores et déjà condamné à rejoindre le Championnat de France Amateur, les Messins se sont laissé surprendre.

Les Lorrains avaient pourtant à cœur de réaliser un beau match, afin de fêter comme il se doit la fin de saison avec leur fidèle public. Les Locaux souhaitaient également briller devant un parterre d’anciens Messins de renom, mais ils n’ont finalement pas vraiment fait d’étincelles face aux Cherbourgeois.

Albert Cartier avait alerté les journalistes en conférence de presse d’avant-match, jeudi dernier, en précisant que « l’AS Cherbourg est une formation surprenante ». Le technicien lorrain avait visiblement bien étudié cette équipe manchoise. Vendredi soir, à l’heure de jeu, les Bas-Normands pouvaient déjà se targuer d’avoir trouvé une fois le poteau (13°), la barre transversale (57°), et surtout, d’avoir égalisé face aux Grenats (1-1, 61°).

Pourtant, la première période était de bon augure, tant les Lorrains se sont procuré une pléiade d’occasions (3°, 10°, 15°, 17°, 21°, 22°, 34°, 39°). Thibaut Bourgeois ouvrait même la marque d’une frappe à ras-de-terre juste avant la pause réglementaire (1-0, 44°). Mais les 18 545 supporters - à ce jour le record d’affluence du Championnat National - allaient finalement déchanter en fin de match.

Après que Baptiste Schneider a alerté l’arrière-garde locale en plaçant un ballon sur la barre transversale (57°),  Florian Jegu montrait la voie aux siens (1-1, 61°). Bien qu’ils n’aient plus rien à jouer dans ce championnat, les Cherbourgeois décidèrent d’endosser le rôle des trouble-fêtes (1-2, 87°) avant d’enfoncer définitivement le clou en toute fin de partie (1-3, 90°).

Les Messins se sont pourtant procuré de belles occasions, par l’intermédiaire de Thibaut Bourgeois notamment (76°, 85°), de Diafra Sakho (82°) ou encore de Bouna Sarr (89°). Mais rien n’y faisait.

Le FC Metz concède finalement une deuxième défaite sur sa pelouse cette saison, après le revers concédé face à Orléans avant la trêve des confiseurs. Les Grenats ont visiblement la fâcheuse manie de manquer les grands rendez-vous que la saison leur réserve, mais on leur pardonne, car ils n’ont finalement pas manqué l’essentiel : la remontée en Ligue 2 !

A lire également

26juil2021

Web TV

26/07/2021 Le Zapping des Grenats, saison 4, épisode 1 ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

25juil2021

Album photos

Mönchengladbach - Metz, l'album photo Voir le diaporama  
Lire la suite