Le FC Metz de retour en Ligue 1 !

Proment, c’est terminé !

Lundi, Bernard Serin a officialisé la fin de l’aventure de son capitaine emblématique, Grégory Proment. Le président du FC Metz en a également profité pour faire le point sur le recrutement.
Partager cet article :

Fin de l'aventure pour Grégory Proment

La rumeur commençait à se répandre dans différents journaux, elle a été officialisée ce lundi sur les coups de midi par Bernard Serin en personne. Le président du club à la Croix de Lorraine a fait le point sur la situation de Grégory Proment, qui ne sera plus grenat la saison prochaine. « Il aurait pu rester une année supplémentaire au FC Metz, mais une somme de raisons l’ont conduit à décider finalement d’en rester . »

Cette décision mûrement réfléchie par le milieu de terrain émane de plusieurs raisons que Bernard Serin a énumérées en conférence de presse. « Tout d’abord, il y a sans doute l'éloignement familial, car l’épouse et les enfants de Grégory Proment vivent à Caen. En ce qui concerne le plan sportif, notre emblématique capitaine a prendre sur lui à certains moments la saison dernière. A l’aube d’un nouvel exercice en Ligue 2, il avait encore quelques incertitudes pour mener à bien une année entière dans ce championnat. Enfin, Grégory Proment souhaite devenir entraîneur et il est plus facile pour lui de le faire à Caen, près de sa famille, plutôt qu’à distance. »

« Face à ce choix, nous nous sommes évidemment inclinés, poursuit-il. Premièrement, Grégory Proment avait une année de contrat en option, donc rien ne l’obligeait à prolonger l’aventure en Lorraine. Deuxièmement, il nous a rejoints, sans compter, à un moment difficile pour le club, alors il faut lui rendre hommage pour cela. La meilleure façon de le faire et tout simplement de respecter sa décision. »

Pour ceux qui s’inquiéteraient de l’incidence de ce départ, le patron de la maison grenat se veut rassurant« Cela ne modifie finalement pas vraiment les plans de recrutement. En raison des incertitudes sur ses capacités à réaliser une saison complète, nous avions déjà anticipé de renforcer notre milieu de terrain. Nous nous étions préparés à cette éventualité. »

L’emblématique capitaine messin ne portera donc plus le maillot grenat mais son nom restera gravé dans l’histoire du club. Formé en Lorraine, il a effectué dix saisons sous le maillot de l’équipe fanion, au cours desquelles il a disputé la bagatelle de 285 rencontres ! Vice-champion de D1 avec le club grenat en 1998, acteur de la remontée du club en Ligue 2, Grégory Proment a finalement rendu à son club formateur tout ce que dernier lui a apporté. L’ensemble du FC Metz lui est évidemment reconnaissant pour toutes les saisons passées sous le maillot grenat et lui souhaite beaucoup de réussite dans sa reconversion.

« Recruter au minimum trois joueurs »

A l’occasion de la conférence de presse organisée pour la reprise de l’entraînement, Bernard Serin en a profité pour faire le point sur le recrutement, et notamment de révéler un peu plus d'informations sur les souhaits du club.

« Les joueurs et le staff sont de retour au travail après des vacances bien méritées. Pour ma part, je suis resté aux affaires avec Dominique D’Onofrio et Philippe Gaillot, commente Bernard Serin. Nous avons à ce jour finalisé dix dossiers, notamment les signatures de premiers contrats professionnels (Thomas Didillon, Chris Philipps et Michel Lê) et des renouvellements (Romain Métanire, Bouna Sarr, Guido Milan et Ali Bamba). Nous souhaitons ainsi continuer à nous appuyer sur notre Centre de Formation qui est générateur de talents. Cette saison encore, une large majorité de l’équipe sera constituée de joueurs issus de notre centre. Nous avons également travaillé sur le côté un peu plus « spectaculaire » du mercato avec trois nouveaux contrats à ce jour, à savoir ceux de Romain Rocchi, Johann Carrasso et Luciano Teixeira. » Mais le travail ne s’arrête pas là !

Si de nouveaux joueurs sont attendus en Lorraine avant la fin du mercato estival, l’effectif grenat présent à l'entraînement lundi matin était déjà bien étoffé. « Il y avait vingt-cinq joueurs pour la reprise. Nous continuons évidemment d'oeuvrer en coulisse pour compléter l’effectif messin, même si à ce jour il est tout de même compétitif. Nous souhaitons notamment le renforcer au niveau de la charnière centrale et en attaque. Nous aimerions recruter au minimum trois joueurs, avec de l’expérience si possible en Ligue 1, Ligue 2 ou dans les championnats étrangers. Les pistes existent, des discussions sont en cours mais ce n’est pas la peine de se précipiter car le mercato se termine le 2 septembre. »

Si les besoins et les envies en terme de recrutement sont bien définis, la cellule de recrutement du club lorrain ne se détourne pas des pistes exotiques. « Nous ne fermons pas la porte à des joueurs moins connus du grand public, qui viennent d’autres horizons. Mais nous avons besoin de tester ces profils et de les observer, alors nous ne nous priverons pas de procéder à des essais. Nous avons d’ailleurs un milieu de terrain grec, Aristidis Soiledis, en test chez nous cette semaine. »

Les dirigeants messins ne brûlent pas les étapes dans le recrutement, mais espèrent tout de même qu’un défenseur central viendra rapidement renforcer l’arrière-garde lorraine.« La priorité actuellement est de recruter un défenseur central, les pistes d’Ahmed Kantari ou de Sylvain Marchal, toujours sous contrat avec Bastia, ne sont pas écartées pour le moment. Nous avons quelques joueurs dans le viseur, mais nous ne devons pas confondre vitesse et précipitation. Certains attendent des sollicitations venant de la Ligue 1 et nous, nous recherchons des joueurs qui ont une réelle envie de venir à Metz. Nous ne voulons pas de joueurs qui choisissent de venir ici par défaut. J’espère en tout cas que la situation se décantera très prochainement, peut-être cette semaine. »

En ce qui concerne les départs, le président grenat rappelle que « même au Real de Madrid, personne n’est intransférable. » Toutefois, comme il l’a déjà précisé à plusieurs reprises, si certains joueurs ne reçoivent pas d’offre équivalente à leur potentiel, il sera alors difficile d’envisager de les laisser partir en-dessous de la valeur estimée par le club messin.

Enfin, certains joueurs messins pourraient provisoirement quitter les bords de la Moselle afin d’emmagasiner de l’expérience. « Il est probable également que quelques jeunes partent en prêt pour avoir un peu plus de temps de jeu ». L’été s’annonce mouvementé !

A lire également

23mai2019

Gratification

Champion de Domino's Ligue 2 et donc promu au sein de l'élite nationale, le FC Metz a bouclé la saison par deux victoires et une défaite. Au total,...
Lire la suite

Boutique

Ces prochains jours, la Boutique Officielle du club vous propose une offre exceptionnelle ! En effet, à partir du vendredi 24 mai (14h) et jusqu'au...
Lire la suite

22mai2019

Web TV

22/05/2019 Le zapping des Grenats, épisode 1 ! Toutes les vidéos  
Lire la suite