Réabonnement : top départ !

Le National a rendu son verdict

C’était la dernière journée du Championnat National ce vendredi soir. Les Grenats se sont inclinés à Boulogne (1-0), qui sauve sa place au troisième échelon français. Le CA Bastia, qui a décroché in extremis son ticket, accompagnera Metz et Créteil en Ligue 2.
Partager cet article :

C’est fait ! Le FC Metz a disputé ce vendredi soir au Stade de la Libération son dernier match en National. A l’occasion de cette dernière journée qui recelait encore un peu de suspense, et notamment concernant l’US Boulogne Côte d’Opale, l’adversaire des Grenats, les joueurs d’Albert Cartier n’ont pu faire mieux que s’incliner face à une formation qui luttait pour éviter une seconde relégation d’affilée, en CFA cette fois, après être descendu de Ligue 2 il y a un an à peine.

Pour sa dernière sortie officielle en 2012-2013, et on l’espère pour sa dernière sortie tout court en Championnat National, l’équipe messine abordait un visage singulier puisque le technicien lorrain en profitait pour accorder un peu de temps de jeu à des joueurs qui n’avaient guère eu l’opportunité de s’illustrer jusque-là. Et puisque Cirillo, Proment, Sakho et Kashi n’avaient pu faire le déplacement, handicapés par différents pépins physiques. Ainsi, Johann Carrasso, prêté par le Stade Rennais pour un an, reprenait une place de titulaire qu’il avait connue en première partie de saison ; Ali Bamba, Albert Baning ou encore Maxwel Cornet se voyaient également octroyer l’honneur de débuter cette partie.

Bien qu’on eût guère senti d’électricité dans les travées boulonnaises jusqu’au coup d’envoi, les Rouge et Noir avaient, eux, bien pris conscience de l’enjeu capital de la rencontre pour leur club. Et démarraient pied au plancher un match qu’ils devaient gagner pour s’assurer un avenir en National. Le quart d’heure de jeu n’était pas encore atteint qu’ils avaient déjà fait un pas vers leur objectif : d’une tête à bout portant au point de penalty, Mauricio avait en effet repris victorieusement un centre venu de la droite (1-0, 12°). Le même Mauricio faillit remettre une couche quelques minutes plus tard, mais sa frappe de volée trouvait sur son chemin une parade de toute beauté et relativement acrobatique de Johann Carrasso (23°).

Mise à part une nouvelle tentative de Chadili qui terminait tranquillement sa course dans les gants du portier messin (34°), les Boulonnais ne se montraient pas plus dangereux que cela. Au fil de minutes, ils laissèrent même les Lorrains se remettre en ordre de marche et se procurer plusieurs occasions. Un bon débordement d’Ali Bamba dans son couloir gauche conclu par un centre en retrait aurait pu faire mouche s’il y avait eu un coéquipier dans l’axe (32°), la frappe de Maxwel Cornet ne trouvait personne non plus pour une reprise au second poteau (40°) et Alhassane Keita eut beau réaliser un crochet parfait pour éliminer son vis-à-vis, sa tentative enroulée frôla le montant de Gurtner (43°).

Au retour des vestiaires, si les hommes d’Albert Cartier continuaient sur leur lancée, le match perdait pourtant en intensité et on n’eut pas grand-chose à se mettre sous la dent en ce dernier soir de football de la saison 2012-2013. Une grosse opportunité de chaque côté, mais pas de but ni vraiment de spectacle. Côté messin, c’est le benjamin de l’effectif qui avait l’égalisation au bout du pied mais, bien servi par Keita, son enchaînement contrôle-frappe était un poil trop long (48°). Côté ch’ti, Téhoué permettait seulement au gardien messin de se mettre en valeur grâce à une nouvelle sortie parfaitement maîtrisée dans les pieds de l’attaquant boulonnais (62°).

Sinon ? Chris Philipps étrennait sa première cape parmi les professionnels, quelques jours avant de plancher sur le baccalauréat. Sinon ? L’EFC Fréjus Saint-Raphaël s’écroulait dans les dernières minutes et laissait le dernier billet pour la Ligue 2 au CA Bastia, qui accompagnera donc Cristoliens et Messins sur les pelouses de la deuxième division française en 2013-2014. Sinon? Le Red Star s'est sauvé in extremis et Bourg-Péronnas, Uzès, le Paris FC, Cherbourg, Epinal et Quevilly sont rétrogradés en CFA. Sinon ? On n’est pas mécontent de tourner la page de cet exercice de National qui fut parfois long, parfois difficile, mais qui a permis aux supporters grenat de montrer leur fidélité et leur amour du maillot à la Croix de Lorraine. A toutes et à tous, nous adressons un très grand merci ! A toutes et à tous, nous donnons rendez-vous le 2 août prochain pour le retour en Ligue 2 !

A lire également

04aoû2020

Web TV

04/08/2020 Warren Tchimbembé en 5 dates ! Toutes les vidéos
Lire la suite

Billetterie

Alors que le FC Metz a lancé sa campagne d'abonnement pour la saison 2020-2021 le jeudi 23 juillet, 6 500 supporters messins ont déjà réservé leur...
Lire la suite

Actualités

"Un jour un club" - MetzLes Grenats gagnent en ambition Toute l'actualité du sport avec INFOSPORT+ https://t.co/u6BZuPnEdy pic.twitter.com/2P0bTyUfU9...
Lire la suite