Le FC Metz de retour en Ligue 1 !

Grégory Proment autrement

Cette semaine, faites plus ample connaissance avec Gregory Proment. Le capitaine messin s’est prêté au jeu de l’interview décalée.
Partager cet article :

Dans les vestiaires, qui est le plus…

Drôle ? Gaëtan Bussmann parce qu’il chambre beaucoup, ce que je trouve amusant, dans la mesure je ne suis pas concerné !

Chambreur ? Gaëtan Bussmann logiquement.

Travailleur ? Ahmed Kashi qui ne compte pas ses efforts.

Mauvais perdant ? Je dirais Romain Métanire car il a parfois du mal à prendre sur lui.

Coquet ? Ali Bamba parce qu’il bichonne les pointes de ses chaussures.

Charismatique ? Peut-être moi, grâce à l’expérience supplémentaire que j’ai par rapport aux jeunes qui m’entourent.

Gourmand ? Gaëtan Bussmann et Alhassane Keita.
 

Dans le domaine du football, si tu étais…

Un club ? Le FC Metz, avec qui j’ai commencé et passé la majeure partie de ma carrière. J’ai connu de belles choses. Je n’ai rien à envier à ceux qui jouent dans les grosses écuries européennes.

Un joueur ? Lionel Messi. J’aurais voulu avoir sa technique, il a vraiment de l’or dans les pieds.

Un entraîneur ? Pep Guardiola qui a tout gagné et qui passe d’une grande équipe à une autre en rejoignant le Bayern Munich.

Un stade ? Le Stade Saint-Symphorien à guichets fermés que j’ai eu la chance de connaître et qui j’espère le sera de nouveau à l’avenir !

Un match ? La demi-finale de la Coupe de la Ligue en 2003 opposant Metz à Sochaux. Je marque le premier but à la 27ème mais malheureusement nous nous inclinons (3-2).

Une sélection ? La France.

Un but ? Selon moi tous les buts sont magnifiques.
 

D’une manière générale, si tu étais…

Une star mondiale ? Je serais Président de la République pour pouvoir changer les choses qui ne me plaisent pas.

Une chanson ? « Fais un voeux », de Mass et Malcolm, que je connais bien.

Un film ? « Man On Fire » de Tony Scott qui est un thriller américain. Un ancien agent de la CIA est recruté comme garde du corps pour protéger une petite fillette d’un riche industriel, dans les quartiers chauds de Mexico.

Un animal ? Un chien parce que c’est mon animal de compagnie.

Un objet ? Un soutien-gorge parce qu’il faut bien rêver de temps en temps (rires) !

Un pays ? La France, c’est un beau pays et puis je suis tout de même français !

Un plat ? Les boulettes de viandes à l’italienne, les polpettes,  celles du restaurant Alfano Giovanni à Metz plus précissement.
 

Questionnaire de Proust revisité

Quel est votre principal trait de caractère ? Je suis honnête. Je dis ce que je pense, même si ça ne fait pas forcément plaisir.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?J’attends la même chose en retour, de l’honnêteté parce que c’est là-dessus que la confiance et l’amitié se construit.

Quel est votre rêve de bonheur ? Un rêve, le mot n’est pas inapproprié. Je souhaiterais voir un jour le peuple français réagir, comme une seule et même personne pour faire changer les choses.

Quel est votre principal défaut ? J’ai tendance à trop faire confiance aux gens, même si je les connais peu.

Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout ? Les taxes que l’État impose aux entreprises et aux créateurs d’emplois. 

Quel est le plus beau moment de votre vie ? La naissance de mes quatre enfants.

Quelle est votre devise ? « Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas que l’on te fasse. »

La fiche de Grégory Proment

A lire également

19mai2019

Album photos

L'album photo de la réception à l'Hôtel de Ville Voir le diaporama  
Lire la suite

18mai2019

Album photos

Metz - Brest, l'album photo de la cérémonie
Lire la suite