Réservez votre place pour Metz - Brest !

En quête de succès

Le club à la Croix de Lorraine se déplace à Rouen pour le compte de la 15e journée du Championnat National. Chez un adversaire en plein regain de forme et malgré les absences de joueurs clés dans l’effectif grenat, les Messins espèrent bien renouer avec la victoire à l’extérieur.
Partager cet article :

Vendredi, le championnat reprend ses droits après avoir été interrompu le temps d’un week-end par la Coupe de France. Les Messins se déplaceront à Rouen, et comme pour tous les matches à l’extérieur, les Grenats devront faire preuve d’une plus grande vigilance et d’une concentration de tous les instants. Car certes, les hommes d’Albert Cartier sont toujours deuxièmes du Championnat National avec une seule défaite à leur actif, mais ils ont besoin de renouer avec le succès loin de Saint-Symphorien. « Nous devons être attentifs car nous ne sommes même pas à la moitié de la saison, prévient Albert Cartier. Nous avons disputé seulement quatorze matches et il nous en reste encore vingt-quatre. Nous allons entrer dans une période qui peut-être parfois plus compliquée, du mois de décembre jusqu’à février. Nous devons aller chercher un maximum de points et pas seulement chez nous. Même si cela doit être fait dans la douleur, nous devons prendre des unités à l’extérieur. Pour cela, nous ne pouvons pas nous permettre de négliger quoi que ce soit. »

Une victoire ferait beaucoup de bien aux Lorrains car ils restent sur deux matches nuls consécutifs. Rien de dramatique certes, mais il serait bon de rectifier le tir et de renouer avec le succès, ce dont à quoi ils nous ont si bien habitué cette saison. Cela dit, ce n’est pas sur l’obligation de résultat que l’entraîneur grenat a le plus insisté cette semaine. « Je préfère plutôt mettre l’accent sur la nécessité de garder un état d’esprit irréprochable en toutes circonstances, de montrer de l’enthousiasme et de l’envie. Je pense que si les joueurs respectent cette attitude, alors les résultats suivront. »

Un adversaire en confiance

Après un long passage à vide de sept matches sans la moindre victoire, dont cinq défaites, les Rouennais ont repris du poil de la bête. Les hommes de Didier Ollé-Nicolle se sont remis sur de bons rails en décrochant deux succès de suite en championnat, s’offrant même le luxe de troquer leur inconfortable seizième place pour le neuvième rang du classement. La formation de Seine-Maritime s’est également offert un ticket pour le huitième tour de la Coupe de France en se débarrassant d’un pensionnaire de Division d’Honneur le week-end dernier. « Nous allons affronter une équipe qui s’est remise en selle après une longue traversée du désert, commente le technicien grenat en conférence de pesse d‘avant-match. Cette formation de Rouen est maintenant dans une spirale positive. Mais pour avoir visionné des matches de certaines de leurs défaites, je dois avouer qu’il y a de qualité dans cette équipe, même lorsqu’elle était en difficulté en championnat. Malgré des résultats pas toujours flatteurs, le contenu des prestations rouennaises est loin d’être médiocre. Ce club fait partie de ceux qui ont affiché leur objectif de remontée en Ligue 2 en début de saison. Le FCR a le budget pour cela et a recruté en conséquence cet été, c’est un concurrent sérieux. »

Sakho, Milan et Sarr absents

Cette semaine, Albert Cartier a dû repenser son onze de départ en composant avec les absences de deux joueurs clés : Diafra Sakho, meilleur buteur du club, et Guido Milan, patron de la défense grenat. Le premier a écopé d’un carton rouge en toute fin de match à Biesheim samedi dernier et le deuxième à reçu trois avertissements en moins de trois mois. Mais mercredi, un nouveau coup dur est venu handicaper le coach lorrain : Bouna Sarr ne fera pas non plus parti du déplacement. Souffrant d’une douleur au mollet, il est laissé au repos ce week-end, tout comme Anthony M’Fa souffrant lui de l’arrière de la cuisse. « Je ne suis pas inquiet, assure l’entraîneur lorrain. Ce sont des aléas que nous devons savoir gérer. Ce sera l’occasion pour d’autres joueurs de se montrer, d’avoir du temps de jeu et de prouver qu’ils ont leur place dans ce groupe. Certains vont être invités à faire leurs preuves à Rouen. »

Des changements sont donc à prévoir dans la formation qui débutera la partie vendredi soir. Sauf bouleversement de dernières minutes, le jeune Maxwell Cornet devrait débuter la partie aux côtés d’Alhassane Keita et Thibault Bourgeois, de retour dans le groupe, devrait lui prendre place sur le banc pour apporter du sang neuf plus tard dans la partie. Il n’est pas impossible non plus d’envisager une première apparition d’Olivier Cassan. « Il est de mieux en mieux avec la CFA, justifie Albert Cartier. Il a montré des choses intéressantes cette semaine à l’entraînement. Il a joué de façon plus libre et a montré de la générosité. Il n’a pas beaucoup de temps de jeu depuis le début de la saison mais je pense qu’il faut récompenser ceux qui s’impliquent et qui montrent de l’envie, surtout que ce week-end les absences s’y prêtent. »

C’est donc un onze de départ inédit, mais pas nécéssairement affaiblit, qui tentera de renouer avec le succès en championnat au Stade Robert Diochon. Tous animés par cette même envie de gagner et de montrer de quoi ils sont capables, les Grenats espèrent bien ne pas rentrer bredouilles de ce nouveau déplacement. Verdict vendredi soir !

FC Rouen – FC Metz
15e journée du Championnat National
Vendredi 23 novembre 2012 à 20h00
Stade Robert Diochon
Match à suivre en direct et en intégralité sur www.fcmetz.com (live texte)
 

A lire également

23oct2019

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La séance du jour aura lieu à partir de 16h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Web TV

23/10/2019 Ludovic Obraniak : "Metz a fait toute mon éducation" Toutes les vidéos
Lire la suite

22oct2019

Actualités

Ce mercredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. En revanche, la séance du jour se déroulera à huis clos.
Lire la suite