Metz - Clermont, je réserve ma place

En Ligue 2 !

Les Grenats ont concédé le match nul face au CA Bastia (1-1), mais le point obtenu ce vendredi soir est suffisant pour valider la montée en Ligue 2 ! Félicitations !
Partager cet article :

Au mois de mai dernier, le club grenat vivait les heures les plus pénibles de son histoire en officialisant sa descente en National pour la première fois depuis sa création. Après des remises en question nécessaires, le président Serin s’est attaché à reconstruire des fondations solides pour préparer l’avenir du club à la Croix de Lorraine et lui permettre de rebondir au plus vite.

Un an plus tard, après tant d’efforts consentis par l’ensemble des composantes du FC Metz, un travail acharné de la part du staff technique et des joueurs mais également grâce au fidèle public et aux partenaires qui ont tous témoigné leur attachement sans faille au club, les Messins ont enfin retrouvé les clefs qui leur ouvrent les portes de la Ligue 2. Au terme d’une longue saison dans le Championnat National, que peu vont finalement regretter, les Lorrains n’avaient besoin que d’une seule unité pour remplir leur objectif avant le coup d’envoi entre Metz et Bastia. C’est chose faite !

Il ne valait mieux pas être en retard ce vendredi soir au Stade Saint-Symphorien ! Car après une poignée de secondes seulement, les Messins assuraient le spectacle devant leur public. La réplique adverse ne se fit pas attendre mais les Locaux sont parvenus à tenir bon. En tout cas, la première mi-temps de cette rencontre entre deux formations en lice pour la montée a tenu son lot de rebondissements, de suspense et de spectacle. La deuxième fut un peu moins palpitante, mais elle a tout même tenu en haleine les supporters lorrains jusqu’à la dernière seconde de jeu !

Clairement boosté par l’enjeu de ce match, Thibaut Bourgeois montrait le chemin aux siens après trente secondes de jeu seulement (1-0, 1°). Le plus dur était fait et les Messins, pleins de panache, redoublaient alors d’inventivité pour se mettre à l’abri. Ils se procuraient une bonne dizaine d’occasions franches qui auraient pu faire basculer la partie (4°, 13°, 18°, 19°, 28°, 34°, 38°, 45°, 45°+1, 45°+2). Mais malgré une envie décuplée, ce sont bel est bien les Corses qui sont parvenus à inscrire le deuxième but, par l’intermédiaire du redoutable Romain Pastorelli (1-1, 9°). Il aurait d’ailleurs pu causer bien plus de tord à la formation grenat ce soir, notamment si son tir n’était pas venu se nicher sur la transversale du but gardé par Anthony M’Fa (14°).

De plus en plus crispés au fil des minutes, d’un côté comme de l’autre, les joueurs parvenaient plus difficilement à se montrer tranchants à la reprise. Les Locaux ont tout de même eu l’occasion de faire frissonner les aficionados messins (56°, 75°, 86°, 88°, 89°) mais aucune de leurs tentatives n’est parvenue à faire mouche. De leur côté, les Bastiais ont également donné quelques sueurs froides aux Mosellans, notamment passée l’heure de jeu, lorsque les Corses obligeaient le portier grenat à la parade, puis à un sauvetage in-extremis sur la ligne de but (66°). Mais ce que l’on retiendra de ce match, c’est évidemment l’objectif atteint !

Les Grenats avaient à cœur de concrétiser leur souhait de remontée devant leur public, mission accomplie ce soir. Devant plus de 14 000 spectateurs, le record d’affluence à ce jour de cette saison de National, les hommes d’Albert Cartier sont parvenus à relever avec brio le plus grand défi du FC Metz depuis 1932.

 Jamais avares de travail, toujours prêts à se mettre au service du collectif, ces joueurs à l’état d’esprit remarquable et bourrés de talent ont su redonner le sourire et l’espoir aux aficionados lorrains. Mais surtout, ils sont parvenus à leur octroyer une place plus conforme à celle dont le club grenat peut prétendre dans le monde du ballon rond. Finalement, le renouveau de cette formation pleine d’avenir, couplé à un soutien inébranlable des supporters et des partenaires, prouve à nouveau que la flamme du feu sacré n’est pas prête de s’éteindre et qu’elle continuera à briller de plus belle en Lorraine.

Rendez-vous le vendredi 17 mai prochain, à partir de 18h00 au Stade Saint-Symphorien, pour fêter tous ensemble la montée en Ligue 2 !

Visualiser l'album photo

\"\"

A lire également

29mai2024

Actualités

Le barrage retour face à Saint-Etienne se jouera à guichets fermés !  Après Metz - Marseille, Metz - Strasbourg, Metz - Lyon, Metz - Monaco, et Metz...
Lire la suite