Réabonnement : top départ !

Bussmann : « Faire un pas de plus »

Issu du centre de formation du club grenat, Gaëtan Bussmann a su s’imposer au sein de l’effectif messin cette saison. Le latéral gauche revient sur la fin de saison imminente et sur l’avancée considérable vers la Ligue 2 que pourraient s\'offrir samedi les Lorrains en cas de victoire face à Rouen.
Partager cet article :

Vendredi dernier, la mise en route a été tardive face au Red Star. Le terrain synthétique du stade Bauer vous a-t-il perturbé ?

Gaëtan Bussmann : « Nous avons eu du mal à entrer dans le match tout simplement. Le terrain synthétique ne nous a pas posé de problèmes car nous nous sommes entraînés sur ce type de surface à plusieurs reprises au cours de la semaine de préparation. Si le début de la rencontre a été plutôt mitigé, nous avons tout de même su retourner la situation et inverser la tendance en gardant notre calme et en faisant preuve de patience. »

Quelles ont été selon vous les forces de l’équipe au cours de la rencontre ?

G.B. : « Notre avantage a été de marquer en premier. C’était important face au Red Star car c’est une équipe performante au Stade Bauer qui avait alors concédé seulement trois défaites sur sa pelouse depuis le début de la saison. Finalement, nous avons réussi à résister face à cette équipe puis à doubler la marque pour nous mettre à l’abri. »

Ces derniers mois, le FC Metz a éprouvé des difficultés à l’extérieur. Depuis, les derniers déplacements en date sont plus fructueux, avec sept points pris sur les neuf possibles. Qu’est ce qui a changé ?

G.B. : « Nous étions en difficulté face à certaines équipes mais nous avons aussi perdu bêtement des points à l’extérieur comme à Bastia. Certains résultats n’ont pas reflété notre vrai niveau. Mais maintenant, nous parvenons mieux à poser notre jeu à l’extérieur. Nous jouons aussi sur de meilleurs terrains, ce qui n’a pas toujours été le cas, à Luzenac ou à Fréjus par exemple. C’était difficile d’affirmer notre jeu à ce moment-là.»

Vous avez été formé au FC Metz puis vous êtes parti en prêt au SAS Epinal de janvier à juin la saison dernière. Que vous a apporté cette expérience ?

G.B. : « Ces six mois en prêt m’ont été bénéfiques. Je cherchais du temps de jeu et c’est finalement ce que j’ai obtenu en rejoignant Epinal. J’avais vraiment besoin de retrouver confiance. »

A votre retour au club, vous êtes devenu une pièce maîtresse de l’équipe messine avec trente-sept titularisations depuis le début de la saison toutes compétitions confondues. Est-ce que cela vous met une certaine pression sur les épaules ?

G.B. : « Quand la confiance est au rendez-vous, je peux jouer de manière plus libérée. Grâce à mon expérience dans les Vosges, j’ai pu retrouver cette assurance que j’avais quelque peu perdue lors des dernières années. Depuis mon retour, je pense m’améliorer au fil des matches sans pour autant être intimidé par cette nouvelle position. »

Cette saison, vous recevez un carton jaune tous les six matches, c’est une moyenne plutôt correcte pour un défenseur. Quel est votre secret ?

G.B. : « Il n’y a pas d’astuce particulière. La priorité lorsque l’on évolue en défense est de ne pas commettre de fautes stupides. C’est ce que nous essayons d’éviter au maximum. Après, si un joueur fait des fautes dans le camp adverse, il sera sûrement moins sanctionné que si c’était le cas dans la surface de réparation de notre camp. Commettre le moins d’erreurs reste tout de même la meilleure solution. Il faut soigner ses interventions pour ne pas mettre l’équipe dans une situation délicate au cours d’une rencontre

Vous avez déjà marqué six buts en National et en Coupe de la Ligue. Quel est le juste milieu pour parvenir à vous porter vers l’avant sans pour autant délaisser la défense ?

G.B. : « Sur une phase offensive, les latéraux apportent beaucoup, notamment sur les coups de pied arrêtés. Les années précédentes je marquais souvent lors de ces phases de jeu. Je pense que cela peut être un avantage. »

L’absence pour au moins trois semaines d’Ahmed Kashi, un élément essentiel de l’effectif, ne risque-t-elle pas de perturber le groupe ?

G.B. : «  Ahmed Kashi est important dans le groupe. Depuis qu’il est arrivé, il fait énormément de bien à l’équipe. Mais comme nous l’avons vu lors les derniers matches, lorsqu’un joueur est absent, il y a toujours quelqu’un d’autre pour prendre sa place et faire le travail. Quand Diafra Sakho a été suspendu, Alhassane Keita était là pour endosser le rôle d’attaquant, et cela lui a plutôt bien réussi. Tous les joueurs sont motivés pour faire leurs preuves. »

Le FC Metz reçoit  Rouen dans le cadre de la 33ème journée de National. Ce sera l’un des derniers matches à domicile. Est-ce une occasion de faire un grand pas vers la Ligue 2 ?

G.B. : « Rouen est une bonne équipe qui peut encore accéder en Ligue 2 la saison prochaine car elle compte plusieurs matches en retard. Du coup, cette rencontre va être importante pour nous comme pour eux, car c’est l’une de leurs dernières chances pour monter en division supérieure. Chaque point pris lors des dernières journées du championnat sera important. Il faut tout faire pour accéder le plus rapidement en Ligue 2. Nous devons remporter le duel, surtout à domicile, pour assurer le plut tôt notre montée. Nous avons envie de nous imposer et évidement de faire un pas de plus, surtout devant nos supporters.»

Le leader, Créteil, a empoché un seul point lors des quatre dernières rencontres. Pensez-vous à la possibilité de passer en tête du championnat ?

G.B. : « Créteil se focalise sur son équipe réserve depuis quelques matches, cela explique sans doute sa série de quatre matches sans victoire. Dans un coin de notre tête, nous nous disons que c’est possible de les rattraper, mais l’unique objectif est la montée. C’est la seule chose qui nous motive.»

Si le FC Metz retrouve la Ligue 2, quelles peuvent être ses ambitions ?

G.B. : « Ce n’est pas encore fait. Il faut déjà être sûr de monter à l’échelon supérieur et nous en reparlerons plus tard. Nous avons été capables cette saison de faire face à des équipes de Ligue 2, comme contre Sedan (3-2) et Tours (1-0) en Coupe de la Ligue. Mais pour l’instant, ne nous égarons pas, et restons uniquement concentrés sur cette fin de saison. A l’heure actuelle, nous sommes toujours en National. »

Quels sont vos objectifs futurs ?

G.B. : « Mon contrat court jusqu’en juin 2015 avec le FC Metz et j’ai bien l’intention de l’honorer. »
       
Pour finir, quelle est votre icône dans le monde du ballon rond ?

G.B. : « Sans hésiter, le meilleur buteur de Tottenham, Gareth Bale. J’admire sa puissance, sa vitesse et la qualité de ses frappes. Il a vraiment un style de jeu intéressant et peut changer le cours d’un match à lui seul. »

A lire également

28sep2020

Gratification

Passeur décisif et Auteur d'une solide prestation ce week-end sur la pelouse de l'Olympique de Marseille (1-1), Matthieu Udol figure dans l'équipe...
Lire la suite

Album photos

Ce samedi, le FC Metz a partagé les points avec l'Olympique de Marseille à l'Orange Vélodrome (1-1). Découvrez l'album photo de la rencontre (crédit...
Lire la suite

Agenda

MARDI 29 SEPTEMBRE Entraînement à 10h00 et 16h30 MERCREDI 30 SEPTEMBRE Entraînement à 10h00 et 16h30 JEUDI 1 OCTOBRE Entraînement à 10h00 VENDREDI 2 ...
Lire la suite