Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Zoom sur les défenseurs centraux

Jusqu’au 15 décembre 2012, à l’occasion des 80 ans du FC Metz, vous pouvez élire votre équipe type. Pour vous aider à départager les nombreux candidats, faites plus ample connaissance avec les défenseurs centraux sélectionnés.
Partager cet article :

\"\"Sébastien BASSONG

2005-2008
88 matches, 2 buts

Formé au FC Metz, Sébastien Bassong a très vite dévoilé son potentiel. A 19 ans, il effectuait une première saison honorable sous le maillot grenat. L’année suivante, dès l’entame du championnat, ce défenseur rigoureux fut un élément indispensable dans la charnière grenat. Trois ans après sa première titularisation en Ligue 1, il quitta la Moselle pour tenter sa chance outre-Manche. Après être passé par Newcastle, Tottenham et Wolverhampton, il évolue aujourd’hui à Norwich City.

 

Albert CARTIER\"\"

1987-1995
251 matches, 9 buts

Le Vosgien a porté le maillot grenat en tant que joueur avant de devenir entraîneur du club à la Croix de Lorraine. Il a tout de même disputé 251 matches lorsqu’il jouait au FC Metz et a notamment remporté la Coupe de France 1988 avec le club messin. Après un premier essai en tant que technicien au FC Metz en 2000, Albert Cartier est depuis 2012 l’entraîneur qui a pour mission de faire remonter le club en Ligue 2.

 

\"\"Alain COLOMBO

1979-1987
148 matches, 3 buts

Pur produit du Centre de Formation grenat, Alain Colombo disputa son premier match avec l’équipe fanion du FC Metz à 18 ans seulement. Cinq ans plus tard, le natif de Mont-Saint-Martin remportait la Coupe de France 1984 avec le club à la Croix de Lorraine.

 

 

Malick DIOP \"\"

2006-2008
71 matches, 3 buts

Peu utilisé dans ses anciens clubs, Malick Diop rejoint le FC Metz en 2006. Il s’impose alors comme un titulaire indispensable dans la charnière messine.  Véritable artisan du titre de Champion de Ligue 2, il ne manqua que deux matches en championnat cette année-là.

 

\"\"René FUCHS

1949-1963
311 matches, 2 buts

Connu dans tous les stades de France comme ''le joueur à un seul rein'', René Fuchs était un fidèle parmi les fidèles du FC Metz. Y débutant dans les équipes de jeunes, il y restera 14 ans en tant que joueur de football professionnel. A sa retraite sportive, il ne quitta pas vraiment le club puisqu’il devint entraîneur de l’équipe réserve.

 

 

Michel HEINRICH \"\"

1958-1970
285 matches, 2 buts

Frère aîné du gardien de but Jean-Louis Heinrich, Michel a eu lui aussi une jolie carrière dans le monde du ballon rond. Fidèle à ses couleurs, le défenseur né à Ars-sur-Moselle n’a jamais porté d’autres maillots que celui à la Croix de Lorraine. Durant ses 12 années au FC Metz, il disputa presque 300 matches avec le club de son cœur. Il est aujourd’hui membre du Conseil d’Administration de l’association FC Metz.

 

\"\"Fernand JEITZ

1967-1976
359 matches, 5 buts

Ce valeureux capitaine du FC Metz a dû passer la main après 9 ans de présence ininterrompue au sein de la défense messine, suite à une grave blessure au tendon d'Achille, le 11 juin 1976. La mort dans l'âme, le Luxembourgeois a laissé sa place à un jeune prometteur de l'époque : Joël Muller.

 

 

Sylvain KASTENDEUCH\"\"

1982-1984, 1985-1990
515 matches, 22 buts

Détenteur du record de titularisations sous le maillot grenat, ce défenseur originaire d’Hayange a disputé plus de 500 matches avec le FC Metz. Elément indispensable dans la charnière messine, il a notamment été titularisé 51 fois lors de la saison 1995-1996. A noter également que Sylvain Kastendeuch est l’un des rares joueurs à n’avoir jamais eu de carton rouge au cours de sa carrière. Il est aujourd’hui co-président de l’UNFP, le syndicat des joueurs professionnels.

 

\"\"Kalidou KOULIBALY

2010-2012
36 matches, 1 but

Kalidou Koulibaly fait partie de la jeune génération du FC Metz qui a remporté la Coupe Gambardella face au FC Sochaux Montbéliard en 2010. Suite à ce succès, le Vosgien intégra le groupe professionnel grenat où il évolua pendant deux saisons. Malgré les résultats peu glorieux du club lorrain à ce moment là, ses bonnes prestations attirent l’œil du sélectionneur U20 de l’Equipe de France. Il disputera d’ailleurs le Tournoi de Toulon ou encore la Coupe du monde des moins de 20 ans durant ses années messines. Il évolue aujourd’hui à Genk en Belgique.

 

Philippe MAHUT\"\"

1978-1982
152 matches, 4 buts

Philippe Mahut évolua quatre ans en deuxième division avant que le FC Metz ne le repère. Ce défenseur attira l’attention des recruteurs lorrains part sa modernité et son excellent jeu de tête. Il fera le bonheur du FC Metz pendant quatre saisons avant le rejoindre un autre club mythique du football français, l’ASSE.

 

\"\"Sylvain MARCHAL

1998-2004, 2005-2006
98 matches, 2 buts

Formé au club, Sylvain Marchal attendit trois saisons avant de réellement s’imposer au club à la Croix de Lorraine. En plus de ses qualités footballistiques, ce coéquipier remarquable marqua les esprits grâce à ses qualités d’homme. Il était un footballeur que l’on peut qualifier de « joueur de vestiaire », toujours présent pour tirer l’équipe vers le haut.

 

 

Joël MULLER\"\"

1966-1978
168 matches, 6 buts

La jeune génération garde généralement en tête sa carrière d’entraîneur, mais Joël Muller a également connu un beau parcours en tant que joueur sous le maillot grenat. A 14 ans, il intégra le Centre de Formation du club à la Croix de Lorraine et il disputa son premier match en équipe première à 19 ans. Le défenseur fera honneur aux couleurs messines pendant six saisons avant de découvrir de nouveaux horizons.

 

\"\"Jacques PAUVERT

1968-1973
185 matches, 4 buts

Qualifié de « bougon-gagneur » par Carlo Molinari, Jacques Pauvert était un véritable obstacle pour ses adversaires lorsqu’ils se retrouvaient seuls en face de lui. Même si ce n’était pas un surdoué du football, il passa cinq saisons pleines au FC Metz où il fit honneur au maillot grenat. Travailleur, il ne rechignait jamais à la tâche. Courageux, il ne craignait aucun attaquant de renom.

 

 

Marc RASTOLL\"\"

1972-1977
115 matches, 2 buts

Comme Joël Muller ou Albert Cartier, Marc Rastoll est lui aussi passé par les cases joueur puis entraîneur au FC Metz. Sa mentalité remarquable et son esprit de gagneur est le souvenir quireste dans la mémoire du président de l’époque, Carlo Molinari, comme dans celles des aficionados grenat.

 

\"\"Alfred SBROGLIA

1951-1959
152 matches, 8 buts

Ce défenseur originaire d’Audun-le-Tiche se fit repérer par le FC Metz à ses 19 ans. Il évolua huit saisons sous le maillot grenat. Pendant ses années messines, il eut tout le loisir de montrer son esprit collectif et sa mentalité remarquable en plus de ses qualités de footballeur.  Il quitta le FC Metz en 1959 pour tenter sa chance sur la Canebière.

 

 

Jean-Paul SCHEID\"\"

1959-1970
148 matches, 2 buts

Né à Fameck, Jean-Paul Scheid passa l’intégralité de sa carrière en Lorraine, sous le maillot messin. Ce joueur très fin faisait preuve d’une intelligence dans le jeu frappante. Il avait également la faculté d’être toujours bien placé sur le terrain. Fidèle à son club, Jean-Paul Scheid fut jusqu’à récemment le président de l’association FC Metz, qui gère la section amateur du club.

 

\"\"Rigobert SONG

1994-1998
146 matches, 4 buts

Recordman de sélections avec son pays natal, le défenseur camerounais a aussiécrit les plus belles pages du club à la Croix de Lorraine. Il fait partie de la fameuse génération 1998 qui a marqué la mémoire de tous les supporters grenat. Rigobert Song a également remporté la Coupe de la Ligue 1996 sous le maillot messin. Il est aujourd’hui le Team Manager de la sélection camerounaise.

 

 

Fernando ZAPPIA\"\"

1983-1987
160 matches, 4 buts

Fernando Zappia a disputé son premier match en Division 1 avec Nancy... contre Metz, en 1980. Trois ans plus tard, il rejoindra le FC Metz. Pour sa première année au Club à la Croix de Lorraine, l’Argentin remporte la Coupe de France. Ce qui lui vaut, en prime, d'être de l'exploit de Barcelone la saison suivante.

 

Jules ZVUNKA\"\"

1960-1966
182 matches, 15 buts

Jules fait partie de la grande confrérie sportive des Zvunka, et a lui aussi porté le maillot du FC Metz. Surnommé « Capitaine courage », Jules Zvunka se fit remarquer par son abattage et sa présence de tous les instants sur le terrain. Des qualités bien vite repérées par l’Olympique de Marseille, qui le recruta en 1996.

 

 

Victor ZVUNKA\"\"

1970-1973
44 matches, 2 buts

Frère de Jules et Georges Zvunka, Victor n'a pas beaucoup porté le maillot du FC Metz en comparaison à ses deux frères aînés. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a formidablement représenté son club formateur tout au long de sa carrière. Reconverti en entraîneur, il officie depuis cet été sur le banc de Nîmes.

 

 

ELISEZ VOTRE EQUIPE TYPE

ZOOM SUR LES ATTAQUANTS

ZOOM SUR LES MENEURS DE JEU

ZOOM SUR LES AILIERS

ZOOM SUR LES MILIEUX DEFENSIFS

A lire également

22juil2019

Billetterie

La campagne d'abonnements 2019-2020 du FC Metz remporte un franc-succès ! En effet, plus de 11 000 supporters messins sont abonnés pour la nouvelle...
Lire la suite

15juil2019

Boutique

Le club grenat lancera ce soir sa nouvelle boutique en ligne ! Rendez-vous à partir de 21h00 sur www.boutique.fcmetz.com pour la découvrir. Avis aux ...
Lire la suite

05juil2019

Actualités

Vous l'aurez sans doute remarqué, depuis quelques jours une nouvelle page est apparue sur le site officiel du FC Metz. En effet, le club à la Croix...
Lire la suite